Test Pony Friends- Nintendo DS

Nintendo DS

La plus belle conquête de l'homme à nouveau à l'honneur dans Pony Friends, un titre assez contemplatif où l'équitation n'est qu'un prétexte à des promenades bucoliques qui donnent envie d'envoyer balader la console et le stylet pour aller prendre l'air. Si le jeu est à la hauteur de ses ambitions, son approche très restrictive le destine en revanche à un public assez limité.

Pony Friends

Si la plupart des softs d'équitation adoptent généralement une sorte de compromis entre la dimension sportive de la discipline et le côté affectif induit par la relation entre l'homme et le cheval, Pony Friends choisit délibérément d'écarter la compétition au profit du plaisir tout simple de s'occuper d'un gentil poney. Inutile donc, de s'attendre à de quelconques épreuves de sauts, de cross ou de dressage, car Pony Friends se limite uniquement aux balades à cheval et aux éléments de gestion qu'implique la charge d'un tel animal.

Test Pony Friends Nintendo DS - Screenshot 1Lors des promenades, scrutez le paysage pour prendre des photos.

Le titre ne fait pas pour autant dans la complexité, et cet aspect gestion ne devrait pas rebuter même les moins réceptifs au genre. Sobres et intuitifs, les menus vous permettent de mener facilement à bien les tâches d'entretien de votre poney sans que vous vous retrouviez avec une multitude de paramètres sur les bras. La première chose à prendre en compte est l'humeur du cheval, qui varie selon que vous passez plus ou moins de temps avec lui. Veillez donc à lui témoigner une attention régulière en ne le laissant jamais seul trop longtemps, même si vous vous retrouvez avec d'autres poneys à charge. Les soins sont également un passage obligé de votre activité dans Pony Friends, le pansage et l'entretien de l'animal devant être effectués de préférence entre chaque sortie. Les interactions avec le poney se font par l'intermédiaire du stylet et vous permettent aussi bien de le nourrir que de le brosser ou de le caresser. Divers accessoires viendront agrémenter son look si vous parvenez à débloquer ces différents objets, totalement facultatifs. L'état général du poney est caractérisé par les quatre facteurs suivants : propreté, fatigue, nervosité et santé. Ces facteurs ont un impact direct sur les performances de votre cheval à l'extérieur, donc gardez un oeil attentif dessus. N'oubliez pas non plus de l'emmener paître assez souvent aux champs pour qu'il récupère, et profitez-en pour le chouchouter sans modération. S'il est de bonne humeur, il pourrait même accepter de faire un numéro.

Test Pony Friends Nintendo DS - Screenshot 2Le cheval court seul, et vous l'encouragez en soufflant dans le micro !

Toute la gestion du cheval évoquée plus haut se complexifie dès lors que vous prenez la décision d'en acheter plusieurs. Vous ne pouvez toutefois gérer que trois poneys en même temps, et il faudra déjà gagner pas mal d'argent avant de pouvoir les acheter. Six races différentes sont proposées, le Connemara, le Haflinger, le Mustang, le Hokkaido, le cheval de Camargue et le Fjord. Chacun de ces poneys est caractérisé par sa nationalité, et vous est proposé en trois versions pour que vous puissiez choisir en fonction de vos préférences. Notez qu'il est également possible de le créer soi-même entièrement, et que la sélection n'est pas définitive puisque vous pouvez à tout moment choisir de donner un cheval ou d'en faire partir un à la retraite lorsqu'il a remporté toutes les récompenses. En dehors des activités d'entretien et de gestion, vous pourrez naviguer entre les différentes zones de promenades et le Poney Club selon que vous souhaitiez faire de simples balades ou participer à des courses. Contre toute attente, ce sont ces dernières qui offrent le moins d'intérêt, puisqu'il s'agit tout bêtement de regarder le cheval courir seul contre d'autres poneys, votre rôle étant simplement de l'encourager pour qu'il gagne. C'est assez surprenant et surtout pas très passionnant, puisqu'on se contente de souffler dans le micro en essayant de maintenir le curseur dans une jauge pour le pousser à accélérer. N'oubliez surtout pas que les performances de votre poney dépendent directement de sa forme physique, donc si vous perdez sans arrêt, prenez le temps de répondre à tous ses besoins pour qu'il soit fin prêt à concourir. Pour en finir avec ces courses, on s'étonnera aussi de l'absence totale de sons durant ces phases de jeu, bruitages y compris.

Test Pony Friends Nintendo DS - Screenshot 3L'entretien doit être fait régulièrement pour améliorer les performances du poney.

Les promenades sont en revanche un peu plus amusantes à jouer, et offrent des sensations relaxantes qui permettent de reprendre son souffle après s'être bien époumoné durant les courses. Les balades sont présentées en vue subjective, du point de vue du cavalier, et la 3D est plutôt bien réalisée pour de la DS. Là encore, on peut être déçu par le fait qu'on ne contrôle pas du tout les déplacements du poney, mais seulement son allure en lui demandant de passer du trot au galop, ou inversement. De toute façon, les circuits ne présentent aucun obstacle à éviter, car le but est tout autre. L'intérêt avoué de ces promenades est de vous inciter à observer le paysage qui vous entoure en tournant la tête à l'aide du stylet pour prendre des photos ou repérer des objets dissimulés dans le décor. Des phases très zen qui rappellent un peu le principe de Pokémon Snap, puisque l'objectif premier est de localiser un maximum d'éléments cachés pour compléter son album photos et déverrouiller de nouvelles destinations. Le jeu comporte ainsi une bonne dizaine de lieux différents, qui se débloquent toutefois très rapidement, mais où des missions vous seront parfois confiées. Très reposantes, ces promenades valent aussi pour leur ambiance sonore caractérisée par les bruits insolites de la nature et le son rythmé des sabots. A vous de voir si l'approche particulière de Pony Friends est susceptible de répondre à vos attentes, sachant que la durée de vie n'est pas énorme est qu'on ne trouve pas d'option multijoueur, en dehors de la possibilité d'envoyer une version démo à ses amis pour leur faire admirer les poneys que vous aurez choyés durant vos parties.

Romendil, le 24 mai 2007

Les notes

  • Graphismes 14/20

    Le jeu comporte de courtes vidéos plutôt bien réalisées et les balades dans la nature se déroulent dans des environnements en 3D assez convaincants, avec quelques petits effets de réflexion dans l'eau.

  • Jouabilité 12/20

    Entièrement jouable au stylet, Pony Friends est extrêmement simple à prendre en main, et même les éléments de gestion ne risquent pas de rebuter les plus jeunes. Seule la navigation dans les menus est peu intuitive, et la plupart des activités proposées sont trop passives pour maintenir l'intérêt sur la durée.

  • Durée de vie 11/20

    Le contenu du jeu se débloque assez rapidement, une fois qu'on a compris de quelle manière les activités étaient liées. Pas de multijoueur mais seulement une démo à partager avec ses amis et la possibilité de leur faire admirer votre poney.

  • Bande son 11/20

    L'ambiance sonore est satisfaisante lors des promenades dans la nature, mais totalement inexistante durant les courses, ce qui est assez aberrant.

  • Scénario

    -

  • Note Générale12/20

    Pony Friends se démarque de tous ses concurrents par son approche radicalement différente. Le soft mise davantage sur la gestion et la contemplation, et n'offre donc aucune compétition digne de ce nom. Ce côté zen pourra rebuter la plupart des joueurs, mais le résultat n'en est pas moins à la hauteur des ambitions du soft.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 13/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Poney Friends

Vidéos