Test The King of Fighters XI- PlayStation 2

PlayStation 2

Suite à plusieurs épisodes 2D et 3D plus ou moins réussis, King Of Fighters XI nous arrive après avoir bénéficié d'un temps de développement un peu poussé afin de porter la série vers le haut. Le résultat a de quoi étonner car même si le tout a forcément des allures de ses prédécesseurs, il réussit sans peine à sacraliser un gameplay pour offrir au joueur des affrontements qui défient les lois élémentaires de la gravité.

The King of Fighters XI

De cet onzième épisode de The King Of Fighters (exception faite de tous les opus annexes), on retiendra surtout que les développeurs de SNK ont fait du neuf avec du vieux. Ainsi, tout en reprenant ce qui a toujours fait la renommée de la saga, ils y ont injecté diverses petites choses tant au niveau de la jouabilité pure que du contenu pour faire en sorte que le résultat soit irréprochable. En l'état, on est d'ailleurs en droit de se dire que cet épisode est sans doute un des meilleurs de la saga disponibles sur PS2, qui plus est vendu à un petit prix de 30 euros. Et pour cette somme, messieurs, dames vous aurez donc droit à un soft comprenant pas moins de 47 personnages, dont trois inédits (Oswald, Momoko et Elisabeth), répartis en onze équipes qui pourront s'en donner à coeur joie dans une ribambelle de modes de jeu comme Team Play, Endless (Survie), Challenge, Arcade, etc. On déplorera cependant l'absence de mode online, ceci étant d'autant plus vrai que lorsqu'on regarde la notice, on s'aperçoit en reluquant le screen du menu que cette option était à l'origine présente, enfin du moins dans les versions japonaises et US.

Test The King of Fighters XI PlayStation 2 - Screenshot 16Oswald est indéniablement un des personnages les plus classe de cette version.

Sans s'étendre plus qu'il n'en faut, précisons d'entrée de jeu que le casting se veut des plus éclectiques avec des personnages issus de Art Of Fighting, Real Bout Fatal Fury, etc. On signalera aussi la présence de teams féminines qui ne comptent peut-être pas parmi les plus fortes mais qui sont fort agréables à prendre en main sans vilain jeu de mots. A ce propos, la jouabilité est toujours aussi intransigeante et autant dire que ce titre, tout comme ses grands frères, ne s'adresse pas aux novices qui n'arriveront jamais à en tirer toute la quintessence. De plus, quelques ajouts comme le changement rapide (qui annule une attaque normale et permet de changer de personnage plus rapidement) et changement sauvetage (pour changer de combattant tout en subissant une attaque) ou Dream Cancel (un super coup spécial) rendent les combats encore plus techniques. Si on y ajoute une nouvelle esquive ainsi qu'un système de points de compétence obtenus en combattant et servant à réaliser des mouvements spéciaux, on peut sans hésiter qualifier ce segment de novateur à bien des égards. D'ailleurs, une excellente idée veut que le vainqueur soit désormais désigné, non plus par sa jauge de santé mais par un indicateur de jugement qui déterminera quel joueur s'est montré le plus offensif. Bref, si il lui manque encore quelques petites choses, ce KoF est sans aucun doute un produit de choix, extrêmement jouable, nerveux et qui plus est accessible à toutes les bourses.

Logan, le 19 juin 2007

Les notes

  • Graphismes 14/20

    Un magnifique character design, une animation fluide et détaillée, quelques anciens personnages de retour ainsi que trois nouveaux dont le très stylisé Oswald. On déplorera juste l'absence de graphismes en haute définition ou un certain immobilisme dans l'évolution du design des combattants en règle générale.

  • Jouabilité 17/20

    La jouabilité est irréprochable et se paye même le luxe de plusieurs nouveautés comme un système de points de compétence permettant de placer plusieurs coups spéciaux dont plusieurs inédits entre autres choses basés sur le changement de personnages désormais beaucoup plus rapide. Une bonne façon de rendre les combats en 3v3 beaucoup plus vivants. Mention spéciale également pour les temps de chargements, très courts.

  • Durée de vie 14/20

    On déplorera l'absence du mode online mais à part ça c'est du tout bon d'autant que le mode challenge est d'un haut niveau. De plus maîtriser à la perfection la jouabilité réclamera beaucoup d'attention de votre part.

  • Bande son 11/20

    Certaines musiques sont assourdissantes mais quelques morceaux sortent du lot. Pas de quoi fouetter un John Williams cependant. Rien de particulier à signaler concernant les bruitages qui restent dans la grande tradition des sonorités arcades.

  • Scénario

    -

  • Note Générale16/20

    Un épisode de grande qualité que ce King Of Fighters XI. En plus d'une jouabilité profitant de plusieurs trouvailles, cet opus se veut toujours aussi technique tout en étant plus ouvert, ne serait-ce que grâce à son nouveau système de victoire, basé sur la façon de jouer et non plus sur la seule et unique barre de vie. Alors, oui, on peut regretter l'absence de mode online mais à 30 euros, ce n'est clairement pas une raison suffisante pour bouder ce volet de haute volée.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 15/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : The King of Fighters 11, KOF XI KOF 11

Vidéos

Voir les 3 vidéos de The King of Fighters XI