Menu
Colin McRae : DiRT
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Colin McRae : DiRT / Colin McRae : DiRT sur 360 /

Aperçu Colin McRae : DiRT sur 360 du 24/04/2007

Preview : Colin McRae : DIRT
360
Partager sur :

Malgré les apparences, la célèbre série des Colin McRae s'est éteinte. Si Codemasters continue de profiter du nom d'une licence qui a connu la gloire, ce n'est que pour attirer davantage l'oeil du joueur. Absente des machines depuis plusieurs années, la franchise opère un come-back sous une toute nouvelle forme, plus exhaustive mais moins pointue, à la manière d'un TOCA. Basée sur des épreuves tout-terrain au volant de véhicules divers et variés, elle ne renie pas ses origines mais ne fait plus du rallye son unique spécialité.

S'il ne sort en Europe que dans deux mois sur Xbox 360, Colin McRae : DIRT s'est partiellement offert à nous, le temps de découvrir le contenu d'une version preview qui se présente sous la forme d'une grosse démo. En effet, seules huit courses sont au rendez-vous, ce qui est peu mais toutefois assez pour nous permettre d'affirmer avec certitude que l'intégralité du gameplay sera fortement orientée vers l'arcade dans sa plus simple expression, le réalisme de conduite ayant laissé la place à une prise en main aisée. Autre certitude, le retard pris par Codemasters pour nous présenter l'ébauche de sa nouvelle gamme de jeux de courses (on attend Race Driver One) a clairement servi à peaufiner une réalisation graphique de haut vol à tous les niveaux. S'il est récurrent pour ne pas dire quasi systématique de pester contre l'inégalité technique de la plupart des jeux du genre, quel que soit le support, force est de constater que ce Colin-là et son tout nouveau moteur, Neon, sont difficilement critiquables en ce sens. Il s'affirme sans mal comme une référence de choix tant les effets visuels (ombres, lumières, poussière, textures...) sont maîtrisés sans accroc. Et ce n'est pas l'animation déplorable que l'on sait temporaire et exclusive à la version preview qui gâche le plaisir des yeux.

Colin McRae : DIRT
Les vues intérieures sont un régal au niveau des sensations. Elles sont de plus très jouables.
Si les souvenirs que l'on garde des précédents Colin McRae sont ceux d'un titre rapide à dompter, il faut avouer que DIRT ne fait pas non plus dans le détail à tel point que les différences de sensations d'un véhicule à l'autre, d'une discipline à l'autre, d'une surface à l'autre, sont vraiment moindres. Ici, il nous a été possible de tester sept véhicules (Fiat Abarth, Mitsubishi FTO, Mitsubishi Montero, Saab Ralycross, Subaru Impreza, Toyota Célica et un buggy Hawley) sur différentes surfaces (bitume, bitume mouillé, terre boueuse, terre sèche) aux quatre coins du monde (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Japon). A chaque course, que ce soit en contre-la-montre, en super spéciale ou face à neuf adversaires, les sensations sont bonnes mais clairement aux antipodes d'un réalisme atteint par une simulation. Les voitures glissent sur la piste et donnent l'impression de ne pas coller au sol. Quelle que soit la surface, il est délicat de ressentir le poids du véhicule et d'opter pour une conduite plus souple et en glissades puisque la moindre pression sur une direction annule la trajectoire empruntée par le bolide pour l'inverser immédiatement. Si l'on met de côté les buggys capricieux et souffrant des parcours accidentés, toutes les voitures misent sur une tenue de route des plus efficaces, aidée par un freinage ultra réactif et l'impression chère aux jeux d'arcade de tourner autour d'un axe fixe.

Colin McRae : DIRT
Techniquement parlant, DIRT laisse sans voix. Codemasters a pris son temps et c'est tant mieux.
L'exhaustivité gagnée en terme de disciplines (rallye, 4x4, buggys pour ce qui est de cette preview et certainement d'autres encore) déteint donc sur une jouabilité très basique, en plein paradoxe avec le réalisme offert par l'environnement graphique. Un réalisme qui atteint son paroxysme en vues intérieures. Deux angles de caméra offrent en effet une immersion qui ravira les joueurs. La première est placée juste au-dessus du volant alors que la seconde, à peine plus éloignée, est une vue subjective qui permet de jouir du champ de vision du pilote. Un petit bonheur dans la mesure où les rétroviseurs sont entièrement fonctionnels, les vitres se salissent (ou se brisent) au fur et à mesure du tracé et le stick analogique droit permet de changer l'angle à tout moment, à l'instar d'un Project Gotham Racing 3 ou d'un Test Drive Unlimited. On ajoutera qu'aucun angle de caméra n'a été omis par l'équipe de développement puisqu'ils sont six au total. L'impression de vitesse y est d'ailleurs plutôt bonne, aidée par des effets latéraux peut-être encore un peu exagérés mais finalement bien adaptés à l'arcade. Les premiers constats que l'on peut faire après avoir goûté aux joies de la conduite de Colin sont mi-figue mi-raisin dans la mesure où le gameplay ne semble pas avoir été au centre des occupations pour le développement de cette preview. On attend donc impatiemment la version définitive.

Mis à jour le 24/04/2007
Xbox 360 Course Codemasters
Commander Colin McRae : DiRT
360
29.99 €
360
49.00 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Meilleures offres
Derniers tests
12
TestDaemon X MachinaSur Switch
16
TesteFootball PES 2020
PS4 ONE
13
TestGreedFall
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019