Menu
Les Campagnes de Napoléon
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Les Campagnes de Napoléon sur PC /

Test Les Campagnes de Napoléon sur PC du 22/11/2007

Test : Les Campagnes de Napoleon
PC
Les Campagnes de Napoléon
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 novembre 2007 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.1/20
Tous les prix
Prix Support
3.90€ PC
5.49€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après un Birth of America et un American Civil War plutôt réussis, Ageod délaisse les Etats-Unis pour se tourner vers notre Vieux Continent. Ce dernier opus a désormais l'ambition de nous faire revivre les exploits du célèbre Corse enragé à travers une douzaine de campagnes détaillées. Wargame austère, dans la lignée de ses prédécesseurs, ce titre stratégique s'adresse avant tout aux férus d'histoire et aux spécialistes du genre.

Les Campagnes de Napoleon

Essayer de faire tenir l'essentiel de l'épopée napoléonienne sur un simple CD était un pari audacieux. De fait, les développeurs ont dû faire quelques concessions. La plus notable est sans nul doute l'obligation de s'en tenir à la période impériale du dictateur éclairé. Impossible donc d'aller faire le zouave en Egypte ou de botter les fesses des Autrichiens à Marengo puisque ces campagnes ont été menées avant le sacre de Napoléon. Heureusement les 13 campagnes jouables, entre 1805 et 1815, sont reconstituées avec un maximum de fidélité. Elles se déroulent sur des cartes stratégiques immenses, dessinées à partir de photos satellites. L'Europe toute entière a ainsi été découpée en Provinces sur lesquelles les unités se déplacent au tour par tour. Tous les types de personnels et de soldats utiles dans un conflit armé de cette époque ont été reproduits avec un souci du détail qui force le respect. Près de 1500 officiers et leaders historiques, avec leurs caractéristiques propres, répondent également présents sur le champ de bataille. D'après Philippe Thibaut, fondateur d'Ageod, ce travail de titan a été mené à bien avec l'aide de deux docteurs en histoire militaire et le soutien d'une communauté de passionnés. Par conséquent, sur le plan de la fiabilité historique, les Campagnes de Napoléon s'en sort honorablement. Cependant, les plus exigeants d'entre vous déploreront sans doute l'absence d'une base de données encyclopédique.

Les Campagnes de Napoleon
Une myriade d'informations est visible à l'écran.
Le système de jeu des Campagnes de Napoléon est basé sur le déplacement simultané des unités. Le joueur planifie les mouvements de ses troupes tandis que son adversaire (par mail uniquement) ou le CPU en fait de même de son côté. Le tour se résout ensuite en révélant son lot de surprises et d'affrontements. Il n'est pas rare de trouver place nette là où se tenaient quelques jours auparavant des bataillons entiers de Russes patibulaires. Inversement, celui qui aura négligé l'envoi d'éclaireurs pourra tomber nez à nez avec un régiment de Prussiens planqués dans le brouillard de guerre. Le résultat peut être dramatique et l'étude des positions ennemies est plus que jamais essentielle à l'élaboration d'une stratégie efficace. L'écran de jeu, visuellement moins désastreux que les épisodes précédents de la série, affiche une multitude de paramètres et de renseignements sur le terrain, les unités ou l'environnement. Les traditionnels effets de la météo, du ravitaillement, des événements aléatoires etc, sont évidemment pris en compte bien que l'on n'ait pas à s'occuper de politique ni d'économie. Les débutants en wargame seront trop rapidement noyés sous ce flot d'informations en petits caractères tandis que les spécialistes mettront à profit la moindre variable pour faire pencher la balance en leur faveur. Difficiles d'accès, ces Campagnes de Napoléon nécessitent également une gestion poussée des chaînes de commandements et l'optimisation du potentiel de ses officiers. Ceux-ci disposent de compétences et d'attributs particuliers qu'il faut valoriser. De plus, leur profil évolue selon leurs résultats sur le terrain.

Les Campagnes de Napoleon
Ce tableau obscur rend compte du résultat des batailles.
La durée des campagnes est très inégale. Sachant qu'un tour représente une semaine, on y réfléchira à deux fois avant de se lancer dans les six longues années de guerre contre l'Espagne (295 tours de jeu !). Quelques scenarii ne durent heureusement pas plus d'une vingtaine de tours voire encore moins. C'est pratique pour lancer quelques parties rapides. Le vrai souci en fait, vient de l'I.A et du déséquilibre des affrontements. Il m'a été possible par exemple de terminer la campagne de Pologne en une petite heure sans le moindre effort de réflexion. Il m'a suffi de foncer dans le tas avec deux énormes corps d'armées constitués d'un assemblage hétéroclite d'unités prises au hasard. Les Polonais ne cherchaient pas à se retirer et restaient sottement regroupés derrière une rivière en attendant que mes unités la contourne. Pire, entre midi et deux, tout en mangeant d'une main et lisant le journal de l'autre, je me suis contenté de cliquer machinalement sur "tour suivant" sans déplacer le moindre soldat ni prêter attention aux combats. Au bout de 30 tours, mes Russes immobiles ont remporté une nette victoire sur la Grande Armée dirigée par le CPU. J'en déduis que, soit l'invasion de la Russie par Napoléon est irrémédiablement vouée à l'échec, soit l'I.A en mode normal est gravement déficiente. C'est d'autant plus regrettable que le gameplay est sympathique et que les possibilités du soft semblaient très prometteuses. Néanmoins, pourquoi affiner une stratégie mûrement réfléchie si des attaques frontales suffisent à s'assurer la victoire ? Et à quoi bon placer méticuleusement ses unités en position défensive quand l'incompétence du CPU et l'hiver font le travail à notre place ?

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Un sérieux effort a été fait sur l'aspect visuel du titre. Les cartes sont plus attractives et on peut désormais afficher ses unités en 3D. Néanmoins, cela reste un wargame et la lisibilité des infos en caractères minuscules n'est pas évidente. De plus, les objectifs n'apparaissent pas clairement sur la carte.

  • Jouabilité 11 /20

    La profondeur du gameplay nécessite une initiation préalable à ce type de jeu. Le didacticiel ne pourra rien pour les débutants. Les déplacements sont toutefois faciles à réaliser et l'interface est pratique. Cependant le déséquilibre entre les forces et l'incompétence de l'I.A portent atteinte à la crédibilité de l'expérience. Les temps de chargement à la fin de chaque tour sont parfois crispants.

  • Durée de vie 14 /20

    Les cartes sont immenses, les unités sont nombreuses, et certaines campagnes durent des dizaines voire des centaines de tours. Il y a de quoi tenir des jours entiers. Reste à trouver un adversaire à affronter par mail, ou à ajuster la difficulté du CPU.

  • Bande son 7 /20

    Quelques bruitages et des marches militaires bon marché constituent une bande son austère que l'on désactivera sans regrets.

  • Scénario /

Wargame profond et bien documenté, ces Campagnes de Napoléon avaient tout pour plaire aux passionnés du genre. Cependant, à quoi bon gérer consciencieusement des tonnes de paramètres quand l'I.A ne suit pas ou quand les forces en présence sont trop déséquilibrées ? Le potentiel évident du soft ne s'est pas traduit dans les faits et en guise de stratégie, mon expérience s'est limitée à des affrontements grossiers. Dommage.

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 novembre 2007 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.1/20
Mis à jour le 22/11/2007
PC Stratégie Nobilis AGEOD
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce