Test Rayman contre les Lapins Crétins- Wii

Wii

Si Rayman fut l'un des premiers grands jeux de plates-formes en 3D il y a plus de 10 ans, il effectue un come-back fracassant en tant que pionnier du genre Party-Game sur Wii. Complètement barré, utilisant la Wiimote et le Nunchuk à des fins diverses et particulièrement fun, Rayman Contre Les Lapins Crétins est le titre qui vous fera passer pour un hyperactif compulsif au rythme des gesticulations exécutées devant votre écran de télévision. Le jeu vidéo a changé...

Rayman contre les Lapins Crétins

Il est bien loin le temps où cette figure emblématique du jeu vidéo moderne enchaînait les niveaux composés de phases de plates-formes classiques, récupérant de petites particules lumineuses en multipliant des sauts de cabris çà et là, le tout dans une ambiance plutôt calme et ma foi ordinaire. Ubisoft fait fi du passé glorieux de celui à qui il manque quelques membres en l'opposant cette fois à une horde de lapins psychotiques dont le désir de vengeance les pousse à enlever des bébés Globox. Le but étant de leur faire subir les traumatismes dont eux-mêmes ont jadis été victimes. Evidemment, la mission de Rayman sera d'empêcher que de tels actes de barbaries soient perpétrés. Pour ce faire, il devra relever un paquet d'épreuves en tous genres depuis une arène dans laquelle il se retrouve confiné avec pour seule demeure une cellule fièrement gardée par un colosse aux yeux rouges et répondant au doux nom de Sergueï. Un gourbi qui servira finalement de repère afin de constater les effets de la réussite des épreuves puisque c'est à partir de là que seront débloqués des tenues, des musiques et des mini-jeux à destination du mode multi. Comptez donc devoir passer quelques heures de jeu en solo avant de pouvoir jouer à plusieurs, que ce soit en coopération, en versus ou en tour par tour.

Test Rayman Contre Les Lapins Cretins Wii - Screenshot 36Les danses sont nombreuses et les musiques de tous les genres. Idéal pour tester votre rythme.

En solo, Rayman Contre Les Lapins Crétins, en plus de bien porter son nom, conserve une logique de progression proche d'un jeu d'aventure tout en ne proposant rien d'autre que de brèves épreuves. Celles-ci sont accessibles quatre par quatre depuis l'arène des lapins, dans un ordre non établi, permettant de faire des impasses temporaires sur des mini-jeux susceptibles de vous poser quelques soucis. Les trois premières épreuves (si on les prend dans l'ordre logique de gauche à droite), une fois réussies, donnent accès à une sorte d'ultime défi se déroulant systématiquement sous forme de Virtua Cop-Like : un niveau entier de shoot de lapins où le joueur ne contrôle pas les déplacements mais se contente d'éliminer un à un les léporidés qui apparaissent dans tous les coins, cachés derrière chaque objet. Ce qu'il est bon de savoir, c'est que les munitions dont on dispose ne sont autres que des ventouses d'un côté, l'arme ultime en terme d'extermination de lapins, et une chaîne de l'autre, utile pour attraper ces bêtes à poil et s'en servir comme projectiles. Concrètement, on vise et tire avec la Wiimote et le bouton B, et on capture les lapins à l'aide de la touche Z du Nunchuck. Avant de pouvoir quitter chaque arène, vous devrez aussi faire vos preuves sur un jeu de rythme qui passera en revue tous les styles de musiques possibles et inimaginables, du disco au rock en passant par le rap et la techno. Ici, on se doit d'utiliser la Wiimote et le Nunchuck au rythme de l'entrée en piste des lapins sur le dance-floor, en multipliant les à-coups verticaux. Au passage, on appréciera fortement les remix "bunny" de morceaux déjà existants (Cindy Lauper, Pulp Fiction...).

Test Rayman Contre Les Lapins Cretins Wii - Screenshot 37Voici l'objet le plus important du jeu ! Une belle reconnaissance après tant d'années de solitude...

Au total, le jeu est composé de 75 épreuves qui nous font la bonne surprise d'être variées et peu répétitives, même si certaines d'entre-elles reviennent régulièrement au fur et à mesure de la progression. On pourra vous demander de traire ou de lancer une vache, de fermer les portes de toilettes occupées par des lapins en plein effort, de marquer des buts en se servant de ces mêmes lapins comme ballon, de les matraquer à l'aide du Nunchuk afin de faire pousser sur leur tête une gigantesque bosse, de retirer les vers qui habitent leur dentition, de remplir leur masque à oxygène de jus de carotte, de jouer à la corde à sauter ou encore de participer à des courses de phacochère. Ceci n'est qu'un petit échantillon des nombreuses possibilités offertes par les mini-jeux, qui utilisent parfaitement chaque subtilité proposée par le contrôleur Wii. Pour preuve, certains défis font appel au haut-parleur de la console. Par exemple, dans un mini-jeu notre but est d'aller d'un point A à un point B pour ramener un cochonnet à sa mère tout en veillant à ne tomber sur aucun des lapins enterrés sous nos pieds. La subtilité du gameplay tient au fait que le haut-parleur de la Wiimote émet des cris de cochon lorsque Rayman s'approche d'un lapin. Il faut alors coller la télécommande à son oreille et s'aider du son pour progresser. Original et très amusant. Les autres défis font appel à d'autres qualités que celle d'une ouïe fine. Nous retrouvons des épreuves physiques, d'adresse et de précision qui demanderont l'exécution de différents gestes, plus ou moins amples et plus ou moins rapides.

Test Rayman Contre Les Lapins Cretins Wii - Screenshot 38Ici, l'objectif est d'attirer le lapin vers des objets à l'aide des deux cloches. Pour lui faire mal, ça va de soi.

L'un des points noirs du jeu est, comme précisé plus haut, le maigre contenu proposé par le mode "Score" (principalement utilisé en multijoueur) par défaut. On ne peut en effet profiter des mini-jeux à plusieurs qu'à partir du moment où les jeux ont été débloqués en solo. Ne comptez donc pas en faire un usage multi dès les premières minutes de jeu. Une tare partiellement corrigée par la simplicité globale du titre et la rapidité que l'on a à progresser en monde "Histoire". Toutefois, on constate qu'il manque un bon nombre d'options traditionnellement incluses dans des modes multi, comme la possibilité d'effectuer de véritables tournois, des championnats ou d'enchaîner les jeux les uns après les autres après les avoir préalablement sélectionnés, en précisant un ordre défini ou aléatoire. On pourra être également déçu du fait que seul un petit nombre de défis sont accessibles en versus ou coopération, les autres se contentant du tour par tour, ce qui enlève un peu de fun à certaines épreuves, sans que cela ne soit véritablement gênant. Le plaisir reste tout de même intact puisque des scores des joueurs (qui peuvent être quatre sur certains jeux) sont là pour rappeler le niveau de chacun.

Test Rayman Contre Les Lapins Cretins Wii - Screenshot 39Le multi coopératif est sympa mais peu de jeux en profitent.

Si l'on pouvait craindre un gameplay approximatif, délicat et instable, on est de ce côté-ci également rassuré même si les objectifs de temps et de points sont parfois légèrement démesurés dans quelques cas isolés. Ce sentiment découle également du fait que chaque mini-jeu est précédé d'explications détaillées mais concises sur la manière dont il faut utiliser la Wiimote et/ou le Nunchuk afin d'éviter de patauger lors des premiers essais. Les mouvements qui nous sont demandés de reproduire sont basiques (va-et-vient verticaux ou horizontaux, utilisation des touches A, B et Z, synchronisation entre la visée et l'action...) et n'exigent pas d'être parfaitement réalisés pour venir à bout de ces maudits lapins. De ce fait, la jouabilité s'avère bien calibrée, en phase avec l'ambiance décontractée et délirante du jeu, accessible par tous et toutes, quelle que soit l'expérience que l'on peut avoir dans les jeux vidéo. Un concept familial et attractif qui plaira à beaucoup de joueurs à partir du moment où leurs exigences techniques et de durée de vie n'excèdent pas un certain seuil. En effet, en solo, Rayman se termine très vite et n'a graphiquement rien de plus qu'un traditionnel Party-Game.

Rivaol, le 05 décembre 2006

Les notes

  • Graphismes 12/20

    On s'y attendait, le titre d'Ubisoft n'a rien de révolutionnaire et se contente d'animer au mieux les lapins en variant leurs expressions faciales, en phase avec les situations de jeu. Le titre est coloré et les environnements et décors choisis sont assez variés si l'on met de côté le système d'arène, un peu lassant en mode Histoire. Techniquement du niveau d'une current-gen malgré une véritable identité.

  • Jouabilité 16/20

    La Wiimote et le Nunchuk remplissent admirablement bien leurs rôles en variant les mouvements en fonction des mini-jeux. Si de rares épreuves sont un peu corsées et moins adaptées au genre, le niveau général permettra à tous types de joueurs de prendre du plaisir grâce à un gameplay fin et délirant à la fois, demandant à tour de rôle adresse, précision, rapidité ou endurance.

  • Durée de vie 14/20

    Comptez environ 10 heures pour voir le bout du mode Histoire, nécessaire à terminer pour profiter de chacun des défis (75 au total) à plusieurs. Un multi étrangement très limité par défaut. Les développeurs ont sans doute voulu ne pas définir ce Rayman comme un titre exclusivement multi en obligeant le joueur à débloquer son contenu au fur et à mesure. Une longévité qui variera en fonction de votre plaisir à refaire des épreuves entre amis.

  • Bande son 14/20

    L'aspect sonore tourne autour des grognements des lapins d'une part et des morceaux musicaux choisis d'autre part. Ils contribuent à l'ambiance détraquée du jeu et sont souvent à l'origine de rires ou de moqueries lorsque l'on joue à plusieurs.

  • Scénario 10/20

    Les lapins sont de retour dans le monde de Rayman, de longues années après les tortures subies en ce même lieu et comptent se venger comme il se doit. Le héros, enfermé dans une arène, doit les divertir afin de sauver ses amis Globox, prisonniers de cages. On regrettera la répétition des cinématiques et l'absence de lien direct entre les mini-jeux et l'histoire en elle-même.

  • Note Générale15/20

    Amusant, divertissant, délirant et plutôt bien pensé, Rayman Contre Les Lapins Crétins jouit d'un gameplay séduisant pour s'avérer être un bon titre sur Wii, idéal pour promouvoir les qualités indéniables de la Wiimote et du Nunchuk. Tout en restant un Party-Game, le jeu propose un mode Histoire que les utilisateurs solos sauront apprécier. Ses quelques défauts de contenu sont une raison d'espérer une suite encore plus complète.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 15/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Rayman Wii, Rayman Raving Rabbids, Rayman contre les Lapins Cretins

Vidéos