Menu
Medal of Honor : Heroes 2
  • Tout support
  • Wii
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Medal of Honor : Heroes 2 / Medal of Honor : Heroes 2 sur PSP /

Test Medal of Honor : Heroes 2 sur PSP du 30/11/2007

Test : Medal Of Honor : Heroes 2
PSP
Medal of Honor : Heroes 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 novembre 2007 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (155)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Tous les prix
Prix Support
13.79€ PSP
13.84€ PSP
15.79€ Wii
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après avoir lancé une première offensive sur PSP il y a tout juste un an, la série "Seconde Guerre mondialeuse" d'Electronic Arts nous revient aujourd'hui avec un nouvel UMD rempli d'obus, de corps démantibulés et de cris déchirants. Pas de changements majeurs à signaler par rapport à l'épisode précédent, si ce n'est une volonté affichée de se tourner vers le multijoueur, aux dépens d'une campagne solo devenue presque accessoire.

Medal Of Honor : Heroes 2

Si aujourd'hui, la série des Medal Of Honor ne semble plus être que l'ombre d'elle-même sur consoles de salon, elle domine encore largement le petit monde des FPS sur PSP. Certaines mauvaises langues diront que les borgnes sont rois au royaume des aveugles, mais cela serait faire abstraction des nombreuses qualités d'un Medal Of Honor Heroes premier du nom qui parvenait tout de même à délivrer des bonnes sensations sur un support réputé ingrat pour le genre. Cette suite reprend bien évidemment le flambeau et capitalise sur les forces de son aîné tout en affinant quelques menus aspects du gameplay. C'est donc en territoire connu que l'on débarque, un territoire qui se divise grossièrement en un mode multi qui supporte 8 joueurs en local et 32 sur le net, et une campagne solo composée de 7 petites missions trop vite expédiées.

Medal Of Honor : Heroes 2
Les alliés ne sont là que pour se faire trouer la peau.
On passera bien vite sur cette campagne éclair d'un agent de l'OSS envoyé sur le front pour gagner la guerre à lui tout seul. Le scénario y est en effet très accessoire et se borne à quelques briefings rapides lors desquels on vous apprend généralement que votre objectif est capital, que l'issue de la guerre en dépend, et qu'il va falloir assurer comme une bête. Lors de chaque mission, linéaire au possible, on devra donc remplir un certain nombre d'objectifs primaires et secondaires afin d'empocher des médailles qui ne serviront qu'à renforcer votre orgueil déjà démesuré. Prise d'assaut d'une plage normande, destruction de sous-marins, de batteries de DCA, nettoyage d'un village, fuite dans des égoûts infestés de soldats, tout se montre fondamentalement classique mais a au moins le mérite de vous faire visiter des environnements variés et plus fins que dans le dernier opus. Accompagné par d'autres soldats inefficaces dont la principale utilité est d'attirer une partie du feu ennemi, il faudra alors nettoyer des zones entières en usant d'une petite sélection d'armes typiques de la Seconde Guerre mondiale. La mise en scène est énergique et repose comme à l'accoutumée sur des séquences scriptées et des apparitions précalculées et souvent peu naturelles de soldats ennemis. Et pour reprendre une comparaison habile qui figurait déjà dans le test du premier Medal Of Honor sur PSP, l'I.A. est du niveau de celle de Call Of Duty 3. Les ennemis ne sont donc pas particulièrement futés et tentent tant bien que mal de se planquer derrière les nombreux obstacles qui jonchent le terrain. Manque de bol, ils omettent souvent de protéger leur caboche et laissent souvent traîner des parties de leur corps musclé sous votre réticule, parties que vous vous empresserez alors de truffer de plomb.

Medal Of Honor : Heroes 2
Certaines séquences impliquent l'usage de grands moyens.
Vous vous en doutiez probablement, Medal Of Honor Heroes 2 se manipule exactement de la même manière que son prédécesseur. Ainsi, sans grande surprise, le stick sert à avancer, les touches d'action à regarder autour de nous, la croix de direction à changer d'arme, recharger, se baisser et utiliser un objet alors que les gâchettes sont utilisées pour tirer ou profiter de la visée. Par contre, sachez que si vous ne calibrez pas la sensibilité des mouvements, vous risquez de vite déchanter à cause de déplacements ou pivotements trop lents, sans parler du repositionnement automatique du curseur qui dessert la jouabilité à cause d'un placement initial surélevé. Par contre, une fois que vous aurez réglé ceci, le tout deviendra bien plus aisé, même si vous aurez parfois du mal à courir. Faire un sprint nécessite effectivement de pousser le stick vers l'avant deux fois de suite et très rapidement, et force est de constater que cela ne marche qu'une fois sur deux. Mais avec un peu d'entraînement et de pratique, vous saurez maîtriser votre soldat et éviterez la plupart des erreurs de manipulation. Soutenu par un lock automatique relativement bien calibré et qui n'est heureusement pas trop envahissant, le joueur se retrouve donc avec un maniement plutôt confortable qui conviendra parfaitement aux affrontements multijoueurs, véritable intérêt de l'UMD.

Medal Of Honor : Heroes 2
Les ennemis sont toujours signalés par ces petits symboles. Pratique pour envoyer des grenades en aveugle.
Comme signalé plus haut, Medal Of Honor Hereos 2 permet aux amateurs de frags et de headshots que vous êtes de pratiquer votre activité favorite en local avec 7 autres camarades, ou online en compagnie de 31 autres acharnés. Selon votre envie, les affrontements prendront la forme de matchs à mort classiques ou en équipes et de captures de drapeaux bien tendues. Le jeu ne propose en fait que six cartes, mais toutes se révèlent heureusement très bien équilibrées. Les parties multi sont intenses, exigeantes et ne souffrent pas trop de lag, ce qui fait qu'on se laissera souvent embarquer par de longues sessions de jeu. Le bébé d'EA propose bien évidemment tout ce qu'il faut pour compléter l'expérience avec des stats et des tableaux de classements complets. Voilà qui devrait vous permettre de prolonger le plaisir et de surmonter la déception causée par une campagne faiblarde, bien qu'un peu plus intense que celle de son prédécesseur. Dans ces conditions, nous vous recommandons tout de même d'y réfléchir à deux fois avant de lâcher vos deniers difficilement obtenus à la sueur de votre front. Même constat si vous possédez déjà le premier épisode, auquel cas, l'achat de cette mise à jour ne s'impose pas forcément.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Un fort joli tableau que ce Medal Of Honor Heroes 2. Les décors y sont effectivement plus fins et plus variés que dans l'épisode précédent, qui devait déjà beaucoup à sa réalisation. On appréciera également la qualité de la mise en scène et la fluidité de l'action. Restent toujours quelques bugs de collision et des ennemis qui tendent à disparaître trop rapidement une fois trucidés.

  • Jouabilité 13 /20

    Même verdict que pour le précédent volet. Une fois toutes les options réglées dans le menu, le soft se montre très jouable et même confortable. La visée est précise et soutenue par un lock qui sait se tenir. On aura même la possibilité de faire des quarts de tour rapides en pressant les touches d'action deux fois rapidement. Idéal pour faire face à une menace rapidement, surtout en multi. Tout juste se sentira-t-on gêné par le système de sprint qui ne marche pas à tous les coups, mais il eut été difficile de faire mieux sur PSP.

  • Durée de vie 11 /20

    Les sept missions de la campagne s'exterminent rapidement, du coup, on vous recommande chaudement d'augmenter la difficulté et de toujours chercher à remplir les objectifs secondaires. Mais le soft vaut avant tout pour son mode multijoueur, fun et intense, malgré un nombre limité de cartes et de modes de jeu.

  • Bande son 14 /20

    Un ton grave lors des briefings et des propos volontairement hachés pendant les combats servent de trame sonore à ce Medal Of Honor. Quant aux bruitages, ils sont réussis pour la plupart, de même que les musiques qui font toujours dans le classique et l'efficace.

  • Scénario /

Ce nouvel épisode se montre très proche de son prédécesseur, et peut-être même trop. Cela dit, on peut tout de même se demander où sont passés certains modes de jeu pourtant présents dans l'épisode précédent. Mais malgré ce sévère manque de nouveautés et ces omissions inexplicables, Medal Of Honor Heroes 2 reste un FPS honnête, servi par une bonne prise en main et une réalisation de qualité. Il vaut avant tout pour son mode multijoueur solide et très fréquenté. Un achat à considérer, à moins bien que sûr que vous ne disposiez déjà du premier épisode.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 novembre 2007 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (155)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Mis à jour le 30/11/2007
PlayStation Portable FPS Electronic Arts
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live