Menu
Viking : Battle for Asgard
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Viking : Battle for Asgard / Viking : Battle for Asgard sur 360 /

Aperçu Viking : Battle for Asgard sur 360 du 20/02/2008

Preview : Viking : Battle For Asgard
360
Partager sur :

L'année 2008 s'annonce faste pour les barbares. Alors que les joueurs sur PC attendent de pied ferme Age of Conan et Warhammer Online, le tandem dévastateur "slip en peau de mouton retournée/hache à deux mains" viendra également faire des étincelles sur consoles grâce à Viking : Battle for Asgard auquel nous avons pu jouer.

Il ne faut jamais énerver une déesse. Pour preuve, le scénario de Viking : Battle for Asgard qui a comme point de départ la grosse colère de la divine Hel. Bannie du royaume des cieux, celle-ci se retrouve aux enfers. Mais elle vit mal cet exil et décide de déclencher Ragnarok, l'apocalypse des mythologies nordiques. Quoi de plus normal quand, comme elle, on dispose d'un stock pratiquement illimité de créatures infernales ? Mais un héros va se dresser face à cette invasion de notre dimension par des gros baveux vociférant. Nom : Skarin. Apparence : grand frère de Sébastien Chabal mais en blond. Occupation préférée : fendre ses ennemis en deux dans le sens de la largeur.

Viking : Battle For Asgard
Ah ben voilà, maintenant tout le monde y va de son pt'it Quickening.
Le combat que ce personnage, donc le joueur, va mener pour venir à bout des forces du Mal se déroulera en trois phases assez différentes les unes des autres. Tout commence dans un village, havre de paix dans lequel on peut prendre ses premières missions et acheter des objets divers comme des potions de soin. En général, on vous signale que des hommes du village ont été enlevés par des démons. Bien entendu, vous décidez d'aller les sauver. Il faut dire que vous comptez les avoir à vos côtés durant la grande bataille qui aura forcément lieu pour libérer l'île sur laquelle vous vous trouvez. Après une rapide vérification sur la carte, vous partez en direction du camp ennemi. En chemin, il n'est pas rare que vous tombiez sur quelques ennemis isolés. Dégainant épée et hache automatiquement, Skarin se lance dans un combat singulier, ce qui nous permet de faire un premier point sur ces capacités. Il peut frapper, parer et, en appuyant sur la touche "X" de la manette Xbox, on déclenche un dernier coup fatal qui s'accompagne d'une courte séquence. Durant celle-ci, on comprend pourquoi le jeu sera estampillé +18, le réservant à un public averti. Ainsi, on a pu voir des adversaires se faire débiter au niveau de la taille, ce qui nous a offert une vue imprenable sur leur anatomie interne assez bien reproduite avec tripes, os et giclées de sang. Sauvage. Signalons que dans les phases de combat, Skarin engrange des points de coup spécial qui s'additionnent sous sa barre de vie. Au prix d'une part plus ou moins grande de ces points, le personnage pourra, en fonction de la situation dans laquelle il se trouve, lancer une attaque puissante sur un ennemi protégé par un bouclier ou frapper plusieurs ennemis à la chaîne.

Viking : Battle For Asgard
Et tout ça parce-qu'il nous a dit que notre natte était mal tressée.
A l'approche de la base ennemie, l'ambiance lumineuse s'assombrit comme pour indiquer qu'on entre dans une zone tenue pour l'instant par les forces démoniaques. Et là, plusieurs options s'offrent au personnage. Première option : il choisit d'entrer par la grande porte avec la nécessité d'affronter lui-même tous les soldats du camp, y compris une patrouille d'une trentaine de fantassins supplémentaires. Audacieux voire téméraire mais pas vraiment raisonnable. Autre solution : trouver un itinéraire bis plus discret pour atteindre la cage où sont emprisonnés ses compagnons vikings. Dans ce cas-là, Skarin ne devra éliminer que quelques gardes. Nous choisissons cette option et nous emmenons le personnage à l'arrière des bâtiments du camp. Après avoir sauté automatiquement quelques barrières et passé par l'épée les quelques malfaisants qui ont eu la mauvaise idée de tenter de l'arrêter, Skarin se retrouve devant la porte de la cage. Pour l'ouvrir, on déclenche l'action avec la touche "B" de la manette ce qui met en route un mini-jeu tenant uniquement à tambouriner cette même touche tandis que notre héros joue du biceps jusqu'à faire tomber la porte en bois. Dès qu'ils sont libres, les vikings se répandent dans le camp et éliminent les soldats qu'il reste. Mais la fameuse patrouille ennemie se rapproche. Bien décidés à prendre l'avantage, les compagnons de Skarin se dispersent et se cachent pour lui tendre une embuscade. La bataille qui s'ensuit est aussi courte que sauvage, l'élément de surprise semblant parfaitement jouer à l'avantage des vikings.

Viking : Battle For Asgard
Un exilé du casting du Seigneur des anneaux de Jackson...
Voilà déjà un premier groupe acquis à la cause de Skarin. Mais leur chef semble contrarié et, comme sa tête est surmontée de l'icône orangée indiquant qu'il a une quête à nous proposer, autant aller voir ce qui ne va pas. Il nous confie que lui et ses hommes ont été trahis et qu'il sait où se trouve le judas. Il nous charge d'aller lui transmettre "ses amitiés" et, si possible, de ramener sa tête qui fera un beau cendrier. Cette mission se règle plus rapidement que la précédente puisque les adversaires présents sont moins nombreux. Toutefois, on la mène seul et les quelques archers présents ajoutent à la difficulté. S'ils sont très vulnérables au corps-à-corps, ces soldats peuvent faire des ravages à distance car ils tirent très juste. Il faut donc s'occuper d'eux en premier afin de ne pas être interrompu pendant qu'on éliminera leurs compagnons plus adeptes du combat à l'épée. Une fois le traître décapité, on repart vers le village. Mais, en route, rien n'empêche le personnage de se lancer dans un peu d'exploration du décor. Le but est de découvrir des objets spéciaux qui pourront être utiles durant une bataille. Skarin n'a pas non plus son pareil pour dénicher des pièces d'or dans les objets du décor qui peuvent être brisés à coups d'épée. Avec ce pécule, on peut faire du shopping chez le vendeur de chaque village afin d'être mieux préparé pour cette fameuse grande bataille qui conclura l'aventure sur chacune des trois îles que propose le jeu. D'ailleurs, après quelques autres missions de libération semblables à celle que nous venons de vous raconter, il est grand temps de voir ce qui se passe quand deux armées se rencontrent.

Viking : Battle For Asgard
La genèse de Viking se sera montrée particulièrement éprouvante pour les développeurs.
Plantons le décor : c'est une vraie bataille, pas un combat de rue, pas une échauffourée entre villages. Les soldats se comptent par centaines, le front est large et il y a plusieurs types d'unités différents. On trouve les fantassins en première ligne, les archers à l'arrière. A tout moment, on peut survoler le champ de bataille pour repérer les objectifs essentiels à la victoire. Ceux-ci sont signalés en permanence par un halo orangé qui se dresse vers le ciel. Parmi eux, on compte notamment les shamans. Leur importance stratégique est essentielle car ce sont eux qui ramènent les morts à la vie, fournissant ainsi les rangs en troupes fraîches. Il est donc primordial de les éliminer. Autre élément-clé des forces adverses : les boss. Facilement reconnaissables par leur taille et leur allure, ils sont entourés par la piétaille qui, parfois leur arrive aux genoux. Là, il faut prendre une décision : commencer par le boss le plus proche et généralement devant Skarin ou lui préférer un des shaman posé dans un coin moins accessible du champ de bataille ? Il faut savoir que ce dernier est généralement protégé par des totems qu'il faut détruire avant de pouvoir lui faire goûter à l'acier de notre épée. En ce qui concerne les boss, le principe est légèrement différent. Comme c'est souvent le cas dans tous les jeux qui proposent des combats contre ce type de personnage, il faut trouver le défaut de la cuirasse et l'exploiter. Par exemple, notre premier boss est un poussah bardé de cuir maniant une épée faisant au bas mot ses deux mètres. Le truc, c'est d'éviter un coup, d'attendre que l'épée se plante dans le sol pour que Skarin puisse prendre appui sur elle et sauter sur le dos de cet adversaire. Dès lors, le jeu déclenche une suite de touches et si le joueur suit ce qui est indiqué, il aura la possibilité de vaincre son adversaire dans un déluge de coups crûment représentés à l'écran et accompagnés de flots d'hémoglobine. Sauvage, on vous dit.

Viking : Battle For Asgard
Oh bordel, je viens de trouver quelqu'un d'encore plus réceptif à l'électricité statique que moi.
Il y a deux dernières choses à savoir en ce qui concerne ces batailles. D'abord, on n'y dirige pas ses hommes en leur donnant des ordres. Le jeu se charge lui-même de les faire réagir en fonction de la position de Skarin, de ce qu'il entreprend et de l'endroit où il se trouve. Il serait difficile voire absurde que l'intégralité de l'armée qu'on commande se retrouve sur un chemin étroit menant à l'endroit où est posté un shaman. Pour autant, vous ne serez jamais seul au combat ce qui peut s'avérer intéressant au niveau stratégique car Skarin est capable, grâce à la magie de certains objets, d'améliorer la combativité des soldats qui l'entourent dans une certaine zone. Autre point important : les dragons. Ces unités volantes peuvent cracher du feu sur l'endroit que vous leur désignez, y compris à l'arrière des lignes ennemies. Intéressant pour se défaire d'un groupe d'archers qui taillent vos hommes en pièces grâce à leurs flèches enflammées. Toutefois, les dragons ne sont pas une solution miracle car vous ne pouvez les utiliser qu'en fonction de runes spécifiques et celles-ci sont rares. Il faudra donc réfléchir avant d'envoyer ces splendides créatures détruire ou affaiblir un point du dispositif ennemi qui vous pose problème. Après ce premier contact manette en mains avec Viking : Battle for Asgard, on ne peut que souligner l'ambition de ce titre qui exigera qu'on maîtrise plusieurs niveaux de jeu pour triompher.

Mis à jour le 20/02/2008
Xbox 360 Action Beat'em All The Creative Assembly Sega
Commander Viking : Battle for Asgard
360
19.62 €
360
42.50 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Meilleures offres
Amazon PS3 8.62€ Amazon PS3 17.50€ Amazon PS3 17.81€ Amazon 360 19.62€ Rakuten 360 25.00€ Amazon 360 29.41€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
12
TestWWE 2K20
PC PS4 ONE
13
TestSuperliminalSur PC
16
TestPokémon Épée / BouclierSur Switch
Les jeux attendus
1
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
2
Star Wars Jedi : Fallen Order
15 nov. 2019
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020