Menu
Back to Stone
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Back to Stone sur GBA /

Test Back to Stone sur GBA du 22/12/2006

Test : Back To Stone
GBA
Back to Stone
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 décembre 2006 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Tous les prix
Prix Support
14.79€ GBA
15.00€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

En gestation depuis quelque temps dans les studios d'Hidden Floor, Back to Stone a pris beaucoup de retard mais nous arrive enfin sur GBA. Une bonne occasion de ressortir la fidèle portable pour découvrir un titre qui prouve qu'il vaut la peine de soigner le fond autant que la forme pour obtenir un résultat de qualité.

Back To Stone

Le développeur français nous invite donc à chausser les bottes fourrées d'un robuste guerrier lâché dans une contrée fantastique infestée de démons. Rendu amnésique pour des raisons que le joueur ignore autant que lui, ce farouche combattant n'est plus que la moitié d'un être humain. Victime d'expériences génétiques effectuées sur lui par des créatures démoniaques, notre héros sent désormais bouillir en lui le germe du mal qui menace à tout moment de le transformer en un être de cauchemar. D'autant que toute métamorphose a ses effets secondaires, et tel un Midas maudit par les dieux, notre guerrier anonyme ne peut s'empêcher de changer en pierre tout ce qui passe entre ses mains.

Back To Stone
Pétrifier les ennemis peut servir à alimenter certains mécanismes.
Pour rendre cet aspect du scénario plus palpable au sein du jeu, les développeurs ont eu la bonne idée de faire en sorte que le personnage se transforme progressivement à mesure qu'il perd son énergie vitale, ce changement d'apparence ayant d'ailleurs une influence à certains moments du jeu. A l'inverse, celui-ci peut aussi choisir de rassembler le fluide démoniaque qui coule dans ses veines pour libérer d'un seul coup toute sa puissance et anéantir les monstres les plus colossaux. Tout ceci se traduit dans le jeu par une gestion intéressante de la magie, puisqu'il ne suffit pas de vaincre bêtement ses adversaires pour recharger la jauge de super-pouvoirs. Pour y parvenir, le joueur doit se creuser la tête un minimum afin d'activer des socles lumineux susceptibles de faire apparaître des cristaux renfermant cette énergie magique. C'est là qu'intervient l'utilité de transformer les ennemis en pierre pour les placer aux endroits désirés, tels de vulgaires blocs. Mais ces matériaux sont fragiles et finissent par se fissurer au bout d'un certain temps, avant de disparaître complètement. Le joueur ne dispose donc, en général, que de quelques secondes pour les déplacer, sachant que leur durabilité dépend aussi des chocs qu'ils subissent entre-temps.

Back To Stone
Le pouvoir du démon est indispensable pour anéantir ce genre de monstres.
Le périple qui vous attend n'est donc pas de tout repos, puisqu'en plus de devoir combiner les pierres à bon escient pour surmonter les obstacles, vous devez aussi repousser les assauts des créatures qui reparaissent continuellement. Le rythme est donc plutôt bien dosé, mêlant action et aventure avec une vraie efficacité, même s'il faut quand même jouer plusieurs dizaines de minutes avant de réussir à prendre ses marques. La faute à une jouabilité délicate qui engendre un apprivoisement déroutant, mais à laquelle on finit par s'habituer pour peu qu'on veuille bien s'en donner la peine. Le choix de la perspective isométrique a poussé les concepteurs du jeu à opter pour des contrôles vraiment peu intuitifs. Plus clairement, chaque direction de la croix vous oriente dans une des quatre diagonales, ce qui complique inutilement les déplacements. On aurait largement préféré trouver un mode de déplacement classique, comme celui utilisé dans Scurge Hive. Malgré ces quelques soucis de prise en main, le gameplay de Back To Stone révèle son efficacité assez rapidement, en raison d'un level design solide. Très lisibles malgré la vue choisie, les niveaux ne sont ni trop linéaires ni trop labyrinthiques, et les énigmes ne sont jamais tirées par les cheveux.

Back To Stone
Heureusement pour nous, ceci n'est pas un boss.
Il manque peut-être un sous-écran pour consulter les informations de base, telles qu'un plan des lieux ou un rappel des objectifs à accomplir, car il peut arriver de se retrouver perdu lorsqu'on ne fait pas l'aventure d'une seule traite. L'autre élément qui incite d'ailleurs à prolonger ses parties au maximum n'est autre que le système de sauvegarde qui nous oblige à entrer des codes à chaque fois qu'on allume la console pour reprendre sa partie. C'est assez stupéfiant de voir ça de nos jours, d'autant qu'il est facile de se tromper dans la saisie des mots de passe. Heureusement, les points de sauvegarde font quand même office de checkpoints en nous ramenant au dernier point de contrôle atteint tant qu'on ne coupe pas le jeu. En dépit de ces quelques inconvénients, Back To Stone renferme un réel potentiel, avec une progression bien découpée qui s'appuie sur un background solide pour donner envie au joueur de s'intéresser au devenir de son personnage. La présence de boss et le gain régulier de nouveaux pouvoirs liés aux pierres relancent également l'intérêt du titre à mesure que l'on se rapproche de la dizaine d'heures requise pour en voir le bout. Mine de rien, le titre d'Hidden Floor parvient donc à tirer son épingle du jeu en proposant une approche assez nouvelle dans le genre saturé de l'action/aventure, et on prend plaisir à en découvrir les subtilités.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Si la perspective choisie en vue isométrique a ses désagréments, la qualité de la réalisation mérite d'être soulignée. Le niveau de détails est étonnant pour de la GBA, et l'atmosphère fantaisiste parfaitement restituée.

  • Jouabilité 14 /20

    La nature changeante du héros et sa capacité à transformer les monstres en pierre permettent à ce titre de sortir du lot en proposant un gameplay très intéressant. Le mélange action/énigmes est habilement dosé, et on regrette juste l'absence de carte ou un rappel précis des objectifs. Le mode de déplacement requiert un certain temps d'adaptation.

  • Durée de vie 14 /20

    Comptez entre 10 et 15 heures pour boucler l'aventure. Dommage que le soft nous oblige à passer par un système de mots de passe archaïque pour charger une partie.

  • Bande son 15 /20

    L'ambiance sonore est réussie et soutient plutôt bien la narration.

  • Scénario 15 /20

    Un monde dévasté par des hordes de démons, un être hors du commun qui change la chair en pierre, une quête désespérée pour retrouver la mémoire et peut-être sauver le monde... Le background de Back To Stone n'a pas été négligé et l'histoire constitue l'un des points forts du titre.

En dépit de son âge, la GBA continue de nous réserver de bonnes surprises, à l'instar de ce jeu d'action/aventure développé par une équipe française. Dans le même esprit qu'un titre tel que Scurge Hive, Back To Stone réussit à installer un background intéressant sans négliger la richesse de son système de jeu, et le résultat est assez convaincant.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 décembre 2006 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Mis à jour le 22/12/2006
Gameboy Advance Action Aventure Hidden Floor Neko Entertainment
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live