Menu
Buddy Anglais
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur DS / Buddy Anglais sur DS /

Test Buddy Anglais sur DS du 14/01/2008

Test : Buddy Anglais
DS
Buddy Anglais
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 janvier 2008 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Tous les prix
Prix Support
36.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

English Training fait des émules sur DS. Élaboré avec le concours de Larousse, Buddy Anglais vole au secours de ceux et celles qui souhaitent s'améliorer dans la langue de Shakespeare. Avec plus de 4000 exercices au programme, ce nouveau titre mise sur le contenu plus que sur la méthode, se distinguant ainsi de son concurrent direct.

Buddy Anglais

Vous vous demandez sans doute ce que signifie le "Buddy" du titre. Jetez donc un coup d'oeil à droite. Eh oui, Buddy c'est ce type super cool au sourire ravageur. Son allure décontractée saura, mieux qu'un sous-titre, vous convaincre que progresser en anglais peut-être facile et amusant. Buddy est donc votre coach personnel : il vous guide à travers les différentes activités proposées.

Buddy Anglais
Un prof bobybuildé à la mèche rebelle et au sourire Email Diamant, ça ne se refuse pas !
Première différence de taille avec English Training ou Practise English : Buddy English ne se pratique pas à dose homéopathique, mais vous offre d'emblée l'accès à tout son contenu. Une fois votre profil créé, vous accédez à un menu à partir duquel vous pouvez directement prendre part à toutes les activités, sans la moindre restriction. Au programme : entraînement, tests d'évaluation et suivi des progrès accomplis, ainsi que deux fonctions plus mineures, à savoir un dictionnaire et quelques mini-jeux. Buddy Anglais vous prend nettement moins par la main que ses concurrents : à vous de naviguer dans le panel d'activités proposées et de pratiquer celles qui vous permettront de progresser. Dans le même esprit, vous pouvez effectuer plusieurs tests par jour, contrairement à Practise English qui régule vos cessions quotidiennes. Disons que Buddy Anglais constitue moins une méthode qu'une banque d'activités, ce qui est à la fois un avantage et un inconvénient. L'avantage est que cela rend le système plus souple et moins contraignant : vous pouvez en profiter à votre rythme, de façon plus ou moins intensive selon vos besoins. L'inconvénient est qu'en l'absence de guidage, les débutants (à qui s'adresse le titre en priorité) auront sans doute du mal à savoir par quoi commencer, et à gérer eux-même leur progression dans les différents apprentissages.

Buddy Anglais
A l'issue des tests, Buddy effectue quelques commentaires sur vos performances.
Le mode Gym est la clé de voûte du jeu. Il vous permet de vous perfectionner dans trois domaines : la grammaire, la dictée et le vocabulaire. La grammaire propose plusieurs niveaux de difficulté, de "Freshman" à "Master", qui recouvrent des champs de plus en plus complexes de la langue anglaise. De la formation des pluriels aux subordonnées de condition, 37 domaines sont couverts. Et dans chacun de ces domaines, plusieurs leçons vous sont proposées (vous suivez ?). Ce sont des leçons dans le sens classique du terme, puisqu'elles prennent la forme d'une synthèse de la notion agrémentée de quelques tableaux ou quelques exemples. C'est un peu comparable à ce que l'on peut trouver dans un manuel de grammaire anglaise. Très scolaire donc, à ceci près que la dimension pédagogique est peu prononcée, puisque c'est à vous d'ingurgiter et de digérer cette somme d'informations, en parfait autodidacte (le cours lui-même n'est pas interactif). C'est au moins aussi rébarbatif que ce que peut vous proposer votre vieille prof d'anglais. Dès que vous avez compris la leçon, vous pouvez passer aux exercices d'application associés, qui sont eux aussi assez austères. Ils consistent la plupart du temps à combler une phrase lacunaire par les mots qui conviennent, d'un point de vue grammatical. On tombe parfois sur quelques exercices plus ludiques (lors de l'apprentissage de l'heure par exemple), mais il faut bien avouer que, malgré ses qualités didactiques certaines, cette partie de Buddy Anglais a un peu de mal à soulever l'enthousiasme.

Buddy Anglais
L'aspect ludique de certains exercices devrait convaincre même les plus réticents.
Le principe de la dictée est sensiblement différent, même si on retrouve la même progression sur plusieurs niveaux de difficulté. Une centaine d'exercices vous est proposée ; chacun contient une dizaine de phrases prononcées dans un anglais audible (et donc imaginaire ?), qu'il vous faut réécrire sous la dictée, lettre par lettre, sur l'écran tactile. Ce système efficace et bien rodé, hérité de English Training, devient toutefois un peu lourd en cas de longues phrases, pour lesquelles un clavier virtuel aurait été bien plus pratique. Par contre, la reconnaissance automatique de l'écriture est très au point, même si l'impossibilité de paramétrer son écriture pourra gêner ceux qui ont une graphie un peu particulière. Une fois retranscrite (plus ou moins correctement), la phrase vous est alors relue, tandis qu'une traduction française s'affiche sur l'écran. Cela vous aide à vous imprégner de la prononciation des différents phonèmes anglais, bien qu'il soit fort regrettable que Buddy Anglais ne propose aucun exercice de diction. Plus généralement, on pourra trouver étonnant qu'un titre consacré à l'apprentissage d'une langue laisse le micro de la DS ainsi inutilisé : quelle que soit leur efficacité, des dictées ne sauraient remplacer de véritables exercices de prononciation.

Buddy Anglais
Il faut en passer par les incontournables leçons de grammaire.
La partie la plus ludique de Buddy Anglais est sans aucun doute le vocabulaire. Les différentes activités proposées dans ce domaine prennent la forme de mini-jeux très variés, qui utilisent tous au mieux le stylet. Dans "Pairs", il vous faut associer des mots synonymes ou contraires. Dans "Tracking" vous devez reliez par une ligne continue tous les mots appartenant au même champ lexical. "Scrambled" consiste à toucher des lettres dans l'ordre afin de former un mot. Il y a aussi "Visual", dans lequel il faut entourer le mot qui correspond à l'image, parmi plusieurs au choix. Au total, ce sont pas moins de 15 activités de vocabulaire qui vous attendent, et sachant qu'elles contiennent chacune une bonne douzaine d'exercices dans deux niveaux de difficulté différents ("beginner" et "advanced"), vous avez vraiment de quoi vous mettre sous la dent ! Sans compter que son aspect attrayant (sans doute inhérent au domaine lui-même) fait qu'on revient souvent au vocabulaire. En tout cas, Buddy Anglais possède de solides arguments en termes de contenu. On regrettera quand même que, tout au long des différents exercices, les mêmes mots reviennent régulièrement, transformant parfois les apprentissages en un simple effort de mémoire. Le jeu annonce certes 4000 exercices, mais seulement 5000 mots : ceci explique sans doute cela.

Buddy Anglais
Le dictionnaire bilingue intégré est suffisamment intuitif et bien conçu.
Lorsque vous vous sentez prêt, vous pouvez sélectionner le mode "Test" pour évaluer vos performances. Six exercices sont alors choisis au hasard parmi la pléthore que contient le jeu. On y retrouve, de façon systématique, au moins un exercice de chaque domaine (grammaire, dictée, vocabulaire). Le soft y ajoute la pression d'un compte à rebours. Vos performances sont évaluées et notées, et vous pouvez consulter vos progrès dans le mode Progress. Il faut savoir que si vous avez déjà quelques années de pratique derrière vous, vous obtiendrez très rapidement une bonne note : Buddy Anglais n'a de réel intérêt que pour les débutants, voire à la rigueur les utilisateurs d'un niveau intermédiaire qui n'auraient pas pratiqué depuis longtemps. Plutôt bien conçu malgré ses quelques défauts, il peut vous permettre de consolider les bases de la langue, mais en aucun cas de vous perfectionner dans la maîtrise de l'anglais en situation. Il constitue néanmoins une bonne alternative à Practise English.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Les écrans sont clairs, lisibles, colorés, et souvent égayés de petites images. L'ensemble est donc nettement plus attrayant qu'un Practise English.

  • Jouabilité 13 /20

    Les fonctions tactiles de la DS et le double-écran sont bien exploités ; il est dommage que le micro ne soit pas utilisé. Les consignes des différents exercices sont claires. Par contre, l'utilisateur débutant aura un peu de mal à se repérer au sein de la multitude d'activités proposées.

  • Durée de vie 12 /20

    Difficile de nier la richesse du contenu de Buddy Anglais, aussi bien en termes de variété que de quantité. Cependant, il est plutôt agaçant de voir réapparaître régulièrement les mêmes mots : le dictionnaire aurait dû être plus étoffé, ou du moins mieux utilisé.

  • Bande son 13 /20

    La voix masculine qui assure la partie vocale s'en sort très bien : sa prononciation est claire et audible, et vous n'avez que peu à utiliser la fonction "répéter". Par contre, le thème musical qui accompagne votre navigation dans les menus est horripilant.

  • Scénario /

Doté d'un contenu beaucoup plus étoffé que ses concurrents, Buddy Anglais vogue à contre-courant en délaissant l'accompagnement pédagogique d'un English Training pour pousser l'utilisateur à gérer lui-même ses apprentissages. Le résultat est plutôt concluant et représente une bonne alternative à un manuel d'anglais, ses aspects ludiques et interactifs étant bien mis en valeur dans les différentes activités proposées.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 janvier 2008 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Mis à jour le 14/01/2008
Nintendo DS Ludo-Educatif Spiral House KOCH Media
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Control - Un TPS surnaturel pensé comme un Metroidvania
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Journey to the Savage Planet : L'exploration décomplexée, entre Subnautica et No Man's Sky
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Samurai Shodown : retour en force pour les fines lames de SNK
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce