Menu
Secret Files : Tunguska
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • Wii
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Secret Files : Tunguska
Wii
Secret Files : Tunguska
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 avril 2008 à 17:41:41
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.7/20
Tous les prix
Prix Support
8.99€ PC
9.99€ PC
38.41€ Wii
59.90€ DS
59.90€ Wii
59.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Fin 2006, Secret Files : Tunguska avait créé la surprise dans le petit monde des jeux d'aventure. Malgré un certain manque d'âme, il avait connu son petit succès chez les amateurs de point'n click. Preuve de cet engouement, une suite est déjà prévue sur PC, dès septembre si tout va bien. En attendant ce Secret Files 2, penchons-nous sur l'adaptation Wii du premier volet.

Secret Files : Tunguska

Dans Secret Files : Tunguska, vous incarnez Nina Kalenkov, une jeune femme qui s'apprête à passer la soirée avec Vladimir, son père qui travaille au musée d'histoire naturelle de Berlin. Mais lorsqu'elle arrive dans son bureau, elle s'aperçoit qu'il a disparu. Très inquiète, Nina appelle la police qui ne peut rien faire. C'est donc à vous que revient la lourde tâche de mener l'enquête et de trouver ce qui a bien pu arriver à ce chercheur émérite. Cette investigation va vous mener bien au-delà de la capitale allemande puisque vous visiterez tour à tour la Russie, Cuba, l'Irlande, la Chine et même l'Antarctique. On apprend d'ailleurs très vite que cette disparition aurait un rapport avec la chute d'une météorite en 1908 à Tunguska, en pleine taïga sibérienne, qui sema la destruction dans un rayon de près de 20 kilomètres.

Secret Files : Tunguska
Certaines vont en boîte, Nina préfère passer ses soirées au muséum.
Chaque décor a été traité avec le plus grand soin et les environnements visités sont détaillés. Hélas, les personnages n'ont pas bénéficié de ce luxe de détails que ce soit dans leur design peu imaginatif ou dans leur animation un peu raide. On a le sentiment qu'un effort aurait pu être consenti de ce côté-là. L'effort aurait d'ailleurs aussi pu porter sur l'ambiance du jeu que l'on pourrait presque qualifier de "fade". Certes, les comédiens qui ont doublé la version française s'en sortent bien (quoiqu'ils auraient pu adopter l'accent des pays visités parce qu'entendre des Russes parler un français parfait est assez troublant), mais la bande-son pâtit de musiques trop peu présentes. Quant aux dialogues, ils se révèlent être un tantinet "plats" et sans grande saveur. Pas d'humour, des personnages à la psychologie peu développée, on ne s'attache absolument pas aux protagonistes si bien que Secret Files : Tunguska a nettement moins de charme que des titres comme Runaway ou Syberia.

Secret Files : Tunguska
Chouette, un 386 ! On se fait un petit Doom ?
Pour autant, le titre n'est pas mauvais, puisque la progression est agréable, que les lieux visités sont variés et que la logique est le plus souvent respectée dans le déroulement de l'aventure. Il faut cependant préciser que certaines actions ne sont a priori pas évidentes (scotcher un téléphone portable sur un chat pour espionner son maître par exemple). Globalement, on passe néanmoins un bon moment avec Nina. La jeune femme ne sera d'ailleurs pas seule, car vous contrôlez aussi un autre protagoniste pendant l'aventure : Max. Durant certains passages, il faudra faire travailler nos deux amis de concert. Pour cela, vous pouvez changer de personnage actif lorsque vous le souhaitez en cliquant sur le portrait qui s'affiche au bas de l'écran. Cette fonctionnalité est utile pour certaines énigmes qui ne peuvent être réussies qu'à deux. Il faudra donc périodiquement basculer d'un personnage à l'autre pour avancer. Pas forcément très novateur comme concept, mais sympathique.

Secret Files : Tunguska
L'inventaire a été légèrement remanié.
Au niveau du gameplay, c'est à un jeu point & click très classique auquel on a droit. Evidemment, Keen Games, auteur de ce portage, a adapté quelque peu les commandes à la Wii. Ainsi, vous pourrez vous déplacer aussi bien en cliquant à la Wiimote qu'en manipulant le stick du Nunchuk. Un bouton sert à observer les objets, un autre à les ramasser. Quant aux flèches, elles permettent d'ouvrir et de faire défiler l'inventaire, qui a subi un petit lifting au passage par rapport à la version PC. Vous pouvez combiner les objets entre eux pour résoudre quelques énigmes qui, soit dit en passant, ne sont pas d'une originalité folle. En cas de blocage, il est possible d'afficher toutes les zones interactives du décor, c'est-à-dire aussi bien les items que les éléments sur lesquels vous pouvez avoir des renseignements. C'est la fameuse fonction "snoop key" introduite par l'épisode PC, une bonne idée qui a depuis été reprise ailleurs avec succès. Certains amateurs de jeux d'aventure préféreront toutefois balader le curseur de la souris sur chaque écran pour rechercher minutieusement le moindre objet. On leur conseillera donc de ne pas utiliser cette fonctionnalité, même s'il faut bien avouer qu'une volonté de fer est nécessaire pour ne pas appuyer sur le petit bouton magique dès qu'on tourne un peu en rond. Au final, Secret Files : Tunguska est un bon jeu d'aventure, mais il lui manque ce petit quelque chose qui ferait de lui un hit, ce charme, cette ambiance particulière qu'ont certains de ses concurrents, comme Runaway par exemple. Si vous aimez le genre, vous pouvez néanmoins vous laisser tenter et suivre Nina et Max dans leurs aventures.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    On a droit à de jolis décors. Hélas, le design des personnages n'est pas très inspiré et les animations sont un peu raides.

  • Jouabilité 14 /20

    L'idée de permettre au joueur d'afficher toutes les zones cliquables est sympathique car elle nous évite de balader la souris sur chaque écran pour trouver un item trop bien planqué dans le décor. La progression est globalement plutôt logique, même si quelques utilisations d'objets ne sont pas forcément évidentes et qu'on retrouve des énigmes peu imaginatives déjà vues dans d'autres titres. Au niveau des commandes, la Wii prouve une nouvelle fois qu'elle est parfaitement adaptée au gameplay point'n click.

  • Durée de vie 12 /20

    La durée de vie est correcte pour un jeu d'aventure puisqu'il vous faudra au bas mot une dizaine d'heures pour terminer le titre.

  • Bande son 14 /20

    On note un certain déficit d'ambiance. Certes, les bruitages sont bien faits, mais les musiques sont trop peu présentes. Les doublages sont convaincants.

  • Scénario 14 /20

    Le scénario se laisse suivre mais il lui manque ce petit supplément d'âme qui ferait de lui une aventure inoubliable. Des personnages plus charismatiques n'auraient pas fait de mal.

Secret Files : Tunguska est un jeu d'aventure de bonne facture. Certes, rien de révolutionnaire à l'horizon, ni sur le plan du gameplay, ni du scénario, ni même de la progression qui nous impose quelques énigmes très classiques, mais on le parcourt cependant avec plaisir.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 avril 2008 à 17:41:41
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.7/20
Mis à jour le 22/04/2008
Wii Aventure Deep Silver Keen Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce