Menu
Pursuit Force : Extreme Justice
  • Tout support
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Pursuit Force : Extreme Justice
PSP
Pursuit Force : Extreme Justice
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 décembre 2007 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (78)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Partager sur :

Jouer aux super héros masqués en collant et tenue moulante, c'est bien mais c'est pas top question image. Alors que sauvegarder l'intégrité sociale de milieux urbains tout entiers dans la peau d'un flic de choc, c'est beaucoup mieux. C'est ce que propose cette suite de Pursuit Force, sous-titrée Extreme Justice puisque plus que jamais, la série ne fait pas de place aux flics véreux qui bossent en solo. Ici, c'est le citoyen qui est roi.

Pursuit Force : Extreme Justice

La première aventure de ces flics-cascadeurs sur PSP date déjà de deux années. A l'époque, le concept avait distrait mais s'était essoufflé rapidement, la faute à une répétitivité dans le gameplay qui suffisait à lui tourner le dos. Pour ceux qui hibernaient en novembre 2005 ou qui sont tout simplement passés à côté de ce titre assez original au final, retenez que Pursuit Force est un mélange de course et d'action, ponctué par quelques passages en Third Person Shooter pour vous montrer qu'un flic de choc ne passe pas tout son temps à conduire des véhicules blindés. Spécialisé dans les interventions salutaires, les courses-poursuites interminables ou les escortes à haut risque, vous incarnez le commandant de l'équipe Pursuit Force. Une brigade armée jusqu'aux dents qui possède dans ses rangs toutes sortes de cascadeurs et chauffeurs hors pair qui vont vous venir en aide sur le terrain, à chaque fois qu'il le faudra. Ca, c'est pour le côté travail en équipe.

Pursuit Force : Extreme Justice
A l'arrière d'une voiture...
Concrètement, le gameplay du titre se veut très simple. Dans la majeure partie des cas, vous conduisez un véhicule (voiture, camion, moto, side-car, hovercraft, jet-ski, hélicoptère...) et devez neutraliser un groupe de malotrus qui sèment la panique aux quatre coins de Capital City. Comment ? En faisant simplement chuter leur jauge de vie. Pour ce faire, le joueur va utiliser les munitions illimitées qui lui sont fournies, sauter de véhicule en véhicule en pressant la touche rond, s'il le juge utile, et ce, jusqu'à l'exécution totale des objectifs de la mission. On vous passera les détails scénaristiques en bois qui accompagnent ce titre puisque le tout se veut très bateau et cliché à souhait. Ce qui ne change rien à la mise en scène assez spectaculaire des cascades et à l'intérêt des cinématiques, que ce soit celles qui sont réalisées avec le moteur du jeu ou les autres, placées çà et là en guise de détente entre deux fusillades. Mais le titre propose également quelques phases à pied et là, l'histoire n'est pas la même. Absence de rythme, déplacements lourds et laborieux, système de visée mou et imprécis... A ce niveau-là, le jeu accumule les bourdes et ne trouve pas l'intérêt qu'il avance pendant les courses-poursuites, bizarrement plus tactiques et intuitives que les phases de TPS.

Pursuit Force : Extreme Justice
...sur l'aile d'un avion...
Pour en revenir à l'âme du jeu, l'objectif est tout simplement d'enchaîner les missions aux quatre coins de la ville et de profiter des succès pour dévérrouiller des récompenses qui vont faire évoluer vos outils et votre personnage. Ainsi, au fil du jeu, il est possible de réduire la durée de rechargement de vos flingues ou la surchauffe des armes lourdes, d'augmenter les dégâts causés par des chocs volontairement provoqués ou encore d'améliorer votre efficacité au corps-à-corps ou de booster la distance de saut de votre avatar. Le tout en ayant bien conscience que les courses-poursuites se déroulent la majeure partie du temps sur des axes assez larges et rectilignes mais pas démunis de circulation civile. Celle-ci influe d'ailleurs directement sur votre progression puisque moins vous toucherez de véhicules tiers, plus votre jauge de justice augmentera. Elle-même peut alors permettre de recharger l'énergie de votre bolide ou votre santé ou encore à sauter plus haut et plus loin, sur des véhicules inaccessibles de prime abord. Et pour éviter de voir votre santé chuter trop rapidement, une fois agrippé sur le toit ou le côté d'un véhicule, le joueur peut se mettre à couvert et donc se protéger des tirs ennemis en appuyant sur la touche carré. Pratique.

Pursuit Force : Extreme Justice
...ou sur le côté d'un camion de pompier, rien ne vous fera peur dans Extreme Justice.
Mais tout ceci a tendance à repomper presque trop fidèlement le principe du premier volet. Les reproches seront donc les mêmes, à savoir que le jeu devient rapidement répétitif bien qu'étant très prenant et assez agréable à jouer et que les phases à pied sont totalement foirées. Restent alors quelques modes de jeu annexes comme la cinquantaine de défis ou le mode Prime qui permet de refaire les missions du mode scénario. Côté multijoueur, Pursuit Force : Extreme Justice se veut assez gonflé puisque quatre variables sont au programme, des Carnages (phases à pied, seul ou en équipe) aux Ram Jam (courses-poursuites flics/criminels) en passant par le mode Survivant (le joueur contrôle le fameux 4X4 de l'équipe Pursuit Force et doit résister le plus longtemps possible aux attaques ennemies) et le très particulier Flics et Voleurs (les flics doivent empêcher les voleurs de dérober leur butin), il y a matière à booster une durée de vie déjà très correcte pour le support. C'est déjà ça.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Pursuit Force est plutôt bien animé et visuellement varié mais le moteur physique des véhicules laisse parfois à désirer et quelques bugs d'affichage viennent pourrir les cinématiques ou les gros plans sur les corps-à-corps. Mais dans l'ensemble, il s'avère être un jeu PSP tout à fait à la hauteur.

  • Jouabilité 14 /20

    Arcade à souhait, le jeu développé par les studios Bigbig ne fait pas dans le détail. Peu de commandes à retenir, pas vraiment de subtilité en dehors d'une certaine tactique d'approche des véhicules ennemis... Un gameplay basique mais bien pensé qui n'échoue que lors des phases à pied, poussives au possible.

  • Durée de vie 15 /20

    La relative difficulté de certaines missions du mode scénario suffira à elle seule à vous occuper quelques jolies heures. La durée de vie générale est de toutes les manières très correcte. On dit merci au multijoueur, grande nouveauté de cette suite.

  • Bande son 15 /20

    Les doublages ont le mérite de faire rire de par leur côté très parodique des films d'action dénués de tout scénario. Les morceaux musicaux sont bien choisis et l'ambiance générale du jeu est des plus sympathiques.

  • Scénario /

Malgré son côté répétitif, la mollesse des phases à pied et la difficulté mal calibrée de certaines missions, Extreme Justice est plus qu'une distraction. La légèreté de son univers, la simplicité des commandes et la variété des véhicules suffiront à vous convaincre de goûter à une recette originale qui prend le temps de s'orienter vers le multijoueur. Et c'est tant mieux.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 décembre 2007 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (78)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 11/12/2007
PlayStation Portable Action Course Sony Bigbig Studios
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? 10 déc., 16:05
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020