Menu
Bee Movie : Le Jeu
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Wii
  • GBA
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Bee Movie Le Jeu
DS
Bee Movie : Le Jeu
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2007 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
6.3/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

A l'occasion de la sortie du film éponyme sur les écrans, Vicarious Vision propose aux possesseurs de DS d'incarner une abeille plus aventureuse que laborieuse, dont le penchant certain pour la liberté, typiquement américain, va la conduire à mettre au jour le plus terrible des secrets. Le manque d'ambition de ce titre, par contre, n'en est pas un : vite pensé, vite développé, vite mis dans les rayons, Bee Movie Le Jeu a de quoi filer le bourdon.

Bee Movie Le Jeu

Barry B. Benson est une jeune abeille fraîchement diplômée, mais qui se refuse à passer le restant de sa vie à travailler chez Honex, la fabrique de miel. Barry va se soustraire à cette unique perspective d'avenir en rejoignant l'escadron des Apollons du Pollen, qui lui permettra de réaliser son rêve : découvrir le monde extérieur. Les Apollons du Pollen sont des abeilles surentraînées qui, armées de leur pollinisateur, ont pour mission de voler jusqu'aux parcs fleuris de Manhattan pour récolter la précieuse substance. Mais afin de se montrer capable d'affronter les dangers du monde extérieur, Barry devra préalablement s'exercer dans trois domaines : la vitesse, l'endurance et la force. La vitesse représente bien entendu la rapidité de Barry en vol. L'endurance influe sur la hauteur à laquelle il peut s'élever dans les airs, mais aussi sur ses points de santé. Quant à la force, elle représente sa capacité à soulever des objets. Barry peut augmenter ces trois caractéristiques auprès d'entraîneurs spécialisés, mais au prix d'un certain nombre de boules de pollen, la monnaie en vigueur chez les abeilles.

Bee Movie Le Jeu
Foncez dans les fleurs pour en extraire du pollen...
Chacun de ces entraînements prend la forme d'un mini-jeu sommaire qui met en oeuvre le stylet. Toucher des billes de couleur qui rebondissent, repasser des formes prédéterminées qui apparaissent à l'écran, faire glisser une boule de but en but tout en évitant des obstacles... Rien de bien enthousiasmant, et qui plus est sans grand rapport avec le jeu lui-même. Vous retrouverez hélas ce même type de mini-jeux sans intérêt plus tard lors des affrontements contre les boss. Hormis ces épreuves d'entraînement, il n'y a pas grand-chose à faire dans la ruche où Barry débute son aventure. Il y a bien quelques habitants à qui parler, et qui peuvent à l'occasion lui confier une mission ou deux ; ou encore quelques voitures à défoncer pour récupérer un peu de pollen. Mais rien de bien consistant. Dès qu'il se sent prêt, Barry peut donc rejoindre la plate-forme d'envol des Apollons du Pollen pour effectuer sa première excursion à l'extérieur de la ruche.

Bee Movie Le Jeu
...Ca marche aussi sur les voitures...
Chacun de ces niveaux, plutôt longs, prend la forme d'un micro-univers à parcourir librement : le parc, l'épicerie, la fabrique de miel... Barry y rencontre tout un tas de personnages insectoïdes (cafard, coccinelle, papillon...) qui pour la plupart ont des missions à lui confier. Certaines sont des missions secondaires, d'autres permettent de faire avancer le scénario. Dans le cas où les capacités de Barry sont insuffisantes pour une mission donnée, il a la possibilité de retourner dans la ruche pour s'entraîner : il ne perd pas le bénéfice des missions déjà accomplies, et c'est une bonne chose. Lesdites missions consistent la plupart du temps à rapporter des objets, à effectuer des parcours en temps limité, ou encore à sauver des personnages d'une mort certaine. Pour ce faire, Barry dispose d'un panel de mouvements, disponibles uniquement lorsqu'il évolue dans les airs : il peut prendre de la vitesse et s'élever (pour éviter des obstacles ou des pièges), foncer dans des objets ou des ennemis (pour les assommer), ou encore porter des objets ou des personnages. Le tout sans l'apport du stylet puisque celui-ci n'est utilisé que dans les mini-jeux.

Bee Movie Le Jeu
...Mais pas sur ce gros bourdon, par contre.
La représentation choisie par les développeurs est une 3D avec vue aérienne couplée d'une légère perspective. Elle remplit globalement bien son rôle, malgré la difficulté que l'on éprouve à repérer certains passages dans les niveaux regorgeant d'angles morts comme l'épicerie ou la fabrique de miel. Le moteur 3D est correct, mais les modèles sont minimalistes et la palette de couleurs vraiment trop terne pour un jeu visant un public de jeunes joueurs. En outre, si la pixellisation n'est pas trop prononcée, on a quand même du mal à identifier certains objets au sol lorsque Barry se trouve dans les airs. L'ambiance sonore est quant à elle tout à fait quelconque malgré des thèmes musicaux entraînants. Ce manque de richesse visuelle et sonore serait moins gênant s'il ne s'accompagnait également d'un manque de contenu. L'aventure de Barry n'est pas inintéressante, mais le gameplay est plutôt ennuyeux et répétitif, et l'ensemble manque de dynamisme. On regrettera notamment que les scènes les plus marquantes du film (le match de tennis, le parcours en ville sous la pluie) n'aient pas fait l'objet d'une phase de jeu et soient évoquées uniquement lors des scènes intermédiaires. Au rayon des regrets, une fois les caractéristiques de Barry montées à leur maximum et les missions terminées, pas le moindre petit mode multijoueur à se mettre sous la dent ! On peut donc craindre un désintérêt légitime à l'égard de ce titre, même chez les plus jeunes joueurs.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Le moteur 3D assure le minimum syndical : la modélisation des personnages est plus que moyenne, et les graphismes sont ternes et dépouillés.

  • Jouabilité 13 /20

    La prise en main est immédiate et l'on éprouve un certain plaisir à faire voler Barry à travers les niveaux, même si on a parfois du mal à repérer les passages qu'il peut emprunter.

  • Durée de vie 8 /20

    Aucun mode multijoueur ne vient épauler le contenu limité de ce titre à la durée de vie plus que moyenne : 5 ou 6 heures suffisent pour en voir la fin.

  • Bande son 11 /20

    Les thèmes musicaux sont entraînants, mais les bruitages brillent par leur absence : quid du bourdonnement des abeilles dans la ruche ou du bruit des machines dans la fabrique de miel ?

  • Scénario 11 /20

    On ne peut pas dire que cela vole très haut (ha ha). Mais cette histoire d'abeille, qui refuse sa condition stakhanoviste et veut libérer les siens du joug des humains, parvient à nous faire rire. Ce qui n'est déjà pas si mal.

Peu nombreuses sont les adaptations de films qui ont su tirer leur épingle du jeu sur DS. Bee Movie Le Jeu ne déroge pas à la règle : titre en manque d'ambition, à la saveur formatée d'un pot de miel industriel, il peinera à séduire même les plus jeunes.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2007 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
6.3/20
Mis à jour le 12/12/2007
Nintendo DS Action Aventure Activision Vicarious Visions
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Wolcen : Lords of Mayhem – Une alternative à Diablo III ?
    PC
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce