Menu
Warhammer : Mark of Chaos : Battle March
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Warhammer : Mark of Chaos : Battle March
PC
Warhammer : Mark of Chaos
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mai 2008 à 15:09:19
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.6/20
Tous les prix
Prix Support
10.50€ PC
19.99€ 360
28.21€ 360
37.02€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Grands absents de Warhammer : Mark of Chaos, orcs et gobelins sont bien décidés à réparer cette erreur en faisant une entrée fracassante sur le champ de bataille. Voici donc les peaux vertes au centre d'une première extension baptisée Battle March.

Warhammer : Mark of Chaos : Battle March

Fin 2006, Mark of Chaos proposait quatre races jouables issues de l'univers du jeu de plateau Warhammer : l'Empire, le Chaos, les hauts elfes et les skavens. C'est plutôt bien si on considère que de nombreux jeux de stratégie ne proposent que deux ou trois factions. Mais un manque de taille avait tout de même chagriné un tantinet les fans : la waaagh, c'est-à-dire la horde des orcs, gobelins et autres aberrations de la nature. Stupides, indisciplinés et bagarreurs ; insouciants en défense mais dévastateurs en attaque, les peaux vertes sont incontestablement une des armées préférées des joueurs de Warhammer Battle.

Warhammer : Mark of Chaos : Battle March
Toi t'as pas une gueule de porte-bonheur.
Ca tombe bien, puisqu'ils sont au centre de la nouvelle campagne solo de Battle March. Celle-ci nous place dans la peau (verte, forcément) de Gorbash, puissant guerrier orc chargé de lever une armée pour le compte de ses alliés elfes noirs, dirigés par la sorcière Lilaeth. Accompagné de son fidèle chaman Wazog, Gorbash va donc devoir commencer par unifier les tribus de son peuple avant de déferler sur à-peu-près tout ce qui se trouvera sur son chemin. Cette campagne est assez agréable à jouer, avec des missions très variées, au niveau des environnements comme des adversaires ou des objectifs. Certaines nous font contrôler une véritable armée tandis qu'une autre nous mettra à la tête d'une poignée d'assassins elfes noirs s'infiltrant en ville. Bref, le plaisir est au rendez-vous tout au long de la vingtaine de missions proposées. Quelques défauts mineurs viennent ternir un peu ce tableau, comme les cinématiques fenêtrées ou les chargements interminables, mais ça reste anecdotique. Le point fort de cette campagne inédite est évidemment les deux nouvelles factions. La waaagh bénéficie de nombreuses unités directement issues du jeu de figurines : chevaucheurs de sangliers, squigs, fanatiques gobelins de la nuit... Sans oublier les chamans et leurs puissants pouvoirs. Les elfes noirs ont un maniement plus subtil, moins basé sur la force brute. Arbalétriers, assassins, sorcières... Ce camp préfère le combat à distance, dans l'ombre. Il y en a donc pour tous les goûts. Seul petit regret concernant les armées : l'absence des nains, qui sont présents en tant qu'ennemis mais pas comme faction jouable à part entière.

Warhammer : Mark of Chaos : Battle March
Warhammer, c'est avant tout des corps qui s'entrechoquent dans le fracas des crânes brisés, comme disait le poète.
Au niveau du gameplay, rien n'a changé ou presque. Comme beaucoup d'extensions, Battle March se contente de reprendre le fonctionnement du jeu original sans y apporter de changements. On retrouve donc la formule de Mark of Chaos : pas de ressources, gestion du moral, unités regroupées en régiments, phase d'amélioration entre chaque bataille, etc. Et des héros aux compétences diverses, équipés d'objets et affrontant les héros adverses dans des duels au sommet. Voilà pourquoi en janvier dernier, après quelques heures passées sur une version preview, j'écrivais que Battle March était "l'archétype même de l'extension destinée aux fans, sans aucune prise de risque, au gameplay absolument inchangé, sans innovation". Un constat qui se révèle peut-être légèrement erroné aujourd'hui. Car la version finale est arrivée avec une petite surprise : un mode Domination du monde ! Bon, d'accord, ce n'est pas très original, beaucoup de STR ayant déjà sacrifié à cette mode ces derniers temps. Mais c'est tout de même un bon point. En deux mots, il s'agit de prendre le contrôle d'un maximum de régions (ici appelées domaines) sur une carte du monde constituée des maps des autres modes multi. Les domaines conquis apportent différents bonus. Lorsqu'il y a conflit territorial, ça se règle de la manière classique en temps réel sur le champ de bataille. Ce mode n'est donc qu'un bel enrobage, qui ne bouleversera pas les parties. En plus, il n'est jouable qu'en multi en ligne, même pas en LAN et encore moins en solo. Bref, ce mode surprise est finalement décevant et ne viendra pas sortir cette extension de la moyenne des "bien, sans plus".

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Nullement impressionnant, le moteur 3D demeure cependant correct et affiche de jolies choses sans être trop exigeant. On note bien quelques textures grossières dans certains décors, mais rien de dramatique. Le design des deux nouvelles factions est très réussi et surtout fidèle à celui des figurines de Warhammer Battle, c'est l'essentiel.

  • Jouabilité 13 /20

    On retrouve à l'identique la recette de Mark of Chaos. Mêmes qualités donc, mais aussi mêmes défauts, notamment au niveau de l'intelligence artificielle un peu faiblarde. Les combats sont nettement moins stratégiques que dans le jeu de plateau original, temps réel oblige, on a donc parfois un certain sentiment de confusion.

  • Durée de vie 14 /20

    La campagne solo propose une durée de vie correcte avec une bonne vingtaine de missions. Le multijoueur profite enfin de nouvelles cartes, portant péniblement leur nombre total à une trentaine. Ca reste un peu maigre, d'autant plus que le mode Domination du monde n'est qu'une coquille un peu vide.

  • Bande son 14 /20

    C'est toujours du bon boulot au niveau des musiques, parfaitement dans l'ambiance épique de ce genre de titre. Les doublages des orcs collent bien à l'esprit de cette faction, les autres voix sont un peu moins convaincantes.

  • Scénario 13 /20

    Malgré le problème de narration récurrent (les cinématiques dans les petites fenêtres), l'histoire se suit sans déplaisir, en grande partie grâce au charisme des orcs.

Battle March n'est pas une excellente extension. Battle March n'est pas une mauvaise extension non plus. Non, Battle March est juste une bonne extension, un peu au-dessus de la moyenne mais pas vraiment indispensable pour les possesseurs de Mark of Chaos. Les fans des orcs se réjouiront tout de même de leur arrivée, même tardive, surtout que pour une vingtaine d'euros seulement, la tentation de succomber aux charmes des peaux vertes est grande.

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mai 2008 à 15:09:19
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.6/20
Mis à jour le 19/05/2008
PC Stratégie Bandai Namco Black Hole Entertainment
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live