Menu
Tony Hawk's Project 8
  • Tout support
  • PS3
  • 360
  • PS2
  • PSP
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Tony Hawk's Project 8
PS2
Tony Hawk's Project 8
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 novembre 2006 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (38)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.8/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Contrairement à 2005, tous les regards sont cette année braqués sur la version 360 de Tony Hawk. Pour autant, le champion n'oublie pas les autres supports et vient aussi faire parler la loi du trick sur Xbox et PS2.

Tony Hawk's Project 8

C'est certain, les versions PS2 et Xbox n'ont pas la classe de l'édition Xbox 360. Graphiquement, on sent quand même le fossé générationnel qui sépare les supports et passer de l'un à l'autre n'est pas chose facile. Toutefois, il ne faudrait pas négliger les jeux sur current-gen juste parce qu'ils flattent moins la rétine, ne serait-ce que par politesse. Si les annonces concernant la refonte totale de la série - et notamment de son moteur graphique - sont évidentes sur 360, on a quand même du mal à vérifier si c'est aussi le cas sur Xbox et PS2, tout de même très proches de ce qui s'était déjà fait sur American Wasteland. Peut-être est-ce un peu plus fluide, mais c'est tout. Ah si, c'est étrangement aussi beaucoup plus sombre. Pour l'anecdote, on se souviendra que c'était l'édition Xbox 360 qui souffrait de problèmes de luminosité l'année dernière. Les développeurs doivent certainement rencontrer quelques soucis de luminaires. Toujours est-il qu'il faudra toucher aux réglages de sa télé pour ajuster la clarté et mieux profiter du titre, notamment pour les cut-scenes encore plus sombres que le reste.

Tony Hawk's Project 8
Une coiffure bien rock'n roll pour un jeu qui ne l'est pas moins.
Le jeu prend grosso modo le même chemin que l'édition Xbox 360 même si on note quelques coupes franches dans le menu principal. C'est la visionneuse de tricks qui fait les frais du nettoyage. Dommage, c'était un gadget bien rigolo mine de rien. Restent tout de même le free skate, les modes deux joueurs, et le mode carrière qui se taille logiquement la part du lion dans le titre. Celui-ci se montre très similaire au mode carrière vu dans les anciens jeux. C'est-à-dire que l'histoire (celle de l'ascension d'un amateur) sera découpée en plusieurs niveaux tous calqués sur les différents quartiers de la ville. Du coup, au lieu de pouvoir profiter d'un seul et même grand territoire comme sur Xbox 360, le jeu est ici saucissonné en différents spots bien distincts et n'ayant aucune jonction entre eux. A ce niveau, la série fait donc un pas en arrière puisqu'on se souvient clairement dans Americain Wasteland que le joueur pouvait passer d'une zone à l'autre sans temps mort, ni chargement. Certes, il fallait traverser de longs couloirs pour transiter d'une zone à l'autre, mais le jeu n'était tout de même pas haché comme il l'est dans Project 8. Dommage. Chaque lieu regroupe en son sein plusieurs challenges, ou objectifs, à relever. Malheureusement, les différences avec les anciens volets de la série sont minimes. Là où l'édition 360, toujours elle, parvient à se démarquer légèrement, les éditions Xbox et Playstation 2 peinent à sortir du carcan dans lequel la franchise semble s'être empêtrée. Du coup, beaucoup de défis se ressemblent, et ressemblent aussi à ceux des jeux précédents.

Tony Hawk's Project 8
Mr Hawk est arrivé en ville. C'est le moment de l'épater.
Malgré ces critiques, Tony Hawk's Project 8 réserve tout de même quelques bons moments à qui aime le skate en général et la série en particulier, notamment grâce à la grande nouveauté du titre. Car n'oublions pas que ce huitième volet de la franchise instaure un système de tricks inédit et baptisé Nail The Trick. Celui-ci permet quelques acrobaties supplémentaires en maniant directement les jambes de son skater lorsqu'il s'envole. Les sticks analogiques se transforment alors pendant un court instant en membres inférieurs et en les bougeant, on donne des impulsions particulières à la planche pour la faire tournicoter sous nos pieds avant de se réceptionner, un grand sourire de satisfaction accroché sur les lèvres. Globalement, Project 8 ne sera pourtant pas l'épisode de la renaissance comme on l'espérait. Pas que l'épisode soit mauvais, juste qu'il n'apporte pas grand-chose de plus à la série qui tourne donc en rond. Du moins sur Xbox et PS2.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Graphiquement, il n'y a aucune différence entre American Wasteland (sorti l'année dernière) et Project 8. On est donc forcément déçu sur ce point-là. Et puis, qui a éteint la lumière dans le jeu ? Tous les environnements sont très sombres, on ne voit pas très bien.

  • Jouabilité 16 /20

    La fonction Nail The Trick apporte vraiment de la variété dans les tricks puisqu'on se sent désormais maître de sa planche. Le reste, c'est un concentré de tout ce que l'on connaît depuis maintenant plus de 8 ans.

  • Durée de vie 14 /20

    Chaque niveau présente une liste de défis à relever. Il y en a une dizaine à chaque fois. Mais comme toujours, le plus long sera de trouver tous les gaps. Seuls les acharnés se lanceront à leur recherche.

  • Bande son 16 /20

    Evidemment, la bande-son tape dans le rock, le hip-pop et le punk. Le mélange passe plutôt bien et dans le tas, il y aura bien quelques morceaux à votre goût.

  • Scénario /

    Non significatif

Moins éclatante que sur Xbox 360, on reprochera surtout à cette version 128 bits de ne pas se montrer plus audacieuse et au final, de rester trop proche des anciens volets. Un bon titre tout de même, auquel il manque juste une bonne dose d'originalité.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 novembre 2006 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (38)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.8/20
Mis à jour le 23/11/2006
PlayStation 2 Sport Activision Neversoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Wolcen : Lords of Mayhem – Une alternative à Diablo III ?
    PC
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce