Test UFO : Afterlight- PC

PC

Hormis sa parenté au niveau du titre avec une célèbre marque de gâteaux anglais au chocolat et à la menthe généralement consommés à l'heure du thé (j'ai faim !), Afterlight est aussi le nouveau venu de la série des UFO. Mélangeant allègrement stratégie, gestion et rôle, il place le joueur aux commandes d'une colonie terrienne implantée sur Mars. Votre but ? Vous étendre et survivre face aux attaques incessantes de vos nombreux ennemis.

UFO : Afterlight

Le futur décrit dans UFO : Afterlight est loin d'être rose. Nous sommes en 2054. La population terrienne a quasiment été exterminée par une race d'extraterrestres : les Réticuliens. Obligés de signer un traité de paix cédant la planète bleue à ses nouveaux maîtres, les survivants humains ont été contraints à l'exil. Certains vivent désormais sur une station spatiale en orbite autour de la Terre et d'autres sont partis s'établir sur Mars et comptent bien en faire leur nouveau foyer en terraformant la surface pour qu'elle s'adapte à la physiologie humaine. Mais c'était sans compter sur une découverte qui allait changer à tout jamais la face de ce nouveau monde : des robots créés de toutes pièces par une ancienne race extraterrestre veulent leur mort. C'est donc une guerre pour la survie que vous devez mener.

Test UFO : Afterlight PC - Screenshot 55Au maximum, vous ne pouvez prendre que 7 personnages pour accomplir une mission.

Comme nous l'avons dit dans l'introduction, le jeu mélange plusieurs genres. L'essentiel de votre temps, vous le passerez néanmoins sur la carte globale. C'est à partir de cette dernière que vous pourrez gérer votre base et voir les régions que vous possédez et celles que détiennent vos adversaires. Eh oui, il y a plusieurs camps dans UFO Afterlight et c'est d'ailleurs une des spécificités du jeu qui fait la part belle à la diplomatie. Il vous est ainsi possible de discuter avec les extraterrestres et d'être soit en paix, soit allié soit en guerre avec eux. Certes, ça reste assez simpliste mais outre la possibilité ou non de se voir proposer des traités commerciaux, le fait d'être ami ou ennemi avec tel ou tel camp a tout de même des conséquences assez importantes sur la suite de l'aventure et c'est ce qui offre une rejouabilité certaine. C'est heureux puisqu'il faut bien comprendre qu'il n'y a que la campagne solo à se mettre sous la dent dans UFO : Afterlight. Pas d'escarmouche et encore moins de multijoueur ou de mode scénario séparé.

Test UFO : Afterlight PC - Screenshot 56Oui, il s'agit bien de Mars, mais de régions qui ont été terraformées.

Revenons-en à la gestion de la base. Tout se fait par un système d'onglets qui regroupent les différents domaines pour lesquels vous pouvez prendre des décisions. Il y a tout d'abord la recherche. C'est là que vous déciderez des technologies que vous souhaitez acquérir en priorité. Elles peuvent être de plusieurs types et réclament parfois la construction de bâtiments spécifiques. Par exemple, un centre d'autopsies est nécessaire si vous souhaitez lancer des recherches sur la physiologie des extraterrestres. Les bâtiments se construisent très simplement sur votre base mais il réclament que vous disposiez de ressources correspondantes, ressources qui sont automatiquement récoltées sur les territoires que vous possédez. Mars est en effet divisée en régions et une région regorge parfois de minerais. Pour s'emparer d'une terre vierge c'est très simple : il suffit de cliquer dessus. Une équipe sera alors envoyée automatiquement sur place pour établir une mine par exemple.

Test UFO : Afterlight PC - Screenshot 57Le système de diplomatie.

En dehors de la recherche et des ressources, un onglet est aussi dédié au personnel. Vous disposez d'une trentaine d'unités dans la base, unités qui peuvent faire partie de trois classes : les soldats, les techniciens et les scientifiques. Les premiers sont utiles pour accomplir différentes missions sur les cartes tactiques, les deuxièmes sont ceux qui construisent les bâtiments et créent tout l'équipement et les derniers sont logiquement ceux qui recherchent de nouvelles technologies. Chaque personne gagne de l'expérience dans son domaine d'activité. Les soldats en tuant des ennemis, les techniciens en produisant et les chercheurs en cherchant. A chaque gain de niveau, vous gagnez des points que vous pouvez attribuer à l'amélioration d'une de leur compétence. Il est intéressant de noter que pour accomplir certains objectifs, vous aurez besoin de prendre avec vous non seulement des guerriers mais aussi des scientifiques ou des techniciens. En effet, il vous faudra parfois placer des explosifs pour détruire telle ou telle machine, ce que seuls les techniciens savent faire. L'équipement est lui aussi très important car avant d'envoyer vos hommes au casse-pipe, il faudra leur procurer les armes, munitions et protections nécessaires à l'accomplissement de leur mission. C'est par le biais de l'onglet "production" que vous pourrez créer tous ces objets et ensuite les donner à vos hommes.

Test UFO : Afterlight PC - Screenshot 58La base.

Lorsqu'une mission est accessible, une petite icône rouge apparaît sur la carte de Mars. Il peut s'agir de remplir un objectif classique tel que de bouter hors d'un territoire tous les adversaires qui s'y trouvent pour s'en emparer, ou plus technique comme détruire une relique avec de la dynamite. Quoi qu'il en soit, l'équipe d'intervention ne peut comprendre que 7 personnes en son sein. Pour l'envoyer sur place, il suffit de cliquer sur la zone où vous voulez qu'elle se rende. Vous comprenez tout de suite qu'avec un effectif aussi limité, les combats mettent l'accent sur la tactique. Le système choisi est un peu hybride entre le tour par tour et le temps réel. Il vous est possible de choisir les événements qui déclenchent la mise en pause et même de la mettre vous-même à tout moment pour réfléchir à la stratégie à adopter ou à l'arme à utiliser. En mode de difficulté facile et même en normal, la méthode bourrine fonctionne assez bien, et c'est donc le mode difficile que l'on conseillera d'emblée à ceux qui veulent se casser la tête à chercher des stratégies complexes pour l'emporter.

Test UFO : Afterlight PC - Screenshot 59Chaque unité gagne de l'expérience et vous pouvez librement choisir les caractéristiques à améliorer.

La plupart du temps, les combats se déroulent sur des cartes assez petites et sont un peu répétitifs aussi bien du point de vue des unités rencontrées qui manquent de variété, que du terrain. En même temps on est sur Mars, une planète qui n'est pas connue pour les nuances prononcées au niveau de ses paysages. L'autre défaut que l'on peut citer concerne la prise en main qui n'est pas des plus simples. L'interface réclame un certain temps avant d'être bien maîtrisée, surtout qu'aussi bien le tutorial que le manuel ne sont pas des plus détaillés. Ajoutez à cela que les informations sur telle ou telle fonctionnalité sont pour le moins insuffisantes et vous comprendrez qu'il y a toujours des choses qui ne sont pas bien claires dans le système de ressources ou dans la manière dont les bâtiments constructibles se déverrouillent. Un dernier petit reproche concerne la VF. Non pas que le jeu soit mal traduit, mais en fait, on remarque des textes qui se chevauchent sur certains écrans, signe que les termes français sont plus longs que les mots anglais équivalents. UFO Afterlight n'est donc pas exempt de quelques défauts, mais son gameplay très riche fait tout de même de lui un titre dont l'achat peut être sereinement envisagé.

Superpanda, le 03 avril 2007

Les notes

  • Graphismes 11/20

    Le design cartoon est intéressant, surtout grâce aux unités au look ravageur. Hélas, les décors sont beaucoup moins convaincants. Pauvres en détails et répétitifs, ils ne donnent pas entière satisfaction.

  • Jouabilité 14/20

    Le gameplay est vraiment profond, que ce soit pour les phases de combat qui permettent d'utiliser toute une variété d'armes et d'objets, ou pour la partie gestion qui demande une attention de tous les instants pour affecter la bonne personne à la bonne tâche. Le côté jeu de jeu de rôle est en plus le bienvenu et il permet de bien personnaliser chaque membre de la colonie. Seul regret, la prise en main de l'interface demande un certain temps car les nombreux onglets et les possibilités très étendues ne sont pas des plus faciles à dompter, surtout avec un manuel et un tutorial aussi succincts.

  • Durée de vie 14/20

    Seule une campagne est disponible, mais celle-ci est plutôt longue et elle offre en plus une rejouabilité importante grâce aux différents choix diplomatiques que vous pouvez tenter.

  • Bande son 13/20

    Pas franchement inoubliable, la bande-son assure néanmoins l'essentiel.

  • Scénario 14/20

    Si on se laisse prendre par l'histoire, la narration aurait profité d'une présence plus importante de cinématiques car en l'état, on n'a droit qu'à de petites discussions entre les chefs de services de la colonie sous forme de petits écrans.

  • Note Générale14/20

    Pas mal du tout ce petit UFO : Afterlight. Certes, l'interface n'est pas des plus intuitives et on manque globalement d'informations sur l'utilité de telle ou telle fonctionnalité, mais si on arrive à passer outre ces petits défauts, on se prend très rapidement au jeu surtout que le scénario est agréable à suivre. Bref, voilà une suite intéressante pour une série injustement méconnue.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 14/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Cenega
  • Développeur : Altar Games
  • Type : Tactique / Gestion
  • Multijoueurs : non
  • Sortie France : 6 avril 2007
  • Version : voix en anglais, textes en français
  • Config minimum : Win 2000/XP, PIII 1 GHz, 512 Mo de RAM, carte 3D 128 Mo
  • Classification : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Web : Site web officiel
Mots-clefs : UFO : Afterlights UFO Afterlights, UFO Afterlight

Vidéos

Voir les 4 vidéos de UFO : Afterlight