Menu
Helldorado
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Helldorado
PC
Helldorado
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 novembre 2007 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Tous les prix
Prix Support
4.99€ PC
5.50€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Depuis que la série Commandos a délaissé le domaine de la tactique pour l'action pure (sans grand succès d'ailleurs), les amateurs du genre n'ont plus grand-chose à se mettre sous la dent. Heureusement, il reste Spellbound, qui continue année après année à faire vivre cette catégorie dans des univers aussi variés que la forêt de Sherwood ou le Chicago des années 30. Avec Helldorado, ils reviennent toutefois à leurs premières amours : le western.

Helldorado

Helldorado est en effet la suite de Desperados et de Western Commandos : la Revanche de Cooper, deux jeux du studio allemand qui ont su se faire une petite place méritée dans le coeur des aficionados de tactique. Ce troisième volet est donc en quelque sorte le retour de la vengeance de Cooper. Après avoir justement puni le mal nommé Lester Lloyd Goodman en représailles à la mort de son frère, John Cooper va être confronté à la veuve Goodman, qui veut évidemment venger la mort de mari. Ah, ces histoires de vendettas familiales à n'en plus finir, ça me rappelle la Corse. Ici cependant, point de maquis plein de sangliers, mais plutôt le désert dans lequel le vent pousse mollement quelques buissons de tumbleweed desséchés.

Helldorado
Hawkeye et Pablo prêts à en découdre.
C'est donc dans ce contexte que notre héros et sa bande vont être embarqués dans une sombre histoire de chantage : s'ils ne volent pas une cargaison d'armes, Doc McCoy va mourir. On commence donc l'aventure avec une équipe amputée d'un de ses membres. Les cinq autres larrons sont toujours les mêmes, c'est d'ailleurs un de mes petits regrets car même si je suis content de retrouver toute la bande, un peu de nouveauté aurait été bienvenue. Bref, passons, et faisons plutôt les présentations pour les pieds-tendres qui ne connaissent pas la série. A tout seigneur tout honneur, commençons par le héros, John Cooper. C'est le personnage le plus équilibré, très polyvalent puisqu'il peut aussi bien tuer au couteau en silence que jouer du colt. Quand la discrétion sera plus que jamais nécessaire, Hawkeye sera un allié précieux, se déplaçant à pas de loup pour user de son arc ou assener un bon coup de tomahawk. Il peut également soigner les autres membres du groupe. A l'inverse, Sam Williams est plutôt le genre de gars qui ne fait pas dans la dentelle : TNT, dynamite et nitroglycérine constituent l'essentiel de sa panoplie. Le bandit mexicain Pablo Sanchez (ça ne s'invente pas) pourra quant à lui utiliser son fusil à canons sciés ou tout simplement jeter des cailloux sur ses ennemis. Enfin, last but not least comme disent les gringos, la belle Kate O'Hara et son poudrier sédatif feront office d'arme de séduction massive.

Helldorado
Atteindre le réservoir d'eau tout en évitant d'être vus par les soldats ne sera pas une mince affaire.
Cette brochette de personnages va devoir accomplir une douzaine de missions variées, mais reposant toutes sur les mêmes bases de gameplay : la complémentarité. En fonction des situations, il s'agit de trouver la stratégie la plus adaptée en utilisant au mieux les caractéristiques de chacun. Mais le jeu ne se résume pas à utiliser la bonne individualité au bon moment, il s'agit véritablement d'un travail d'équipe, car de nombreuses combinaisons sont possibles. On peut par exemple associer les flèches de Hawkeye avec le poudrier de Kate, les fioles du doc ou la dynamite de Sam pour obtenir des projectiles endormants ou explosifs. Toutes ces possibilités d'assemblage offrent un arsenal conséquent. Mais se débarrasser des ennemis est en général une option à utiliser avec parcimonie, d'autant plus que dans certaines missions, tuer est interdit. L'infiltration est donc de mise. Pour cela, le joueur dispose d'indicateurs lui permettant de connaître le champ de vision des gardes ou le son produit par ses déplacements. Parfois, il sera nécessaire de détourner l'attention, et là tous les moyens sont bons : la montre musicale de Cooper, une bouteille de tequila judicieusement placée par Pablo, un numéro d'acteur, un cri de guerre ou bien sûr un tour de séduction de Kate.

Helldorado
La vue à la troisième personne permet d'admirer les épaules carrées de Pablo et son chapeau dodécagonal.
Jusque-là, je pourrais presque être en train de rédiger le test de Western Commandos, tant Helldorado ressemble à son prédécesseur. Et les points communs ne s'arrêtent pas là, par exemple, on retrouve également la vue à la troisième personne qui avait été introduite, même si elle sert rarement. Le moteur graphique semble avoir peu changé, et l'intelligence artificielle a toujours quelques lacunes. Bref, les vétérans doivent commencer à se demander ce qu'il y a de nouveau sous le soleil de Santa Fe. Eh bien, pas grand-chose il faut bien l'avouer, à part un mode cinématographique lorsqu'on effectue une action rapide. C'est plus un gadget qu'autre chose, ça ne présente pas un réel intérêt. Finalement, le jeu s'avère très sympathique, mais un peu plus d'un an après le précédent volet, il fait plus figure de grosse extension vendue 45 €. Les nouveaux venus auront un challenge tactique assez long et plutôt corsé, les autres seront certainement plus partagés, entre la joie de retrouver la bande de John Cooper et la déception devant si peu de renouvellement.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Pas de bouleversement cosmétique, les décors sont corrects vus de dessus, moins en vue à la troisième personne. Même chose pour les personnages qui se révèlent un peu trop taillés à la serpe si on zoome au plus près de l'action.

  • Jouabilité 14 /20

    Les possibilités offertes sont variées, même si on n'échappe pas à une certaine répétitivité. Dommage qu'il n'y ait pas de nouveau personnage. L'interface est bien conçue, la prise en main demande un peu de pratique mais une fois qu'on maîtrise tous les raccourcis clavier on s'en sort très bien. La difficulté est au rendez-vous malgré une intelligence artificielle parfois à l'ouest, normal me direz-vous, on est au Far West...

  • Durée de vie 15 /20

    Très bon point, les missions sont longues et variées, même si certaines réutilisent les environnements précédents. La rejouabilité est bonne grâce aux trois modes de difficulté et aux stratégies alternatives que les plus acharnés s'évertueront à dénicher. En revanche, toujours pas de mode multijoueur à l'horizon.

  • Bande son 15 /20

    Les voix volontairement caricaturales et les thèmes musicaux nous plongent directement au coeur d'une atmosphère western réussie.

  • Scénario 14 /20

    On nous refait le coup de la vengeance, mais tout n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît, l'histoire réserve quelques surprises. Et puis c'est toujours un plaisir de retrouver de vieilles connaissances comme Cooper et sa bande.

Difficile d'évaluer cet Helldorado. D'un côté, pris indépendamment, hors de son contexte, Helldorado est globalement un bon jeu. Les nouveaux joueurs l'apprécieront probablement. D'un autre côté, les fans risquent d'être un peu déçus malgré le fait de retrouver leurs desperados favoris. La faute à un manque de nouveauté flagrant et à des petits défauts persistants, qui donnent à Helldorado des airs d'extension de Western Commandos. Les joueurs qui avaient aimé ce dernier auront tout de même leur lot de nouvelles missions, faute de mieux. C'est ce constat mitigé que la note vient sanctionner.

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 novembre 2007 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Mis à jour le 14/11/2007
PC Action Tactique Nobilis Spellbound
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live