Menu
Star Wars : Lethal Alliance
  • Tout support
  • DS
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Star Wars : Lethal Alliance
DS
Star Wars : Lethal Alliance
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 décembre 2006 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (25)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.5/20
Tous les prix
Prix Support
28.79€ DS
39.21€ DS
49.89€ PSP
Voir toutes les offres
Partager sur :

Tadada dandan dan dan, dan dan dan ! Vous ne reconnaissez pas ? Franchement, c'est un classique ! Bon, il y a aussi le fait que je chante comme une casserole qui n'aide pas. Mais vous auriez dû reconnaître le générique de La Guerre Des Etoiles. C'est dans cet univers maintes fois exploité dans les jeux vidéo que le studio Ubisoft de Montréal a décidé de vous replonger...

Star Wars : Lethal Alliance

L'histoire se situe entre l'épisode III et IV de la saga Star Wars, entre les deux trilogies si vous préférez. La rébellion en est alors à ses premiers balbutiements et tente tant bien que mal de s'organiser. Elle cherche à dérober les plans de l'Etoile Noire aux sbires de l'empereur mais elle manque cruellement de héros prêts à se faire trouer la peau pour la justice et la liberté. Et c'est là que vous intervenez. Vous incarnez une ancienne esclave Twi'lek devenue mercenaire peu de temps après son évasion. Rianna a donc toutes les raisons du monde de détester l'Empire qui exploite son peuple sans vergogne. De fait, lorsque la princesse Leïa lui propose à la fin de la première mission de se joindre à la toute jeune formation rebelle, elle ne se fera pas prier. Cependant, si vous aviez pris le temps de regarder la jaquette, ce que vous avez sans doute omis de faire puisque la mention Star Wars est souvent suffisante pour vous faire sortir de nombreux billets de votre portefeuille, vous auriez remarqué la phrase d'accroche suivante : "L'union fait la force". Si la Force est totalement absente de l'aventure, l'union elle, prendra la forme d'un petit droïde qui vous suivra tout le temps, même dans les endroits les plus incongrus. Ce binôme de l'espace, ces Tic et Tac intersidéraux devront donc aider la rébellion au cours d'un bon nombre de missions plus dangereuses les unes que les autres.

Star Wars : Lethal Alliance
Un des rares moments de calme.
Le soft prend la forme d'un bon gros jeu d'action en 3D. La caméra se place derrière la Twi'lek toute de cuir vêtue et votre principal objectif sera de martyriser le bouton B pour déclencher un feu nourri de blaster sur des adversaires plus ou moins consentants. Le blaster en question semble être un des produits les plus performants et avancés de la galaxie car il vise automatiquement les soldats de choc de l'empire et tous leurs alliés, et par dessus le marché il n'a pas besoin de munitions. De fait, ce jeu de shoot vous enlève un peu tout ce qui fait l'attrait d'un jeu de shoot, et c'est vraiment le point le plus obscur d'un titre qui sans ça, aurait pu être très agréable. Le stylet aurait tout a fait pu faire office de souris, comme dans l'excellent Metroid Prime Hunters, sauf que non. Le joueur est donc assisté en permanence pendant les combats et au final, éradiquer les sbires de l'empereur ne vous demandera absolument aucun effort et vous vous mettrez bientôt à bâiller. En plus, les mouvements de la Catwoman intersidérale sont très limités, elle ne peut pas sauter ni se baisser mais peut quand même effectuer quelques roulades bien utiles pour esquiver les tirs ou échapper aux pièges mortels. Car vous devrez non seulement éparpiller du méchant par bataillons entiers ainsi que quelques boss costauds, mais aussi évoluer dans un environnement qui ne vous veut pas que du bien. Pièges électriques et plates-formes qui s'effondrent sous vos pas pourtant légers ne cesseront d'émailler votre chemin. La progression est extrêmement linéaire et si vous aimez explorer les moindres recoins des niveaux, vous en serez pour une déception. Dans l'ensemble, manipuler Rianna vous donnera l'impression de diriger un tas de cailloux.

Star Wars : Lethal Alliance
Réussir ce mini-jeu vous permettra d'avancer. Les règles ne sont pas trop compliquées, pour une fois.
Mais le fait de devoir collaborer avec votre pendant métallique rehausse un peu le niveau. Le droïde, rapidement baptisé Zeeo par l'héroïne, deviendra vite indispensable. Il tourne en permanence autour de vous et vous pourrez le solliciter à tout moment pour qu'il forme un bouclier de protection l'espace de quelques secondes. Il se rendra aussi bien utile pour poser une charge explosive sur les portes les plus résistantes. A certains moments bien précis, vous pourrez même en prendre directement le contrôle, le jeu passant alors en vue subjective, pour le faire évoluer dans des conduits trop étroits pour l'extraterrestre, et ainsi ouvrir d'autres portes autrement infranchissables. Le petit génie a aussi le pouvoir d'infiltrer les systèmes de défense électroniques de l'adversaire pour désactiver un champ de mines par exemple. Ces petites séquences se manifesteront sous la forme de mini-jeux vraiment sympa mais tous très mal expliqués. Un conseil, ne vous fiez pas aux explications vaseuses des développeurs. Vous tâtonnerez parfois pendant quelques minutes avant de comprendre le système, mais une fois que vous aurez passé le cap, ces petits jeux s'avéreront vraiment intéressants. Loin d'être accessoires, ils sont parfois bien tordus sans pour autant relever du casse-tête. Sans vous gâcher la surprise, on retrouvera même l'ambiance d'un des moments forts du plus ancien film de la saga de George Lucas.

La réalisation est correcte mais les niveaux se ressemblent tous. On enchaîne les couloirs sombres et les salles grisâtres. Sachez donc que si vous êtes l'heureux possesseur d'une DS Lite, vous gagnerez beaucoup en confort de jeu. L'animation est convenable et les effets pyrotechniques sont tous convaincants. Quant à la musique, elle est plutôt discrète et agréable mais s'emballera toujours de la même manière lorsque vous engagerez le combat. Si cet effet est plutôt marrant au début, il risque de vous énerver singulièrement au bout de quelques heures de jeu.

Je crois avoir fait le tour de la plupart des aspects du titre. Star Wars Lethal Alliance aurait pu être un vrai bon jeu si les développeurs avaient laissé le joueur s'occuper lui-même de la visée. Ubisoft Montréal a préféré privilégier les interactions avec le petit droïde. Choix contestable car il a finalement pour résultat de transformer le titre en jeu d'action bourrin et ultra répétitif. Les quelques bonnes idées n'arrivent pas à combattre l'ennui qui naît rapidement chez le joueur. Dommage.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Les niveaux sont bien réalisés mais se ressemblent tous. L'obscurité omniprésente fait qu'il est parfois difficile de s'y retrouver. Les ennemis sont assez bien modélisés mais le personnage principal manque cruellement de charisme.

  • Jouabilité 12 /20

    Abattre les adversaires devient beaucoup trop facile avec la visée automatique. Les énoncés qui expliquent le fonctionnement des mini-jeux sont souvent incompréhensibles, voire contradictoires. La caméra est parfois un peu capricieuse. Malgré ces défauts, le soft reste assez jouable, voire même plutôt plaisant.

  • Durée de vie 9 /20

    La campagne se voit dotée d'une durée de vie plutôt courte avec environ six heures. Vous pouvez toutefois prolonger l'expérience avec 3 modes multi.

  • Bande son 11 /20

    La même musique vous accompagnera pendant la totalité de l'aventure, discrète, elle s'emballe dès que l'action s'échauffe. Elle vous rappellera sans problème l'univers de la guerre des étoiles. Plus de variété aurait été bienvenue.

  • Scénario 8 /20

    Il y avait pourtant matière à faire quelque chose de grandiose. Le grand combat pour l'obtention des plans de l'Etoile de la Mort aurait pu donner lieu à une histoire captivante. On se retrouve finalement avec un scénario plat qui peine à justifier le carnage que vous perpétrez. L'univers grandiose de George Lucas est sous-exploité et pire que tout, il n'y a pas de sabre laser !

Le titre possédait un fort potentiel mais ne réussit pas à convaincre, voilà ce qui ressort des quelques heures passées à y jouer. Les plus accros aux jeux d'action bourrins y jetteront peut-être un oeil curieux mais les autres passeront leur chemin et ne se retourneront pas.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 décembre 2006 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (25)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.5/20
Mis à jour le 15/12/2006
Nintendo DS Action Ubisoft Ubisoft Montreal Cinéma
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live