Menu
Guilty Gear Judgment
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Guilty Gear Judgment sur PSP /

Test Guilty Gear Judgment sur PSP du 21/08/2007

Test : Guilty Gear Judgment
PSP
Guilty Gear Judgment
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 août 2007 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Tous les prix
Prix Support
35.00€ PSP
Voir toutes les offres
Partager sur :

Comme quoi, il n'y a pas que les paquets de lessive ou les tubes de dentifrice qui possèdent le monopole du "deux en un". Pour preuve, ce petit Guilty Gear Judgment qui rassemble en fait deux jeux sous un seul et même nom. Pour le prix d'une seule mini-galette, on se retrouve donc avec un beat'em all inédit, joyeusement associé à l'excellent Guilty Gear X2 Reload qu'on ne présente plus. Autant dire que les mandales vont pleuvoir sur votre PSP.

Guilty Gear Judgment

Alors que la DS vient tout juste de récolter l'épisode le plus décevant de la série, la PSP nous fait le coup du doublet de luxe. Commençons tout de même par le sang neuf, ce fameux épisode Judgment qui donne son nom à ce nouvel UMD. Nous voilà donc en présence d'un beat'em all 2D racé et nerveux, inspiré de titres comme Golden Axe et Double Dragon. Comme chez ces lointains ancêtres de pixels, le but est simple : massacrer des multitudes d'ennemis et atteindre la sortie du niveau, généralement placée à plusieurs écrans de là, sur votre droite (pourquoi changer une formule qui marche ?). De temps en temps, le jeu nous oppose quelques boss aussi sanguinaires qu'élégants, histoire de pimenter une progression forcément très uniforme. Évidemment, le gameplay traditionnel de la série se devait d'être modifié pour convenir à un genre finalement bien différent. Les contrôles ont donc été simplifiés et permettent de déclencher des combos dévastateurs sur des amphibiens avides de chair fraîche. Les coups disponibles sont moins nombreux que dans le jeu de combat traditionnel et se partagent grossièrement entre attaques de base, et attaques spéciales. Du coup, le jeu aura tendance à paraître presque trop facile au début. "Monumentale erreur ! "comme le dirait notre gouverneur de Californie préféré, Judgment s'avère beaucoup plus coriace qu'il n'y paraît au premier abord, et parvenir à traverser ses 18 niveaux demandera un bon degré de maîtrise.

Guilty Gear Judgment
Le beat'em all est bien nerveux. Juste ce qu'il faut pour nous maintenir rivés à l'écran.
Classique, bourrin à souhait, parfois même simpliste, le titre demeure néanmoins très accrocheur et très divertissant. On insiste, on persiste, on mascagne, jusqu'à l'inévitable déconfiture infligée par l'un des fameux boss, nettement plus vindicatifs que leurs légions de vauriens. On se prendra alors à retenter l'aventure avec un personnage différent, afin de varier les sensations. Le titre en propose deux douzaines, mais seuls Sol, Ky Millia et I-No, la sorcière rockeuse, sont disponibles dès le départ. Les autres, il faudra les débloquer en allant le plus loin possible dans la campagne, jusqu'à les rencontrer en chair et en pixels dans le cadre de l'histoire. Et pour compléter un fort agréable tableau, les développeurs d'Arc System Works ont eu la bonne idée d'ajouter un mode coopération, jouable à deux en mode Ad-Hoc avec deux exemplaires du jeu. Même à deux, on ne sera pas forcé de jouer sur le même écran, on ne pourra pas blesser son coéquipier mais on partagera le même stock de vies. Et là franchement, on se dit que Judgment a clairement de quoi satisfaire les amateurs de beat'em all old school, tout comme les néophytes d'ailleurs. Le hic, c'est qu'on en fera tout de même vite le tour, et que la lassitude finit toujours par enlacer nos frêles carcasses de joueurs avides de nouveauté et de variété. Et c'est là qu'entre en jeu la deuxième moitié de cet UMD survolté.

Guilty Gear Judgment
Là, c'est tout de suite plus technique. Mais sans doute encore meilleur.
Au fond, la belle jaquette qui orne le boîtier de Judgment a beau présenter Guilty Gear X2 Reload comme un simple bonus, on ne sera pas dupe pour autant. Car c'est bien ce dernier, ce soft de 2004, qui s'installe en tant que véritable force vive de l'UMD. Et là, ce qui nous attend, c'est évidemment un agréable retour aux sources de la série, à savoir un véritable jeu de combat en 2D, label rouge et élevé au grain. Le gameplay y est nettement plus complexe que dans Judgment, et donc foncièrement plus intéressant. Le portage est de qualité, même si le titre a bien sûr perdu un peu de sa finesse par rapport à la version PS2. Le maniement est plus délicat que dans Judgment car le titre est plus technique, plus riche que le petit beat'em all. La PSP tente donc de s'adapter, fait de son mieux, mais n'apporte pas le même confort qu'un véritable pad. Du coup, on se plantera parfois lors des combos les plus complexes, on pestera un peu, et puis on reprendra avec toujours autant de fougue, mais plus concentré sur le mouvement des doigts sur les boutons. Le jeu repose toujours sur un système de coups spéciaux monstrueux ainsi que d'aptitudes communes à tous les personnages. Ainsi, on pourra toujours s'amuser à casser la garde d'un adversaire pour lui asséner une véritable pluie de tatanes. Les deux jauges de Tension et de Burst sont également présentes pour vous permettre de balancer des attaques de l'espace, susceptibles de transformer votre adversaire en steak tartare en deux temps trois mouvements.

Guilty Gear Judgment
Les personnages sont toujours aussi charismatiques.
Comme je le disais, le portage est de qualité, mais on n'échappera pas à quelques douloureuses coupes syndicales, afin de faire rentrer tout ça sur le mini-disque. C'est ainsi que les vétérans constateront avec haine la disparition du mode Histoire, et surtout celle du mode Mission. On devra donc se contenter des classiques, tels Arcade et Survie, ainsi que d'un petit nouveau, nommé M.O.M (Master Of Medals) et qui n'est en fait qu'une variante de la survie, mais plus portée sur les combos. Mais bon, soyons honnêtes, ces quelques manquements ne font finalement pas trop mal au jeu, puisque pour la première fois, on se retrouve tout de même avec un épisode portable de Guilty Gear qui tient la route. Et puis, il est quand même possible d'affronter un ami en mode Ad-Hoc tout en paramétrant absolument tous les aspects du combat. Si c'est pas un bon moyen de se consoler ça ? Guilty Gear Judgment apparaît donc comme un excellent ajout au stock de titres PSP. Tantôt technique et subtil, tantôt bourrin, le petit UMD s'adapte à tous les styles et pourra sans doute séduire les fans de la série tout comme les nouveaux venus.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    La preuve par l'image que la 2D, ce n'est pas que pour les vieux croûtons. Guilty Gear Judgment est superbe, coloré comme jamais et surtout fidèle à l'excellent design de la série. C'est certes un petit peu moins fin que sur PS2, et un tout petit peu moins fluide, mais cela reste tout de même très impressionnant.

  • Jouabilité 15 /20

    Les deux faces du petit UMD réservent des challenges bien différents. Le beat'em all est logiquement plus simple, plus accessible mais forcément plus limité que le portage de GGX2 Reload. Ce dernier est tout de suite plus délicat à maîtriser car plus technique, d'autant que les touches directionnelles de la PSP n'offrent pas le même degré de précision qu'un stick, ou même la croix d'un pad. Reste un titre incroyablement plaisant, rageur et donc foncièrement addictif.

  • Durée de vie 15 /20

    Le beat'em all seul prendra plusieurs heures à succomber et il y a de fortes chances qu'on y revienne de temps en temps. Quant à GGX2 Reload, il se trouve malheureusement amputé de deux de ses modes phares, et il apparaît donc comme un petit peu moins sexy que dans sa version d'origine. Reste la possibilité de se poutrer, ou de s'aider, avec deux exemplaires du jeu et deux PSP reliées en mode Ad-Hoc.

  • Bande son 15 /20

    Des musiques de circonstances qui font hurler les guitares et sursauter les tympans. Ce n'est pas pour déplaire à I-No.

  • Scénario /

Le double jeu de ce Guilty Gear Judgment paie bien, et la célèbre série se dote enfin d'un épisode portable dont elle n'aura pas à rougir. Les deux softs présents sur l'UMD s'adaptent à toutes les envies : courtes sessions de jeu avec le beat'em all, et nuits de folie avec un pote (en tout bien tout honneur) sur GGX2 Reload. Notez tout de même que la disposition des touches de nos jolies PSP rend ce dernier un petit plus délicat à maîtriser que dans sa version d'origine. Rien de rédhibitoire cependant. En tout cas, moi j'aime.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 août 2007 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 21/08/2007
PlayStation Portable Beat'em All Combat Majesco Arc System Works
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce