Menu
Dogs Palace
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Dogs Palace
DS
Dogs Palace
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 mai 2008 à 17:11:04
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
4/20
Tous les prix
Prix Support
22.65€ DS
39.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

On vous a surpris pendant la récré en train d'échanger la dernière portée de vos hamsters contre un sac de chewing-gums ? Grâce à Dogs Palace vous allez pouvoir mettre à profit votre sens du business et votre amour des bêtes sans pour autant risquer d'être renvoyé de l'école. Le jeu vous met dans la peau du propriétaire d'une animalerie : vous devrez faire fructifier un petit pécule de départ en élevant puis en revendant des chiots. Si avec ça vous ne vous sentez pas l'égal de votre voisin qui brade des chiens achetés une misère en Europe de l'est pour arrondir ses fins de mois...

Dogs Palace

Rien ne semble arrêter Ubisoft sur sa lancée : il nous propose toujours plus de jeux axés sur l'élevage d'animaux. On se demande presque si l'équipe de 30 Millions d'amis ne s'est pas discrètement infiltrée chez l'éditeur. Avec Dogs Palace Ubisoft a trouvé une nouvelle excuse pour vous mettre au contact de joyeuses bestioles : vous gérez une animalerie vendant des chiots. Le but est donc non seulement de s'occuper d'animaux comme on a déjà pu le voir dans d'autres jeux d'élevage sur DS, mais aussi de garder un oeil sur la santé financière de votre commerce. Vous commencez avec une somme d'argent limitée qui vous permet d'acheter vos premiers chiots et un peu de matériel. Dans un souci de rentabilité, vous pouvez aussi mettre en vente dans votre boutique de la nourriture, des jouets et du shampoing pour nos petits amis poilus. Petit à petit vos revenus vous permettront d'agrandir le chenil pour accueillir de plus en plus de chiots et pour stocker davantage de matériel.

Dogs Palace
Il faut caresser le chien pour le féliciter de faire les bons mouvements
Votre principale source de profit reste la revente des animaux. Pour faire simple vous achetez des chiens auprès de différents fournisseurs, vous les dépoussiérez un peu et vous les remettez sur le marché en empochant la différence. Dans cette logique plus le chiot que vous achetez sera malade, sale ou taciturne, moins il vous coûtera cher chez le fournisseur, et plus vous ferez de bénéfices après lui avoir donné un petit coup de brosse. L'état général d'un chien dépend de trois facteurs : vous en êtes renseigné par une jauge "social" qui indique s'il est joueur, une jauge "propre" qui montre son état de saleté, et une jauge "habilité" liée au dressage à proprement parler. Afin d'améliorer ces différentes caractéristiques vous devrez invariablement passer par de longues phases de lancer de balle, de toilettage et de caresses pour le féliciter des tours appris... Entièrement jouables au stylet, ces phases ne posent aucun problème de maniabilité, par contre elles sont terriblement ennuyeuses ! Dans ces conditions l'état des chiens qui passent dans vos mains dépend moins de votre dextérité que de votre patience. Finalement la seule chose qui pousse à prendre soin des animaux est l'appât du gain : quand vous vous occupez d'un chiot, vous pouvez voir grimper à l'écran son prix de vente ainsi que les bénéfices que vous en tirerez. On attend davantage ce type de considération cynique de la part d'un apprenti trader que d'un amoureux des bêtes.

Dogs Palace
On reçoit parfois des conseils bien étranges...
Quand vous en avez assez de lancer, de relancer et de rerelancer une balle, vous pouvez faire quelques mini-jeux en compagnie de votre chiot. La première activité disponible est un petit quiz canin. Les questions posées sont souvent extrêmement pointues, seuls les plus intéressés par les différences entre les races de chiens s'y attarderont. Pas la peine de chercher un peu plus d'action du côté des trois autres mini-jeux : que l'on vous propose de sauter des haies, de courir après des bulles de savon ou de déterrer des trésors, ce sont toujours des activités barbantes se déroulant dans des décors incroyablement vides. Si l'on veut vraiment prolonger la durée de vie de Dogs Palace, c'est plutôt du côté de la messagerie qu'il faudra chercher. Vous recevrez régulièrement des conseils pour élever réellement un chiot et des mails de clients vous passant des commandes ou vous décrivant la vie de leur chien.

Dogs Palace
Le but est de faire un maximum de profit en revendant les chiots
Finalement l'aspect le plus important et le plus original du jeu est sa dimension de gestion commerciale. A moins de dilapider votre argent dans la décoration de votre boutique, vous n'aurez pas vraiment de difficulté à conserver l'équilibre budgétaire. Par contre la tâche se complique légèrement si vous souhaitez parvenir à des bénéfices records pour augmenter rapidement la taille de votre chenil. Il faut tout à la fois comparer les différents fournisseurs, prendre en compte la mode, garder un oeil sur la popularité du magasin... Les plus fauchés peuvent même emprunter auprès de la banque. Mais tant qu'ils n'auront pas remboursé, ils seront dans l'impossibilité de faire des travaux dans le chenil et leur côte de popularité baissera. Ces différents éléments rapprochent Dogs Palace des jeux de gestion que l'on trouve sur le web qui proposent d'élever des cochons, des chiens, des vaches ou des moutons. Vu l'engouement suscité par ces jeux web et le succès des simulations d'élevage sur DS, on ne doute pas que Dogs Palace trouve son public. On peut cependant s'attrister qu'un titre destiné à un jeune public mette en scène le commerce d'animaux de façon aussi cynique.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Les chiots sont plutôt bien modélisés mais les environnements dans lesquels ils gambadent sont désespérément vides.

  • Jouabilité 10 /20

    Décrasser votre chiot ne requiert pas vraiment de dextérité. De manière générale il est très simple de prendre soin des animaux, peut-être même un peu trop simple : un peu de challenge n'aurait pas été de trop. Par contre la maniabilité des mini-jeux est à tel point catastrophique que vous préférerez encore renvoyer la balle à votre compagnon.

  • Durée de vie 8 /20

    L'entretien des chiots est extrêmement répétitif : lancer la balle, passer le coup de brosse, donner la caresse, balle, brosse, caresse, balbrocar... Vous finirez bientôt par prendre des boutons à la moindre évocation d'une balle.

  • Bande son 6 /20

    Pas de jappement, pas de grognement, pas de couinement : vos chiens sont muets. Au lieu de ça vous avez droit à une musique qui finirait presque par vous faire croire que vous êtes enfermé dans un ascenseur.

  • Scénario /

Il est toujours difficile de juger les jeux d'élevage qui sortent sur DS : destinés à un jeune public, ils nous présentent généralement des petites bestioles mignonnes comme tout qui aident à faire passer la pilule d'un gameplay répétitif. Avec Dogs Palace nous avons droit à un jeu de gestion commerciale incroyablement cynique : l'élevage de chiens n'est qu'une étape dans l'optique de faire le maximum de bénéfices.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 mai 2008 à 17:11:04
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
4/20
Mis à jour le 14/05/2008
Nintendo DS Gestion Simulation Ubisoft
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Pokémon Let's Go Pikachu/Evoli : Une première génération remise au goût du jour
    SWITCH
  • Aperçu : Hitman 2 : Le monde qui vous entoure est une arme
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Fallout 76 - Une transition 100% multi réussie pour la saga ?
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live