Menu
Kororinpa
  • Tout support
  • 3DS
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Kororinpa
Wii
Kororinpa
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 février 2007 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Tous les prix
Prix Support
35.17€ Wii
44.99€ Wii
49.99€ 3DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Il faut bien reconnaître que lorsque Nintendo a révélé le développement d'un jeu de billes sur Wii, l'annonce n'a pas suscité beaucoup d'enthousiasme chez les joueurs. Kororinpa sort donc dans l'indifférence générale... et crée la surprise. Preuve qu'il ne faut jamais se fier aux apparences, ni se laisser aller à de stupides a priori.

Kororinpa

Compte tenu des spécificités de la Wii, il n'est guère étonnant de voir les jeux d'adresse se multiplier sur la console de Nintendo. Le concept n'est certes pas nouveau et renvoie aussi bien à du Marble Madness qu'à du Cameltry, à cela près que l'intérêt de ce genre de titres se retrouve décuplé lorsqu'il s'agit d'utiliser la Wiimote. A l'instar des jeux d'adresse en bois qu'on manipule directement avec ses mains, la manette de la Wii a le mérite de nous permettre d'interagir avec le jeu par le simple intermédiaire du poignet, en faisant fi des boutons ou de la croix de direction. Sega nous avait déjà donné un bon aperçu de l'intérêt de la chose avec Super Monkey Ball : Banana Blitz, mais Kororinpa propose une approche encore plus épurée du concept, pour un résultat simple et efficace dont on a bien du mal à décrocher.

Kororinpa
Les arrière-plans n'ont pas été oubliés.
Le principe est donc le suivant : vous devez vous évertuer à guider une bille qui glisse sur un plateau géant que vous avez la possibilité de faire basculer dans tous les sens au-dessus du vide. Bien entendu, vous ne pouvez pas contrôler la bille directement, et la moindre chute vous ramène au tout début du parcours. A l'inverse de Monkey Ball, Kororinpa laisse de côté la collecte de bonus, les sauts et autres cris de singes, pour se focaliser sur un système de jeu plus conventionnel, avec toutefois un certain nombre d'ajouts très pertinents. Ainsi, le soft n'a que pour ambition de nous faire passer un bon moment en testant notre adresse, et on voit bien que tout a été fait pour ne pas frustrer le joueur. Car si la moindre chute vous oblige généralement à revenir au début du parcours, les tracés plus longs comportent des checkpoints, et les cristaux que vous avez récupérés pour franchir le portail d'arrivée sont conservés en mémoire, ce qui vous permet de continuer sans avoir à revenir les chercher. De cette façon, le joueur peut prendre son temps pour valider chaque épreuve, le chrono n'étant pas non plus un facteur d'échec possible puisqu'il n'est là que pour favoriser la chasse aux high-scores. On dispose d'ailleurs d'un nombre illimité de tentatives pour terminer un parcours, le jeu ne s'arrêtant que lorsque vous jetez vous-même l'éponge en décidant que vous n'y arriverez pas.

Kororinpa
Les pièges ne manquent pas d'originalité.
On a donc affaire à un titre franchement divertissant et jamais frustrant, qui se débarrasse volontairement de toutes les contraintes qui rendent habituellement les jeux d'adresse exaspérants au bout de seulement quelques minutes. Le challenge est pourtant bel et bien présent, mais là encore, le soft a le mérite de proposer un déroulement très progressif, avec une difficulté qui n'augmente qu'au compte-gouttes, ce qui permet de profiter des nombreuses trouvailles originales du titre sans risquer de perdre son calme à chaque nouveau challenge débloqué. Il faut dire que le plus dur n'est pas toujours de guider la bille malgré les variations du parcours, mais plutôt de localiser et d'aller chercher les différents cristaux requis pour franchir le portail de sortie. Le fait de pouvoir recourir à une carte d'ensemble du niveau révèle alors tout son intérêt, car le level-design ne manque pas de se complexifier rapidement. Les thèmes proposés, comme le jardin, la cuisine ou la chambre à jouets, garantissent la présence de pièges variés, à l'image des rampes en bois nappées de miel, des ponts de gaufrettes ou des barres magnétiques qui transportent la bille dans les airs.

Kororinpa
Un cochon sur un parcours composé de sucreries, c'est aussi ça Kororinpa.
Les bonnes idées ne manquent pas non plus dans les mécanismes qu'il faut parfois emprunter pour avancer, à l'instar des plates-formes coulissantes qu'il faut faire glisser vers soi en basculant le plateau tout en bloquant la bille, des tapis roulants ou des ascenseurs en mouvement sur lesquels il faut rester immobile en attendant d'arriver à destination. Savoir freiner brusquement ou changer de direction d'un seul coup fait aussi partie des manoeuvres qui deviennent vite des réflexes à acquérir en priorité, surtout si vous partez en quête des bonus cachés qui demandent un peu plus d'astuce pour être récupérés. Les habitués du dernier Monkey Ball sorti sur Wii remarqueront d'ailleurs que la prise en main s'avère plus agréable dans Kororinpa, ne serait-ce que parce que le plateau s'incline sans aucune limite de rotation, respectant au degré près l'angle imprimé sur la Wiimote. Par exemple, aucune technique de saut n'est requise pour remonter un escalier, puisqu'il suffit de faire pencher le plateau à 180° pour qu'il s'oriente vers le bas. Alors bien sûr, on se retrouve constamment à orienter la Wiimote dans les directions les plus improbables, mais c'est aussi dans ces moments-là qu'on se demande si le poignet n'a pas été pensé tel qu'il est pour que l'être humain puisse jouer à Kororinpa...

Kororinpa
On peut visualiser la carte à tout moment pour avoir un aperçu du parcours.
En dehors de la curiosité et de l'envie qu'on peut avoir à découvrir les différents parcours du jeu, le fait de débloquer constamment de nouvelles billes utilisables ajoute beaucoup au désir d'aller jusqu'au bout. En plus d'être souvent très originales, ces billes ont chacune leurs propres particularités. Sur les 20 qui sont à débloquer, les plus faciles à contrôler sont certainement celles dont la vitesse et le poids sont les plus faibles. On trouve pourtant de tout, de la bille lente comme une coccinelle à la pastèque plutôt glissante, en passant par la bille aussi bondissante qu'un ballon de foot et toute une catégorie de billes simplement adorables à face de chiot, de panda ou de pingouin. Le fait de dénicher des cristaux secrets permet aussi de débloquer des billes encore plus originales, à l'instar de la planète Saturne, beaucoup plus difficile à contrôler. Ainsi, ceux qui trouveraient le jeu trop facile peuvent également jouer là-dessus pour corser la difficulté des parcours, sachant qu'il sera plus délicat d'anticiper la réaction physique d'une bille à la fois massive et rapide.

Kororinpa
Le mode compétitif à 2 joueurs relance grandement le plaisir de jeu.
Tout ceci compense un peu la durée de vie relativement faible de Kororinpa en solo, mais c'est sans compter sur la présence d'un mode 2 joueurs en écran splitté qui relance complètement l'intérêt du titre sur le long terme. L'idée est de permettre à deux adversaires de s'affronter simultanément sur un même parcours, sachant que même si on peut voir la position de l'autre joueur on ne peut pas gêner sa bille dans la mesure où chaque plateau tourne indépendamment de celui de l'autre. En plus de rajouter une dimension compétitive vraiment intéressante, ce mode a aussi le mérite d'être jouable soit avec deux Wiimotes, soit en remplaçant la seconde par un Nunchuk offrant exactement la même précision. Vous aurez compris que ce Kororinpa nous aura plutôt agréablement surpris à la rédaction, et qu'il serait dommage de ne pas l'essayer si jamais vous en avez l'opportunité.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Même si la réalisation fait plutôt dans la simplicité, on est surpris de voir à quel point les arrière-plans sont travaillés. Les graphistes n'ont pas délaissé cet aspect-là pour permettre au titre de dégager une impression de vie qui fait plaisir à voir. Dommage que les thèmes choisis ne soient pas plus nombreux.

  • Jouabilité 17 /20

    Difficile de reprocher quoi que ce soit à la prise en main, sachant que le soft exploite complètement les atouts de la console. La prise en main est bien plus agréable que dans Monkey Ball : Banana Blitz, car on peut réellement faire pivoter les plateaux à 360°.

  • Durée de vie 13 /20

    Les parcours solos ne sont pas excessivement nombreux, et comme la difficulté augmente très lentement, la plupart des joueurs en verront le bout un peu trop rapidement. Heureusement, le mode compétitif à 2 joueurs relance beaucoup l'intérêt du jeu sur le long terme, sans oublier les bonus à débloquer et la course aux high-scores.

  • Bande son 13 /20

    Si les musiques n'ont rien d'exceptionnel, on apprécie le fait de pouvoir les choisir librement depuis l'écran de sélection des niveaux.

  • Scénario /

    -

Sorti de nulle part, Kororinpa vient faire souffler un petit vent de fraîcheur sur la console de Nintendo avec son gameplay idéalement pensé pour la Wii. Beaucoup moins stressant qu'un Monkey Ball, le titre d'Hudson a aussi le mérite de proposer des parties 2 joueurs vraiment sympathiques qui raviront tous les publics.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 février 2007 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 20/02/2007
Wii Adresse Hudson Soft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Conqueror's Blade : Au cœur des batailles et des conquêtes médiévales
    PC
  • Preview : New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir
    PC
  • Preview : Devil May Cry 5 : les tueurs de démons sont en très grande forme
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce