Menu
Yu-Gi-Oh! GX : Spirit Caller
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Yu-Gi-Oh! GX : Spirit Caller
DS
Yu-Gi-Oh! GX : Spirit Caller
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 avril 2007 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (128)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.8/20
Tous les prix
Prix Support
79.90€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Alors que la PSP accueillait il y a peu son propre épisode de Yu-Gi-Oh! GX, la Nintendo DS ouvre également ses portes au dénommé Jaden Yuki, héros du spin-off de la première série de Yu-Gi-Oh! Ainsi, si l'opus PSP apportait de la fraîcheur à une franchise en lui insufflant un peu plus de vie grâce à un semblant d'histoire mieux maîtrisé que ceux de ses aînés, Spirit Caller ne s'engouffre pas vraiment dans la même brèche en repompant allègrement tout ce qui a été réalisé dans Nightmare Troubadour sorti en novembre 2005 dans nos contrées.

Yu-Gi-Oh! GX : Spirit Caller

En s'attardant sur Yu-Gi-Oh! GX, on peut se dire que ce qui importe le plus dans cette série tient finalement peu aux personnages en eux-même mais bel et bien aux duels, marque de fabrique de la série. Ainsi, nous ne serons pas choqués de ne pas retrouver Yu-Gi qui est ici remplacé au pied levé par un fringant jeune homme qui se réclame au moins aussi fort que son aïeul tout en faisant preuve de plus de dynamisme. En somme, là où Yu-Gi se complaisait dans une sorte de mutisme charismatique (du moins dans sa version adulte), Jaden Yuki se veut plus ouvert aux autres, plus vivant, plus sociable, en un mot, plus jeune. Ceci se ressent donc dans le manga et l'anime qui, tout en offrant toujours autant d'affrontements de monstres, se veulent plus légers. Le constat est le même dans l'adaptation vidéoludique qui nous intéresse aujourd'hui et qui nous fait retrouver la fameuse Duel Academy ainsi que la plupart de ses résidents.

Yu-Gi-Oh! GX : Spirit Caller
La recherche de duellistes ou l'art d'utiliser les capacités de la DS pour alourdir un soft.
Une fois créé son avatar (en modifiant sa coupe de cheveux, son visage), vous entrez de plain pied dans l'aventure en débarquant directement sur l'île où se trouve l'académie mentionnée un peu plus haut. A peine le temps de faire plus ample connaissance avec deux camarades que vous voilà déjà parti sillonner les environnements pour voir de quoi seront faits les prochains mois de votre vie. Cela dit, le tour du propriétaire sera rapide puisque ladite île est constituée de 5 zones dans lesquelles vous trouverez plusieurs dortoirs (chacun représentant une espèce de coterie collégiale) ou divers bâtiments dont un magasin (pour acheter ou vendre des cartes), une bibliothèque synonyme de tutorial, un brin indigeste, ou des puzzles représentés sous forme de duels que vous devrez par exemple gagner en un tour. De plus, votre chambre vous servira à dormir, sauvegarder, peaufiner votre deck ou dénicher des adversaires. A ce sujet, signalons l'arrivée d'un mode Wi-Fi en plus du mode sans fil. Une très bonne initiative pour rallonger la durée de vie. Sachez enfin que le titre est compatible avec Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour afin de récupérer les cartes déjà acquises. Malheureusement, chaque récupération de cartes vous coûtera un certain nombre de DP (gagnés à l'issue d'un combat) qui vous serviront en outre à acheter des cartes ou à utiliser une machine à mot de passe.

Yu-Gi-Oh! GX : Spirit Caller
Les combats de cartes restent dynamiques et bénéficient d'une bonne interface.
Au niveau des autres soucis rencontrés, il est un peu étonnant de constater qu'il est impossible d'abandonner un duel autrement qu'après avoir passé 10 tours. En sus, la recherche de duellistes en trimballant le stylet sur l'écran tactile est une idée passablement stupide ne servant à rien si ce n'est nous faire perdre du temps. Enfin, on regrettera également que le scénario ne soit pas plus etoffé et que l'aspect collégial ressorte moins que dans Yu-Gi-Oh! GX Tag Force sur PSP. Par contre, force est de constater que l'interface lors des combats, bien qu'un peu chargée, est toujours aussi agréable à l'utilisation. Certes, nous n'avons pas encore droit à des animations dignes de ce nom lors de l'utilisation des cartes mais le rendu graphique n'est pas si vilain que ça. En parlant de duels, sachez qu'en plus des DP, vous gagnerez aussi de l'EXP qui vous fera monter de niveau, ceci débloquant des éléments de l'histoire ainsi que de nouveaux paquets de cartes. Mentionnons aussi les Esprits dont l'un d'entre eux vous accompagnera tout au long de l'aventure. Non content de déclencher divers effets sur votre personnage (plus de temps pour passer vos examens, cadeaux à l'issue d'un duel...), il sera aussi synonyme de duels contre d'autres esprits à la suite desquels vous récupérez la carte du monstre évincé. Et c'est la fin de la démonstration. Comme vous pouvez vous en rendre compte, le bilan est globalement le même que celui de son prédécesseur à l'exception de quelques ajouts. Pas de quoi crier au loup cependant car à défaut d'originalité, le soft est suffisamment bien réalisé pour qu'on s'y intéresse.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    La map est laide mais les artworks durant les dialogues ainsi que les affrontements rattrapent un peu le coup. Toujours pas d'animations durant les combats mais une représentation 3D des monstres. C'est un plus non négligeable.

  • Jouabilité 14 /20

    Devoir dénicher son adversaire en trimballant son stylet sur l'écran tactile est plus une gageure qu'autre chose et si l'interface des combats paraît fouillis au tout départ, on trouve rapidement ses marques.

  • Durée de vie 14 /20

    Bien qu'on commence avec des cartes assez puissantes, nos premiers adversaires disposent eux-aussi de quelques tours dans leurs sacs. Heureusement (malheureusement ?), l'IA a parfois de gros ratés (avec des joueurs s'acharnant sur des cartes plus puissantes que les leurs plusieurs tours de suite) et on progresse sans trop de heurts. A noter, l'arrivée du mode Wi-fi, en plus du sans fil, pour prolonger le plaisir en affrontant des adversaires de par le monde.

  • Bande son 11 /20

    Les bruitages se forcent pour nous pousser quelques hurlements mais ne sont guère aidés par les chipsets sonores de la Nintendo DS. Même topo pour les ziziks.

  • Scénario 6 /20

    Un scénario ? Quel scénario ? Grand mot en vérité je vous le dis pour ce qui est de la tribulation d'un duelliste dans la patrie des duellistes. L'histoire se résume à quelques dialogues lénifiants et autres successions d'affrontements.

Copier/coller de Nightmare Troubadour mais à la sauce GX, Spirit Caller est un jeu plaisant qui, sans apporter un vent de fraîcheur sur la saga, se laisse apprécier malgré quelques défauts gênants.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 avril 2007 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (128)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.8/20
Mis à jour le 19/04/2007
Nintendo DS Jeu de cartes Konami Animation Mangas
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Planet Zoo : Entre Planet Coaster et Zoo Tycoon
    PC
  • Preview : Monster Sanctuary : Un pokémon-like en 2D classique, mais déjà plaisant
    PC - SWITCH
  • Preview : No Straight Roads : Le jeu d’action-aventure qui bat la mesure
    PC - PS4
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce