Menu
LostWinds
  • Tout support
  • PC
  • Wii
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : LostWinds
Wii
LostWinds
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 mai 2008 à 16:14:36
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (43)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Partager sur :

Considéré à juste titre comme le titre le plus attachant parmi tous ceux disponibles pour le lancement du WiiWare en Europe, LostWinds fait souffler un vent de fraîcheur sur la console de Nintendo. Disponible pour 1000 points seulement, il se pare d'une touche de poésie qui n'est pas sans rappeler ICO ou Okami.

LostWinds

Pourquoi avoir cité ces deux titres qui sont sans doute parmi les plus grands chefs-d'oeuvre du jeu vidéo ? Probablement parce que, dès les premières secondes, LostWinds nous plonge dans un univers mystique où la nature omniprésente nous envahit. Elle nous apaise et nous charme par des moyens bien inoffensifs, comme une brise légère qui souffle dans les branches, une feuille qui danse dans les airs et un jeune garçon roulé en boule qui dort paisiblement sous un arbre magnifique.

LostWinds
L'histoire d'un jeune garçon qui hérite des pouvoirs d'Enril, l'esprit du vent.
Ce personnage s'appelle Toku. Vêtu d'un poncho clair et coiffé d'une toque en laine, ce gamin au faciès lunaire semble dormir debout, peu enclin en tout cas à vivre une aventure hors du commun. Sa quête sera pour lui comme un rêve éveillé, mais c'est pourtant plein de bonne volonté qu'il tentera de la mener à bien sous la protection divine du vent qui souffle avec bienveillance sur le village de Mistralis. Cette contrée perdue dans la montagne est un lieu magique, créé jadis par des esprits gardiens. Balasar était l'un d'eux, et la légende raconte que ses ambitions dévorantes le poussèrent à convoiter Mistralis pour en devenir le seul dieu. Afin de le punir et préserver du mal les habitants du village, les autres gardiens l'emprisonnèrent pour l'éternité dans une pierre spirituelle où il demeura des siècles durant. Mais cela n'aurait pas été possible sans l'intervention d'Enril, l'esprit du vent, qui resta malheureusement coincé dans un fragment de pierre, même après que Balasar se soit libéré de sa prison. Jusqu'au jour où un petit garçon curieux découvrit par hasard cet étrange fragment. C'est ainsi que Toku fit la connaissance d'Enril, l'esprit du vent.

LostWinds
Cette eau souterraine n'est pas un simple élément du décor. Elle a son utilité !
Cette rencontre changea bien des choses puisque Toku hérita au passage d'un certain nombre de pouvoirs qui nous sont révélés progressivement au fil du jeu. La surprise, pour le joueur, c'est de constater que le pointeur de la Wiimote suffit pour faire souffler une brise légère sur le décor, sans même que l'on ait besoin de cliquer sur un bouton. Tout devient alors prétexte à balayer l'écran pour entendre bruisser les feuilles, faire jaillir l'eau des sources ou voir tourner les moulins perchés dans les hauteurs. Même les villageois réagissent lorsque vous leur soufflez dessus ! Une idée géniale qui donne l'impression que les environnements prennent vie lorsqu'on les parcourt. Mais elle ne s'arrête pas là puisque c'est bel et bien l'ensemble du gameplay qui tourne autour de ce concept d'interaction lié au vent. Au fil du jeu, diverses manipulations vous seront expliquées pour que vous appreniez à tirer parti des pouvoirs de Toku légués par Enril, tandis que le stick du Nunchuk permettra de contrôler ses déplacements dans les niveaux.

LostWinds
Toutes les zones du jeu communiquent entre elles.
Outre permettre à Toku de franchir des gouffres en se laissant porter par le vent, le pouvoir d'Enril peut aussi servir à lui faire atteindre des corniches haut perchées. Plus subtil, un souffle sur une torche peut propager les flammes aux alentours pour brûler des lianes ou blesser certains ennemis. La menace rôde en permanence autour du jeune garçon qui n'a que la force du vent pour se défendre. Il faut alors découvrir la manière de vaincre chacun de ces monstres en les faisant par exemple tournoyer dans les airs avant de les projeter violemment contre le sol. Le pouvoir de concentration permet même de stopper une pierre ou un ennemi dans les airs pour le faire tournoyer avant de le propulser à grande vitesse contre un mur. Le jeu regorge ainsi d'énigmes qui font appel à toutes ces subtilités et qui requièrent parfois quelques actions contextuelles relatives à la force humaine de Toku. Car même s'il ne peut pas se battre, il peut au moins tirer vers lui des éléments du décor, ramasser des objets, se nourrir en mangeant des baies ou encore planer à l'aide des hélico-bourgeons. Mais comme ces actions ne suffisent pas toujours, il faut parfois aider Toku en soufflant un peu pour lui donner plus de force lorsqu'il tire une lourde chaîne ou lorsqu'il déracine un fruit trop gros pour lui.

LostWinds
La cape Jumbrella permet de guider Toku dans les airs.
L'ensemble du jeu fonctionne ainsi autour d'énigmes à surmonter en utilisant à bon escient les pouvoirs du vent, les actions de Toku et la configuration du décor. Les environnements sont d'ailleurs tous reliés entre eux, avec au centre le village de Mistralis où le sage Deo confie à Toku ses objectifs de mission. Mais la quête de notre héros se révèle terriblement courte, et trois heures à peine suffisent à en voir le bout. Une fois le boss vaincu, on constate que l'aventure est inachevée puisqu'elle se prolongera dans un deuxième volet d'ores et déjà annoncé, qui sera peut-être lui-même suivi par d'autres ultérieurement. Pour 1000 points, LostWinds constitue néanmoins un bon investissement, l'aventure étant suffisamment plaisante pour être rejouée plusieurs fois sans perdre de son attrait.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Bien que restreint à une progression en scrolling, l'agencement des niveaux profite d'un level-design réussi et de décors très jolis. Par sa dimension mystique et poétique, la réalisation n'est pas sans rappeler les univers d'ICO ou d'Okami.

  • Jouabilité 16 /20

    Exploitant intelligemment le maniement Wiimote/Nunchuk, le gameplay fourmille de bonnes idées. Le pointeur, qui permet de faire souffler le vent à la fois sur Toku, sur ses ennemis et sur les éléments du décor, donne lieu à des énigmes assez audacieuses.

  • Durée de vie 10 /20

    Ne dépassant pas les trois heures de jeu, LostWinds déçoit forcément par sa courte longévité, même s'il ne coûte que 1000 points. Il faudra attendre la sortie du prochain volet pour connaître la suite des événements.

  • Bande son 14 /20

    Le caractère apaisant des compositions se marie très bien avec l'atmosphère calme de ce titre.

  • Scénario 14 /20

    Même s'il est tentant de se lancer sans attendre dans l'aventure, il serait dommage de passer à côté du scénario de LostWinds. Les textes sont même entièrement traduits en français.

Très bonne surprise du catalogue WiiWare, LostWinds est un titre poétique et enchanteur, servi par un gameplay très pertinent. La gestion du vent et son influence sur les environnements sont propices aux énigmes les plus subtiles, et seule la courte durée de vie du jeu pourra faire hésiter le joueur intéressé.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 mai 2008 à 16:14:36
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (43)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 22/05/2008
Wii Réflexion Plate-Forme Frontier Developments
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live