Menu
Medal of Honor : Avant-Garde
  • Tout support
  • Wii
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Medal Of Honor : Avant-Garde
Wii
Medal of Honor : Avant-Garde
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 mars 2007 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (56)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.8/20
Tous les prix
Prix Support
29.99€ PS2
72.90€ Wii
Voir toutes les offres
Partager sur :

Avec Medal Of Honor : Avant-Garde, Electronic Arts confirme son goût prononcé pour la confection de parachutes et les troupes aéroportées. C'est donc sans doute dans l'optique de déblayer le terrain avant la sortie de Medal Of Honor : Airborne sur PC, PS3 et Xbox 360 que ce contingent de soldats se voit aujourd'hui envoyé en première ligne, et peut-être aussi, accessoirement, pour redorer le blason d'une série en perte de vitesse.

Medal Of Honor : Avant-Garde

Cette fois, nous suivrons les pérégrinations martiales du soldat Frank Keegan et de son unité, la 82ème aéroportée, sur plusieurs théâtres d'opérations de la Seconde Guerre mondiale. Cette unité spéciale, sur laquelle certains hommes politiques de l'époque n'auraient pas parié leur première culotte, était finalement parvenue à se rendre indispensable aux yeux de l'état-major américain. C'est ainsi que Medal Of Honor : Avant-Garde nous propose de suivre ces courageux parachutistes kaki au cours de quatre campagnes extrêmement courtes mais qui ont l'avantage d'offrir une certaine variété au joueur. Du baptême du feu de la 82ème en Sicile, en passant par un saut de nuit quelques heures à peine avant le débarquement en Normandie, pour continuer par un petit tour en Hollande avant de s'attabler autour d'une bonne choucroute en Allemagne, vous finirez par tout savoir des exploits de ces hommes.

Medal Of Honor : Avant-Garde
Le jeu affiche quelques jolis effets de lumières.
Côté gameplay, vous découvrirez les mêmes forces et faiblesses que dans les autres FPS déjà sortis sur la console de Nintendo. On utilisera donc la Wiimote pour pointer et déplacer le curseur sur les cibles. La visée de base est légèrement assistée et votre réticule passera au rouge quand un combattant adverse aura l'obligeance de se présenter dans votre ligne de tir. Le Nunchuk quant à lui, sera très sollicité pour effecteur tous les mouvements de base d'un bon gros soldat de compétition. Un coup de Nunchuk vers la droite pour recharger votre arme, vers la gauche pour faire un demi-tour, vers le haut pour effectuer un saut, vers le bas pour se baisser ou ramper. Ces mouvements, il faudra les réaliser avec précision, sous peine de voir son soldat sauter au lieu de recharger. Ces petits ratages sont courants, même si dans l'ensemble, les développeurs ont fait un excellent travail d'adaptation. Soyez donc conscient que jouer à Medal Of Honor : Avant-Garde sur Wii demandera sans doute un peu plus de concentration que sur PS2, du moins dans les premiers temps. Notons enfin l'ajout de quelques petits détails amusants, propres à la Wii, ainsi, lorsque vous serez parachuté sur le front, il faudra se servir de la Wiimote et du Nunchuk comme des lanières directionnelless d'un véritable parachute. Dommage que ces séquences soient trop courtes et limitées pour que le joueur puisse vraiment en profiter.

Medal Of Honor : Avant-Garde
On n'échappera pas aux traditionnelles missions de nuit.
Moyennant un peu d'entraînement donc, votre soldat pourra courir comme un dératé, ramper comme une limace, sauter comme un Mentos dans une bouteille de soda et pourra se pencher hors d'un couvert pour lâcher quelques balles sur des ennemis qui aiment à se retrancher derrière tout et n'importe quoi. En terme de contenu et d'effets à l'écran, il n'y a donc rien de foncièrement original. Même chose pour l'armement qui reprend logiquement tout ce que vous avez pu apercevoir dans n'importe quel film de guerre, même si certains pleureront sans doute l'absence de véritable fusil de précision. Notez toutefois que dans chaque niveau, vous pourrez découvrir une petit sac d'équipement qui permettra d'améliorer une des deux armes que vous porterez. La mitraillette Thompson par exemple, se verra dotée d'un chargeur plus conséquent. Un petit détail sympathique, avec en prime une petite entorse au «réalisme» prôné par les développeurs.

Medal Of Honor : Avant-Garde
Faites preuve de solidarité en aidant ce parachutiste.
Comme dans les anciens Medal Of Honor, il s'agira avant tout d'avancer de couvert en couvert plutôt que de partir en hurlant sous une averse de balles et d'autres projectiles encore plus perforants. Les évènements scriptés sont légion, bien entendu, afin de tenter de vous immerger dans l'action énergique du titre. Vous l'avez sans doute déjà compris, Medal Of Honor : Avant-Garde ne se caractérise pas par son originalité. Ainsi les étranges concepts de guérison des coéquipiers ainsi que le système d'adrénaline ont été délaissés au profit d'une structure classique qui fait s'enchaîner des phases de progression extrêmement dirigistes à des séquences de défense de points chauds. Rassurez-vous tout de même, vous ne serez pas seul contre l'adversité, et vos collègues, aussi idiots que les soldats ennemis, se feront une joie de mourir par dizaines devant vos yeux ébahis. J'en profite du coup pour noter quelques petites subtilités : vos hommes, malgré leur Q.I. de poêle à frire, vous renseigneront souvent sur la position des soldats adverses. Ils vous indiqueront également lorsqu'un ennemi recharge, et c'est là, mes bons amis, qu'il faudra sérieusement s'activer le popotin, afin de tirer parti de cette accalmie. Medal Of Honor : Avant-Garde semble vouloir vous faire jouer avec cet élément plus que n'importe quel autre FPS inspiré de la Seconde Guerre mondiale, et force est de reconnaître que cela marche plutôt bien.

Medal Of Honor : Avant-Garde
Le grand spectacle est au rendez-vous.
Si certains niveaux ont une structure ouverte, je pense notamment à l'excellente première map de la dernière campagne, vous passerez le plus clair de votre temps à traverser des zones encadrées par quelques murs ou haies infranchissables, et bourrées d'ennemis, d'éléments destructibles avant d'atteindre une porte qu'il vous faudra bien sûr faire sauter avec des explosifs. Mais il faut reconnaître que les niveaux semblent tout de même mieux pensés que dans les précédents épisodes et si on aura parfois l'impression de se retrouver dans des couloirs, ce sentiment ne sera pas aussi fort que par le passé. Votre progression sera enregistrée lorsque vous franchirez un checkpoint, et alors qu'au début vous ne ferez pas nécessairement attention à ce léger détail, cela ne sera pas le cas lors des dernières missions, car le jeu se fera soudainement avare en points de sauvegarde. Ce qui me permet de soulever un défaut récurrent de la série, à savoir un niveau de difficulté qui tend à grimper en flèche dans les dernières missions, sans qu'on ait pu percevoir de véritable progression. Medal of Honor : Avant-Garde s'avère de plus extrêmement court et facile puisque vous ne rencontrerez de véritable résistance que dans les derniers niveaux. De fait, je conseille aux habitués du genre d'opter pour les modes de difficultés supérieurs dès le départ, et d'ignorer superbement le mode «Bleu».

En résumé, ce nouvel épisode suffira sans doute à combler les joueurs en mal de fusillades, de tanks et d'autres folies guerrières. Si la série redresse un peu la tête avec ce nouvel épisode, la plupart des aspects du titre ne sont pas exceptionnels, et rien ne vous fera véritablement sauter au plafond.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Si les personnages et les environnements sont assez jolis et variés, le tableau est souvent entaché par de nombreux bugs graphiques. Les soldats traversent les murs, des grenades n'explosent pas. Saluons tout de même quelques effets de lumières particulièrement réussis.

  • Jouabilité 12 /20

    La prise en main d'un FPS sur Wii s'avère toujours sensiblement plus délicate qu'avec un pad classique. On se retrouvera donc régulièrement à faire des mouvements qu'on n'avait absolument pas l'intention de réaliser. Mais beaucoup de concentration et d'application devraient vous permettre de traverser le jeu en un seul morceau. Notons enfin que la visée est précise, sans doute plus que dans Call Of Duty 3, et ça, c'est tout de même agréable.

  • Durée de vie 7 /20

    Sachez qu'il ne m'aura pas fallu plus de quatre heures pour voir pointer la fin du jeu. De fait, je réitère ici mon conseil de grand-mère en vous incitant à privilégier les modes de difficulté supérieurs dès le départ. Notez toutefois la présence d'un mode multi jouable à 4, avec une majorité de modes classiques mais efficaces.

  • Bande son 16 /20

    Fidèle à son habitude, Medal Of Honor nous offre une bande-son de choix. Les soldats hurlent et discutent avec conviction, et la musique, superbe, allie cuivres et voix féminines.

  • Scénario /

Medal Of Honor : Avant-Garde est un FPS solide qui se contente de regrouper des mécanismes de jeu certes efficaces, mais maintes fois revus. Si Electronic Arts redresse un peu la barre avec cet épisode, il serait maintenant temps d'offrir un nouveau souffle à la série. Pour des nouveautés, je ne saurais que trop vous conseiller de vous orienter vers le futur Medal Of Honor : Airborne.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 mars 2007 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (56)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.8/20
Mis à jour le 28/03/2007
Wii FPS Electronic Arts
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Planet Zoo : Entre Planet Coaster et Zoo Tycoon
    PC
  • Preview : Monster Sanctuary : Un pokémon-like en 2D classique, mais déjà plaisant
    PC - SWITCH
  • Preview : No Straight Roads : Le jeu d’action-aventure qui bat la mesure
    PC - PS4
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce