Menu
Nos Voisins les Hommes : Zamy Pète les Plombs
  • Tout support
  • DS
  • GBA
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Nos Voisins Les Hommes : Zamy Pete Les Plombs
DS
Nos Voisins les Hommes : Zamy Pète les Plombs
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
16 janvier 2007 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.7/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Au moment de sa sortie l'été dernier, le film des studios Dreamworks, Nos Voisins Les Hommes, avait fait l'objet d'adaptations vidéoludiques sur tous les supports possibles et imaginables, de la PSP au grille-pain de mamie. Suivant une logique marketing bien huilée, c'est avec l'arrivée du DVD dans les rayons que surgit une nouvelle version des aventures des boules de poils sur console. L'hibernation est terminée, Zamy débloque toujours autant, tout comme Amaze Entertainement qui risque de se mettre en froid avec les fans du film.

Nos Voisins Les Hommes : Zamy Pete Les Plombs

Il est courant d'observer de grandes différences entre les diverses versions d'un jeu. Les spécificités d'un support nécessitent souvent des développeurs qu'ils modifient leur approche, tout en gardant un substrat commun. Le cas de ce nouveau "Nos Voisins Les Hommes" est extrême dans le sens où la version DS se présente sous la forme d'un jeu d'aventure alors que la cartouche GBA n'est autre qu'un jeu de mini-golf. Développés par deux studios différents, les jeux ne partagent donc pas grand-chose, si ce n'est un scénario aussi étriqué qu'un string. Mais qu'importe ! Du moment que l'on sème le trouble chez les voisins, que l'on pille, brise et casse, tout va pour le mieux. L'histoire est donc simpliste et débute avec un traumatisme majeur pour Zamy l'écureuil. Il est vrai que de nos jours, tout scénario se doit de débuter sur un drame personnel. Zamy s'abreuve donc avec délectation d'âneries Académiciennes sur sa télé, au bon milieu de la forêt, mais soudain, le tube cathodique semble rendre l'âme et plonge de fait le rongeur dans une angoisse sans nom. Zamy file retrouver ses amis, Riton le raton laveur et Verne la tortue, pour leur annoncer la cataclysmique nouvelle. Ils rencontrent alors Boris, un castor aux projets pharaoniques, qui leur propose de retrouver leur source de divertissement en échange d'un peu d'huile de coude. Fiers et déterminés, les compères revêches préparent donc des plans plus machiavéliques les uns que les autres et partent vers le monde des hommes, la "Banlieue" pour trouver une explication et une solution à l'épineux problème cathodique et aider Boris à bâtir le plus grand barrage du monde.

Nos Voisins Les Hommes : Zamy Pete Les Plombs
Placer cet ampli n'est que la première étape du plan de Zamy.
Il est de notoriété publique que les écureuils sont tous un peu tordus, Conker en chef de file, mais Zamy en tient quand même une bonne couche. Il prévoit donc de voler directement les outils nécessaires au projet de Boris à l'homme censé capturer les animaux errants. Zamy s'évertue donc à monter les pièges les plus absurdes qui soient pour attirer puis dépouiller le bonhomme. Si le principe est sympathique, le fait est que tous les niveaux se ressemblent étonnamment. Chaque mission débute par un briefing dans lequel Zamy et ses amis s'entretiennent et complotent. L'écran inférieur sert alors à afficher une carte, pendant qu'à l'étage, la console exhibe les moindres poils des protagonistes. D'un point de vue purement graphique le résultat est des plus convaincants, mais au final, ce briefing s'avère plutôt rédhibitoire et on finira bien vite par l'abréger. Le joueur prend ensuite le contrôle du grignoteur de noisettes et se contente principalement de ramasser des objets hétéroclites dans le niveau puis de les amener à divers endroits, indiqués par de petites icônes sur l'écran supérieur. Une fois remplis tous les objectifs, on aura accès à une nouvelle partie du niveau dans laquelle il faudra à nouveau déplacer des objets dans tous les coins. Et là, je crois qu'on tient une description fidèle du contenu du jeu. Zamy trouve une pelle, fonce vers l'endroit indiqué sur la carte, creuse, récupère une clé et ouvre un coffre lui aussi indiqué sur la carte et ainsi de suite. En bref, la carte tue le jeu en enlevant tout ce qui aurait pu donner de l'intérêt au soft. Les neurones du joueur ne sont absolument pas sollicités car tout a été planifié pour lui, et au fond, on a jamais l'impression de prendre une part active dans l'élaboration d'un piège.

Nos Voisins Les Hommes : Zamy Pete Les Plombs
Il fallait être trois pour désactiver le détecteur laser.
En plus de la carte, l'écran supérieur affiche un humain qui somnole, avec une petite bulle remplie de moutons au-dessus de la tête. Les ovins servent en fait à estimer le temps qui vous reste pour remplir les objectifs, et moins il y en a, plus l'humain est proche du réveil. Des moutons sont répartis sous forme de bonus dans tous les niveaux du jeu et il n'est pas difficile de les découvrir. De fait, le temps ne manque jamais vraiment et ce système n'est pas suffisant pour insuffler ne serait-ce qu'un semblant de pression dans le cerveau endormi du joueur. Quatre personnages amis sont toujours présents dans le niveau, et vous pourrez en changer en pointant leur symbole avec le stylet. Quelques niveaux jouent ainsi la carte de la complémentarité et du travail en équipe car il faudra par exemple désactiver un laser de détection en pressant deux boutons assez éloignés l'un de l'autre en même temps. Cet ajout n'apporte finalement pas grand-chose au titre tant ce travail d'équipe est basique et encore une fois, assisté. En plus d'un gameplay plat et d'un manque d'intérêt flagrant, le titre se dote d'un système de contrôle bancal et peu pratique. Tout se fait par l'intermédiaire d'un stylet qu'on a connu plus précis. Ainsi, il n'est pas rare de voir Zamy buter pitoyablement dans des meubles qu'on espérait contourner, voire même s'arrêter tout seul sans raison apparente. Dans le même ordre idée, ramasser un objet, acte qui constitue l'ossature du soft, requiert souvent plusieurs essais. L'écran tactile ne vous aime pas, et il vous le fait savoir. Mais même si le stylet répondait parfaitement, Nos Voisins Les Hommes n'en resterait pas moins soporifique.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Les niveaux sont sombres et peu inspirés. Les personnages sont minuscules et ne sont pas très détaillés. Enfin, l'animation n'est pas franchement réussie mais n'est pas catastrophique non plus. Seuls les briefings et les petites cut-scenes rehaussent un peu le niveau.

  • Jouabilité 8 /20

    Le stylet n'est pas ce qu'il y a de plus pratique pour faire évoluer les personnages, c'est pourtant la seule option qui s'offre à vous. Tous les mécanismes sont datés et archaïques. Avec ses faux airs de Commando, le soft n'a aucun rythme et est bien trop simpliste pour mériter la moyenne.

  • Durée de vie 9 /20

    Finir le jeu, même pour un petit fan du film, tiendrait du miracle. Le soft propose 28 niveaux de longueur variable et il y a tout de même plus d'une centaine d'objets à débloquer en finissant les stages très rapidement. Il est cependant impossible d'utiliser ou de s'amuser avec ces objets, l'intérêt qu'ils représentent est donc égal à zéro.

  • Bande son 8 /20

    La musique risque de vous faire sombrer dans le coma. Aucune voix n'est présente pour vous réveiller et tous les bruitages font dans le banal.

  • Scénario 9 /20

    Toutes les situations sont absurdes et mal ficelées. Nos Voisins Les Hommes : Zamy Pète Les Plombs DS tire moins bien parti du scénario que son collègue sur GBA, et qui est pourtant un jeu de golf !

Si Amaze Entertainment parvient avec plus ou moins de réussite à garder l'aspect mignon et poilu du long métrage dans les cut-scenes, le fond n'est pas forcément très reluisant. Loin d'être divertissant, le soft pourrait remplacer un bon somnifère sans le moindre problème. Le gameplay est fade et répétitif et l'ennui omniprésent. A choisir, préférez-lui le premier jeu sorti l'année dernière sur DS.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
16 janvier 2007 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.7/20
Mis à jour le 16/01/2007
Nintendo DS Action Activision Amaze Entertainment
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Astral Chain : le prochain gros coup de PlatinumGames ?
    SWITCH
  • Preview : Wolcen : Lords of Mayhem – Une alternative à Diablo III ?
    PC
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce