Menu
Mind Quiz
  • Tout support
  • DS
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Mind Quiz / Mind Quiz sur PSP /

Test Mind Quiz sur PSP du 24/11/2006

Test : Mind Quiz
PSP
Mind Quiz
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de aiste
L'avis de aiste
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 novembre 2006 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Tous les prix
Prix Support
4.99€ DS
6.72€ DS
10.00€ PSP
Voir toutes les offres
Partager sur :

Malgré les apparences, Mind Quizz sur Playstation Portable n'est pas une réponse concurrente au célèbre programme qui officie sur Nintendo DS. Il s'agirait plutôt d'un prolongement, puisque le titre fait partie de la même gamme des Brain Training, et est aussi accompagné du sceau de Kawashima, le célèbre professeur. Après avoir initié le concept du jeu de réveil cérébral en Europe, le bonhomme et ce Mind Quizz sont-ils capable de le pérenniser ?

Mind Quiz

Question essentielle en guise de lancement : s'agit-il d'un jeu ou sommes-nous encore dans le domaine du logiciel ? Réponse : la seconde. Encore davantage qu'avec le programme sur DS, Mind Quiz fait le dos rond à la total éclate. Ici, aucune "pause" événementielle et légère, comme c'était le cas avec notre pote Kawashima et ses questions indécentes sur DS, ne viendra perturber le roulement très scolaire du produit. Il n'y plus cette relation particulière entre l'élève, vous, et les professeurs, ici au pluriel puisqu'il s'agit d'une armada de jeunes miss toutes de gentillesse vêtues. Notez que le misérabilisme du plus Rutilus Masculinus Humanus d'entre vous peut être un facteur d'incitation pour obtenir l'admiration de ces jolis minois. Espèce de pervers, va. Hors de propos ! Hors d'ici !

Mind Quiz
C'est quand même pas très sympa pour Michel Drucker tout ça...
Sans professeur "particulier", la marque Brain Training est tout de même bien présente et reconnaissable par un mode de jeu en particulier : l'évaluation de l'âge cérébral. Selon la théorie "Kawashimaesque", et à l'instar des meilleurs millésimes, c'est à 20 ans que le cerveau atteint une maturation d'exception. Chut, ne discutons pas de la rigueur scientifique d'un tel jugement, ce serait sans fin. Le fait est que l'on retrouve donc ce petit mode qui consiste à enchaîner trois tests piochés aléatoirement dans les différents domaines d'entraînements. Ils sont au nombre de quatre : calcul, réflexe, logique et mémoire. C'est moins que le Programme d'Entraînement Cérébral (hop, on dit PEC à partir de maintenant) mais il y a davantage d'exercices par domaine, de 10 à 15, pour un total de 50 applications. Un rapide regroupement des doublons, comme les diverses variations autour du pierre-feuille-ciseaux ou des équations, nous laisse tout de même une bonne trentaine d'activités différentes. Imposant, surtout que la courbe de difficulté sur l'ensemble des exercices est bien moins chaotique que dans le PEC. L'évaluation de l'âge cérébral a donc moins de risques d'être faussée par un exercice particulièrement facile ou inversement. Mais il faut signaler tout de même que cette même courbe de difficulté suit une ordonnée assez basse. Bon, c'est évidemment difficile de juger la consistance "intellectuelle" d'un logiciel d'entrainement cérébral. Alors, pour vous, à mes risques et périls, je me suis regardé trois fois en boucle Advent Children restitué par deux murs du son et une vidéo projection de 8 mètres sur 10, de manière à me griller le maximum de neurones. Eh bien, j'ai tout de même réussi à retrouver mes 20 ans au bout de la quatrième évaluation. Votre serviteur un génie, un mytho, ou Mind Quiz trop peu exigeant ? Un peu des trois ?

Mind Quiz
Clairement l'un des exercices les plus compliquées de la bande.
Un des traits de famille qui commence déjà à devenir gonflant chez les Brain Training, c'est le principe d'une seule évaluation seulement par jour. Si on peut concevoir l'intention de cadrer avec le rythme de ce public potentiel qui se rend au boulot en transport en commun, juste le temps d'une petite remise à niveau, il serait tout de même intéressant de laisser le choix à l'utilisateur. Encore une fois, vous serez contraints d'avancer par vous-même la date du jour dans les paramètres de la console pour accéder à une nouvelle évaluation. Heureusement, Mind Quiz propose deux autres modes, sorti du classique entraînement, qui ne sont pas soumis à cette restriction. L'examen est une évaluation bis avec un barême différent et plus standard. Peut-être est-ce justement pour proposer une alternative moins polémique que l'étrange système de notation par âge mental, euh... pardon : par âge cérébral ? Qu'importe, la véritable nouveauté reste le mode challenge qui consiste grossièrement à se faire à la chaîne l'ensemble des tests. Enrobé sous une forme assez absurde, un tour du monde ou chaque continent a sa spécialité cérébrale, ce mode remplit bien son rôle de challenge. Si les pauses ne sont pas interdites, effectuer cette enfilade d'exercices d'un trait est long et harrassant. On a enfin l'impression de donner du sien, de se fatiguer mentalement parlant. Un bon point.

Mind Quiz
Si vous complétez correctement le mode challenge, les deux institutrices gazouillent à n'en plus finir.
L'exécution des exercices est fluide, il n'y a pas de temps d'adaptation. Logique, le soft n'est pas affecté par des problèmes de reconnaissance écrite ou orale comme dans PEC. Tout se déroule à l'aide des quatre boutons droits de la consoles. Exemple : un visage que l'on vous dévoile deux fois, avec une différence placée sur un des composant de la figure (yeux, bouche, nez, cheveux). Vous aurez juste à indiquer la partie du visage modifiée en appuyant sur le bouton qui lui correspond. Tous les tests sont donc, en quelque sorte, des QCM. C'est forcément bien moins ludique que dans le PEC, et cette impression est renforcée par l'aspect visuel pauvre, ça ce n'est pas grave, voire carrément triste, là c'est déjà plus embêtant. Ici, Mind Quizz aurait pas mal à reprendre de Cérébral Académie. Pas de musiques non plus, ni d'animations joyeuses qui aiderait à contrebalancer le sérieux un peu risible de l'ensemble. Alors, à défaut d'être attachant, ludique ou même amical, Mind Quiz est complet et efficace. C'est déjà pas mal.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Deux jeunes donzelles, qui ont plus la tronche d'étudiantes que d'institutrices, vous accompagnent dans vos sessions de jeu. Heureusement qu'elles sont là, dessinées d'un trait agréable et coloré, pour enjolir un peu le reste du visuel, presque sinistre. L'institut cérébral a des airs d'hôpital et les écrans de jeu sont à peine plus vivants qu'une table de billard sans les boules.

  • Jouabilité 12 /20

    Comme les seuls boutons droits de la console sont concernés, les tests prennent la forme de QCM. La prise en main est donc immédiate et l'enchaînement des exercices très fluide. Assez faiblarde, la courbe de difficulté est cependant homogène, ce qui évite de ruiner les évaluations : âge cérébral et examen. Le mode challenge est une bonne idée, on peut presque l'entendre comme un QCI. On regrette la persistance du principe "une seule évaluation de l'âge cérébral par jour" et l'absence de liens entre l'utilisateur et son professeur, comme c'était légèrement le cas avec Kawashima.

  • Durée de vie 14 /20

    Sans doute l'aspect le plus notable du titre. Une cinquantaine d'exercices vous attendent, un chiffre que l'on réduira à trente en retirant les doublons. Le mode challenge à lui seul demande une bonne demi-heure d'utilisation. Et, avec un peu d'amour propre, on n'en finira pas de le relancer jusqu'à obtenir des scores qui ferait pâlir Max Lesggy. Une petite partie en wi-fi à deux participants peut satisfaire une bonne heure de compétition sur quelques exercices sélectionnés au hasard.

  • Bande son 6 /20

    Silence radio durant les tests, et petite musique... d'hôpital, si cela pouvait exister, pendant votre navigation dans les menus. C'est frugal.

  • Scénario /

    -

Etrange. Malgré une base commune et une logique d'entraînement cérébral similaire, Mind Quiz se poserait presque comme l'antithèse du PEC sur DS. Juste appliqué sur son rôle et rien que ça, le titre édité par Sega n'est pas drôle, pas joyeux, pas ludique du tout, mais efficace et complet. Simplement. Le manque de challenge et les quelques erreurs de design propres à la série Brain Training ne l'empêche pas d'être, assurément, à l'heure actuelle, le meilleur logiciel de ce type sur la Playstation Portable.

Profil de aiste
L'avis de aiste
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 novembre 2006 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Mis à jour le 24/11/2006
PlayStation Portable Réflexion Sega
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live