Test Mario Party DS- Nintendo DS

Nintendo DS

Caracolant en tête des meilleures ventes de jeux vidéo depuis plusieurs semaines au Japon, Mario Party DS débarque enfin en Europe. Sans plus attendre, retrouvons le célèbre plombier moustachu et ses acolytes dans cette compilation de mini-jeux aussi accessibles que fun.

Mario Party DS

Voici près de dix ans que ce grand classique des jeux conviviaux officie sur nos consoles. De la N64 à la Gamecube en passant par la Gameboy Advance, le succès de la série ne s'est jamais démenti et même si le dernier épisode sur Wii n'avait guère enthousiasmé les critiques, le carton de cette adaptation DS au Japon prouve bien l'immense popularité du titre. Le concept a beau être usé jusqu'à la corde, l'univers attachant de Nintendo et l'attrait du multijoueur font craquer les foules chaque année. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Mario Party DS ne fait pas exception à la règle. Sympathique en solo et diablement addictif à plusieurs, il sait compenser le manque d'évolution de la série par son charme irrésistible.

Test Mario Party DS Nintendo DS - Screenshot 144Le dual-screen est pratique pour avoir une vision d'ensemble du plateau.

Pour ceux qui se seraient retirés au Népal ces dernières années, Mario Party est une compilation de mini-jeux liés à un traditionnel jeu de société. L'action se déroule sur un assortiment de plateaux interactifs rappelant vaguement le Jeu de l'Oie. Le but est de récolter un maximum de pièces pour acheter des étoiles dont le nombre déterminera le gagnant. Chaque joueur lance un dé à tour de rôle et déplace son personnage sur des cases, déclenchant au passage des événements ou des défis. Il lui sera également possible d'utiliser des bonus ou de poser des pièges pour mettre des bâtons dans les roues à ses adversaires. S'ensuivent donc des parties mouvementées avec de nombreux retournements de situations. Trop peut-être diront les grincheux, puisqu'il n'est pas rare de perdre au dernier tour alors que l'on jouissait d'une avance confortable. Il n'empêche que cette incertitude participe au suspense du jeu et donne espoir à ceux qui seraient tentés de baisser les bras.

Si Mario Party est passé au format de poche, les personnages eux-mêmes sont désormais tout petits puisque le terrible Bowser a trouvé le moyen de les réduire à la taille d'un Carambar. L'incident conduit Mario et toute sa smala à parcourir cinq niveaux truffés de surprises pour rassembler les cristaux qui leur permettront de retrouver une taille normale. Cette astuce scénaristique a ainsi permis aux développeurs de créer toutes sortes de défis et de décors prenant en compte le rétrécissement de nos héros. Comme pour un Micro-Machine, l'action se situe aussi bien dans une salle de musique que dans un jardin, voire un simple bac à vaisselle. Les épreuves feront par exemple surfer Yoshi sur une feuille verte ou feront rebondir Toad sur un tambour. Et des épreuves, il y en aura à gogo dans ce titre au contenu impressionnant.

Test Mario Party DS Nintendo DS - Screenshot 145Préparez-vous à sortir le stylet pour cette épreuve de surf atypique.

L'aventure solo scénarisée permet tout d'abord aux solitaires de s'amuser contre le CPU pour débloquer de nouveaux jeux, des décors ainsi que des bonus de toutes sortes. Plutôt courte, elle a toutefois le mérite de proposer des tonnes de récompenses qui varient d'ailleurs en fonction des personnages joués. Ensuite, le mode mini-jeux offre la possibilité de s'éclater rapidement sur les épreuves auxquelles on a participé au moins une fois sur les plateaux. Le mode puzzle est une compilation de jeux de réflexion estampillés Nintendo. Enfin, le téléchargement DS autorise un hôte à accueillir jusqu'à trois amis pour des parties endiablées. La bonne nouvelle, c'est qu'une seule cartouche est nécessaire pour profiter de l'intégralité du contenu multijoueur. La mauvaise, c'est que la connection CWF n'est pas prise en charge. C'est d'autant plus étonnant et regrettable que ce type de jeu se prêtait merveilleusement bien à des défis wi-fi.

Test Mario Party DS Nintendo DS - Screenshot 146Les boss de fin de niveau ne vous feront pas de cadeaux !

Les mini-jeux sont au nombre impressionnant de 70. Divisés en plusieurs catégories, ils se disputent tantôt en équipe, tantôt en trois contre un, tantôt chacun pour sa pomme. Ils se lancent automatiquement lorsque tous les personnages ont effectué leur déplacement et permettent d'empocher de coquettes sommes d'argent en fonction des performances de chacun. D'une réalisation et d'un intérêt variables, ils restent dans l'ensemble aussi funs que faciles à prendre en main. L'usage du stylet est bien entendu à l'honneur et certaines épreuves font même appel au micro de la DS. Il s'agira d'échapper à un aspirateur, de sauter du haut d'une rampe d'escalier ou de descendre une corde à linge en tyrolienne. Une fois n'est pas coutume, les développeurs nippons n'ont pas manqué d'imagination pour placer leurs héros dans les situations les plus farfelues. On sera ravi d'apprendre que l'on peut rejouer quand on veut à tous les mini-jeux que l'on a vus au moins une fois sur le plateau. Un mode libre permet d'ailleurs de personnaliser des championnats pour ne refaire que les défis que l'on a appréciés. Sinon, cinq modes de jeu vous tiendront en haleine en les sélectionnant aléatoirement pour des compétitions féroces en solo ou entre amis.

Si le concept de Mario Party ne date pas d'hier, force est de constater que son univers est toujours aussi émouvant. Les personnages colorés, les décors interactifs délirants, les bruitages mignons, tout contribue à faire oublier que la série n'a pratiquement pas évolué depuis ses débuts. Malgré l'absence de wi-fi et la lourdeur de quelques mini-jeux, cette première adaptation DS du party game a succès n'en demeure pas moins un régal pour tous les adeptes de la convivialité.

Dharn, le 23 novembre 2007

Les notes

  • Graphismes 14/20

    Mignons et colorés, les graphismes retranscrivent fidèlement l'univers Nintendo. La modélisation est globalement correcte. Certains mini-jeux sont cependant moins travaillés que d'autres et l'ensemble est un peu inégal.

  • Jouabilité 16/20

    La prise en main est immédiate et les spécificités de la DS sont mises à profit pour une jouabilité sans faille. Que ce soit au stylet, au micro ou au Pad, toutes les commandes répondent au quart de tour.

  • Durée de vie 15/20

    Destiné avant tout au multijoueur, Mario Party offre une quantité impressionnante de défis et de modes de jeu. Une seule cartouche est nécessaire pour s'éclater avec ses amis mais la connexion CWF est hélas absente. Quel dommage !

  • Bande son 14/20

    Les musiques enjouées et les cris de joie des vainqueurs contribuent à l'atmosphère conviviale du titre.

  • Scénario

    -

  • Note Générale15/20

    Un épisode de plus pour la série, mais un régal pour les amateurs de party-games. Mario Party DS est un titre aussi riche que fun. Avec sa jouabilité exemplaire et son univers attachant, difficile de résister à la tentation d'appeler quelques amis pour se faire une partie.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 16/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Nintendo
  • Développeur : Nintendo
  • Type : Party Game
  • Multijoueurs : jusqu'à 4 joueurs avec une seule cartouche mais pas de wi-fi
  • Sortie France : 23 novembre 2007
    (19 novembre 2007 aux Etats-Unis)
  • Version : française intégrale
  • Classification : Pour tous publics
  • Web : Site web officiel
  • Similaire à :
    Wario Ware Touched !

Vidéos

Voir les 4 vidéos de Mario Party DS