Menu
WipEout Pulse
  • Tout support
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / WipEout Pulse / WipEout Pulse sur PSP /

Test WipEout Pulse sur PSP du 06/12/2007

Test : WipEout Pulse
PSP
WipEout Pulse
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 décembre 2007 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (96)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Tous les prix
Prix Support
19.00€ PSP
24.18€ PSP
36.09€ PS2
36.30€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Alors qu'elle n'a toujours pas vraiment posé d'aile sur PS3, la série WipEout s'invite volontairement une seconde fois sur PSP, un support portable particulièrement bien adapté au genre. Simpliste, rapide, jouissif au possible, le jeu développé par les studios Liverpool de Sony reprend quasiment point par point ce qui a garanti le succès d'une franchise qui fait le choix de la continuité. Au risque d'avoir l'impression de jouer à Pure en un peu différent...

WipEout Pulse

WipEout est bourré de charme. Et même si le principe ne décolle pas de ses origines désormais bien lointaines, il conserve cette identité qui en fait un jeu de courses frais, unique. Avouons que l'exploitation de vaisseaux antigravitationnels qui atteignent des allures affolantes est une idée qui séduit toujours, même si elle n'a parcouru que peu de chemin au fil des opus PSOne puis PS2 et PSP. C'est donc avec un certain plaisir que l'on retrouve des sensations que peu de jeux PSP sont capables d'offrir, de l'impression de vitesse parfois bluffante au contrôle du vaisseau, très intuitif et misant beaucoup sur les réflexes et la capacité à prendre les bonnes trajectoires pour éviter de finir dans un mur. WipEout Pulse, c'est donc un concentré de vitesse mêlé à un gameplay aux petits oignons et une difficulté plus élevée que la moyenne. La conséquence de tracés qu'il faut connaître sur le bout des doigts et une IA peu encline à fauter bêtement. Et c'est tant mieux.

WipEout Pulse
Dans ce mode-là, le vaisseau accélère seul et progressivement jusqu'à l'accident !
Ce Pulse offre un contenu solo qui vit essentiellement à travers la campagne qui compte plus de 200 courses. 200 épreuves elles-mêmes réparties en grilles qu'il faut valider en obtenant des médailles dans un maximum de courses. Rien de très nouveau, une mécanique bien huilée qui trouve sa variété dans les différents types d'épreuves proposés, des courses simples, à 7, aux contre-la-montre sur un ou trois tours en passant par les épreuves dites de zone. Ces dernières ont une saveur particulière puisque le joueur contrôle un prototype qui, une fois lancé, ne vas plus s'arrêter. Sa vitesse va augmenter progressivement au fil des tours pour ne jamais diminuer, jusqu'à ce que le pilote ne puisse plus le diriger sans embrasser les murs latéraux. Un concept déjà présent dans Pure mais qui fait son petit effet une fois de plus. Notons parmi les nouvelles features, quelques originalités pas forcément transcendantes mais dignes d'être signalées comme le mode photo, accessible à n'importe quel moment d'une course, la "Racebox", un éditeur de courses et de campagnes ou encore la possibilité de télécharger des skins de vaisseaux originales et de les personnaliser à souhait. Enfin, précisons que le multi est de son côté très copieux puisque vous pourrez affronter jusqu'à 7 humains dans des courses en Infrastructure, Ad Hoc ou en LAN.

WipEout Pulse
L'utilisation des armes a son importance mais c'est le pilotage qui prévaut.
En piste, les bonnes habitudes ont été conservées pour préserver un gameplay basique mais à la fois pointilleux, qui ravira les fans mais qui risque de maintenir la distance qui existe avec les aficionados des quatre roues. Toujours très fluide, techniquement quasi irréprochable et visuellement très stylisé, WipEout Pulse exige avant tout de vous de connaître parfaitement les circuits que vous allez tenter de dompter. La moindre erreur suffira à anéantir vos chances de terminer en tête. L'IA file sans trop faire d'erreur et n'a pas besoin de ce temps d'adaptation pour emprunter la trajectoire qui lui fera perdre le moins de temps possible dans les courbes. Car s'il n'y a que peu de vrais virages, l'allure à laquelle on les aborde nous oblige à être méticuleux dans l'utilisation des aérofreins situés sur les touches de tranche de la machine. Un certain doigté est indispensable afin d'éviter les survirages qui vous mèneront dans les rails latéraux et à leur fameux effet de rebondissement d'un côté à l'autre la piste. Le tout combiné à une jauge de vie qui descend au fil des accrochages, qu'il s'agisse d'une touchette sur un élément du décor ou un vaisseau ennemi. Des adversaires équipés en armes de destruction qui se récupèrent en tant qu'items sur le tracé. Mais là non plus, pas de chamboulement puisque l'on retrouve des armes de défense, comme un bouclier, d'attaque, entre bombes et missiles ou de puissance comme un turbo aussi éphémère qu'efficace.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    WipEout Pulse réussit là où beaucoup échouent. Son esthétisme original et le choix de mettre en avant des couleurs souvent très vives donnent aux tracés une vraie personnalité qui tranche avec les jeux de courses plus classiques. En plus de cela, il souffre beaucoup mois de l'aliasing persistant sur PSP que d'autres titres et s'avère être l'un des jeux les plus fluides du support.

  • Jouabilité 16 /20

    Tout en se limitant à une utilisation des plus simplistes des touches de la machine, le titre de Sony se veut réservé à une sorte d'élite de joueurs à partir du moment où vous faites le choix d'augmenter la difficulté. Pour une fois, il sera difficile de trop critiquer le stick analogique, celui-ci répondant quasi parfaitement.

  • Durée de vie 15 /20

    Plus que les modes de jeu, c'est le nombre de courses qui fait la durée de vie de WipEout Pulse. Plus de 200 épreuves au total, ce qui est considérable une fois ajouté aux nombreuses possibilités en multijoueur.

  • Bande son 15 /20

    Toujours orienté techno, la tracklist se veut à la fois prenante et apaisante et en parfait harmonie avec le design des circuits.

  • Scénario /

On voit immédiatement que le jeu a été développé pour le support. La PSP se prête parfaitement à ce type de titre et lui fait une place toute chaude dans le gotha des jeux de courses sur console portable. Toutefois, on regrette ce manque de nouveautés et le fait que Pulse se révèle être un Pure avec de nouveaux circuits.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 décembre 2007 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (96)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Mis à jour le 06/12/2007
PlayStation Portable Course Sony Sony Liverpool
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live