Menu
S.W.A.T. : Target Liberty
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / S.W.A.T. : Target Liberty sur PSP /

Test S.W.A.T. : Target Liberty sur PSP du 25/10/2007

Test : S.W.A.T. : Target Liberty
PSP
S.W.A.T. : Target Liberty
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 octobre 2007 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.7/20
Partager sur :

SWAT 4 ayant fait les beaux jours des amateurs d'action tactique sur PC, voilà que la franchise tente maintenant d'investir la PSP. Autre format, autre challenge pour ces hommes d'élite que la police régulière américaine ne sollicite que dans les situations les plus désespérées. Mais en lieu et place d'un jeu subtil où les planqués règnent en maître et où la moindre erreur se paie cash, se trouve en fait un titre d'action aussi bourrin qu'insipide.

S.W.A.T. : Target Liberty

Etrange et excitant boulot que celui des hommes auxquels on colle ces missions brûlantes que personne d'autre ne semble en mesure de mener à bien. Lorsque les mots doux des négociateurs n'ont plus court et que les autorités sont dans l'impasse, c'est toujours le S.W.A.T. qu'on appelle à la rescousse. Sur PC, la série s'est toujours attachée à délivrer une expérience réaliste et exigeante, nous invitant à goûter aux joies des prises d'otages tout en nous soumettant à la crainte constante de commettre une bavure. C'est d'ailleurs ce réalisme qui lui permit de se creuser une place de choix dans le coeur des joueurs. Mais sachez-le, S.W.A.T. : Target Liberty, petit frère portable de la puissante série, ne fait clairement pas dans le même registre, même si ça, on ne le comprendra sans doute qu'après avoir traversé une mission et un tutorial longuet et faussement prometteur.

S.W.A.T. : Target Liberty
Les réactions de vos cibles sont imprévisibles.
Le soft adopte une vue de dessus, à la manière de Killzone Liberation et nous permet de contrôler Kurt Wolfe, un vieux briscard des S.W.A.T. new-yorkais. L'homme est constamment suivi par deux autres spécialistes customisables auxquels vous pourrez très facilement donner des ordres basiques. En pressant la touche R, on pourra par exemple leur ordonner de se rendre à un endroit précis, toujours dans les limites de l'écran, ce qui rend d'ailleurs impossible l'élaboration de vraies stratégies de contournement, voire de stratégies tout court. Bien que ces deux lascars doivent généralement se contenter de vous suivre comme deux chiens fidèles, ils disposent néanmoins de certains talents utiles qu'on devra mettre à contribution pour progresser. Ils sont ainsi en mesure d'abattre des portes ou de crocheter des serrures, de lancer des grenades aveuglantes avant de pénétrer dans une salle, mais également de maîtriser les nombreux otages ou ennemis qui auront le malheur de croiser votre route. Heureusement, nos deux compères répondent très convenablement aux sollicitations et on ne sentira pas seul face à l'adversité.

S.W.A.T. : Target Liberty
Comme dans les jeux PC, on aura parfois le droit de recourir aux services d'un sniper.
Mais le principal souci vient du fait que chacune des 12 missions ne sont en fait qu'une répétition interminable des mêmes actions. En gros, S.W.A.T. : Target Liberty pourrait se résumer de la manière suivante : on avance jusqu'à une porte, on observe ce qu'il se passe derrière en usant d'un petit miroir, on ordonne à nos deux acolytes d'investir la pièce en lâchant selon l'humeur une grenade flash ou des fumigènes. Puis une fois le boulot effectué, on pénètre dans la pièce pour maîtriser otages et terroristes apeurés avec moult cris et coups de crosse. C'est amusant pendant une heure, mais cela devient bien moins sexy après 3 ou 4 missions. D'autant que l'action est franchement molle, à l'image du "sprint" de votre personnage qui ne semble pas vraiment aller plus vite que lorsqu'il marche. Les fusillades manquent de punch et sont assez imprécises à cause d'un système de lock semi-assisté peu pratique, mais surtout à cause d'une visibilité réduite. Les niveaux s'avèrent effectivement trop sombres et trop encombrés pour leur propre bien. Pour tenter d'éclaircir un peu tout ça, le soft met en surbrillance la silhouette de nos hommes dès lors qu'ils se trouvent cachés derrière un mur, sans que l'on gagne véritablement en lisibilité. Les combats souffrent en plus d'un système de couverture automatique trop envahissant. Notre personnage ayant effectivement tendance à se coller au moindre obstacle, surtout quand on cherche à se déplacer rapidement.

S.W.A.T. : Target Liberty
L'essentiel du jeu repose sur une séquence faussement délicate à négocier : le passage d'une porte.
En plus d'être démesurément répétitif, S.W.A.T. se montre également très facile, et ce, quel que soit le mode de difficulté choisi. Vous et vos compagnons pouvez effectivement encaisser pas mal de dégâts avant de rendre l'âme puisque la barre de vie remonte un petit peu après chaque combat. Mais malgré tous ces reproches, le jeu nous réserve parfois quelques bons moments. S.W.A.T. conserve ainsi un peu de l'imprévisibilité de ses congénères PC en nous faisant rencontrer quelques civils récalcitrants qu'il faudra apprendre à calmer (les coups de crosse sont généralement plus efficaces que des menaces verbales). Si vous parvenez à maîtriser tous les adversaires et les civils d'un niveau plutôt qu'à les transformer en passoires, le jeu vous récompensera en conséquence. Les membres de l'équipe obtiendront ainsi de l'expérience, vite transformée en compétences spéciales telles que l'intimidation (qui rend les sommations du bonhomme beaucoup plus convaincantes), l'observation (la faculté de repérer des ennemis situés hors des limites de l'écran), ou la précision. En gros, plus vous la jouez finaud, plus vous engrangerez de l'expérience. Sauf que la nature même du jeu ne nous incite clairement pas à la prudence et à la subtilité. Sous une apparence tactique, celui-ci se montre en fait bien trop bourrin et linéaire pour satisfaire les fans. Dommage.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    La réalisation correcte nous fait découvrir des environnements relativement détaillés et bien cradingues, avec des tonnes de détritus et des rats qui furètent un peu partout. Malheureusement, ces décors s'avèrent trop sombres et trop fouillis pour ne pas nuire à la lisibilité de l'action.

  • Jouabilité 10 /20

    Faux jeu tactique par excellence, S.W.A.T. : Target Liberty use et abuse constamment des mêmes mécanismes et finit inévitablement par lasser.

  • Durée de vie 9 /20

    Terminer la campagne ne devrait pas vous prendre plus de 5 heures. Mais vous pourrez toujours essayer de refaire les niveaux pour obtenir de meilleurs scores ou encore dénicher des artworks. Le soft propose même un mode multi, jouable à 4 en ad-hoc. Il s'agira là de coopérer pour abattre un maximum de terroristes ou encore d'escorter un VIP. Mais il vous faudra néanmoins une copie du jeu par joueur.

  • Bande son 12 /20

    Les bruitages sont convenables mais les personnages ont tendance à ressortir les mêmes répliques à tout bout de champ.

  • Scénario 12 /20

    Si les développeurs semblaient vouloir mettre toutes les chances de leur côté en s'offrant les services de Scott Rosenbaum, scénariste attitré de la dérangeante série The Shield, force est de constater qu'ils se sont joyeusement mis le doigt dans l'oeil. Le jeu nous invite en fait à mettre de l'ordre dans une banale guerre de gangs. Bon, la chose cache en fait quelque chose de nettement plus réjouissant, mais il n'empêche que le scénario est prévisible, lent à se mettre en place et surtout, mortellement plat.

Ne vous y trompez pas, S.W.A.T. : Target Liberty se présente plus comme un shooter basique et sans âme qu'un véritable jeu tactique. Lent et poussif, très répétitif on lui préférera carrément Killzone Liberation qui même s'il n'a aucune prétention en matière tactique, s'avère mieux réalisé et beaucoup plus accrocheur.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 octobre 2007 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.7/20
Mis à jour le 25/10/2007
PlayStation Portable Action Stratégie Sierra 3G Studios
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce