Menu
Les Sims 2 : Animaux & Cie
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • Wii
  • Mac
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Les Sims 2 : Animaux & Cie
GBA
Les Sims 2 : Animaux & Cie
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de aiste
L'avis de aiste
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 novembre 2006 à 18:00:00
7/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Voir toutes les offres
Partager sur :

Déménager dans une ville inconnue, se faire de nouveaux amis, décrocher d'autres jobs : une seconde vie. Voilà le principe des Sims. Avec cette quatrième apparition sur GBA, issue de l'add-on PC Animaux & Cie, c'est votre fibre "poupouilles et gratouilles sur Felix et Medor" que les inoffensifs bonshommes virtuels désirent titiller.

Les Sims 2 : Animaux & Cie

Ce retour sur GameBoy Advance reprend la structure de l'adaptation de Permis De sortir et non celle des Sims 2. Il n'y a plus vraiment de scénario à proprement parler, juste la nécessité de trouver sa place à Clebsville, votre nouveau bourg. Sitôt arrivé, après l'étape obligatoire de création de votre Sims, qui est en tout point similaire à celle de Permis De Sortir, on vous explique comment vous sentir à l'aise ici-bas. Tout passera par les animaux. A commencer par les jobs, qui sont ici au nombre de quatre : vétérinaire, la garde d'animaux, le dressage et la parapsychologie, c'est-à-dire la communication avec nos amis les bêtes. L'exécution de ces carrières est toujours très simpliste, à l'image de la garde d'animaux, un mini-jeu ou vous devez juste retenir l'animal dans un couloir malgré ses incessantes envie de s'en aller. Ces jobs sont utiles pour gagner de l'argent et éviter de vous retrouver sans meubles, sans WC et sans douches très rapidement. Cela dit, ce n'est pas dans l'aménagement de votre appartement que vous allez mettre votre argent cette fois-ci, mais dans tous les besoins propres à votre familier : nourriture, vitamines, jouets, etc...

Les Sims 2 : Animaux & Cie
Le cycle jour/nuit est géré. Et il y a un cimetière d'animaux. Et là je me sens plutôt en plein Simetierre.
Comme sur les autres versions, quand EA parle d'animaux, il ne s'agit que de chiens et de chats. Clebsville est remplie d'autres espèces mais vous ne pourrez posséder que ces deux là. Heureusement, une certaine personnalisation de sa bestiole est possible, avec différents caractères et comportements : joueur, calme, actif.... Divers possibilités et problèmes accompagnent l'acquisition d'un animal. L'apprentissage de tours "complexes" vous permettra ainsi de participer à des concours tandis que le dressage vous permettra d'automatiser certaines tâches qui seront dès lors effectués par votre poilu. Dans l'autre sens un animal peut vous tourner le dos si vous ne vous occuper pas de lui. Nutrition, amour (par quelques caresses régulières) et soins sont impératifs. Si votre animal est malade, foncez chez le véto. S'il mange trop, imposez-lui de l'exercice. Et ainsi va le lien qui vous unit à lui. Problème : c'est un peu tout ce qu'il y a à faire dans ce jeu.

Les Sims 2 : Animaux & Cie
Les barres pour les réparations sont bien longues à se remplir.
Bien sûr, les mécanismes inhérents aux Sims sur GBA ont été conservés. Et il est d'ailleurs toujours aussi peu dynamisant de devoir veiller aux désirs si fréquents et redondants de notre avatar. Dans le même ordre d'idée, l'aménagement des horaires, pour l'ouverture des boutiques par exemple, est pénible dans le sens où l'on passe pas mal de temps morts, à simplement attendre que l'horloge tourne. Même frustration dans l'éxécution des tâches : le compteur défile souvent trop lentement. C'est ce genre de problèmes que EA devrait rectifier en permettant, comme sur PC, d'accélérer le temps par exemple. Par contre, l'humour assez loufoque, fait de jeux de mots et de références aux extraterrestres est bien aussi présent et s'inscrit toujours dans un ton assez second degré voire même auto-parodique, ce qui allège pas mal vos pérégrinations. Lesquels sont assez confuses pendant la première heure de jeu. Cela tient à la disposition de Clebsville, faite d'une dizaines de tableaux d'extérieurs assez mal signifiés, par des éléments visuels marquants par exemple. De fait, la navigation dans cet environnement est laborieuse au début.

Les Sims 2 : Animaux & Cie
Garder des animaux, c'est simple comme une ligne droite !
Toutefois, c'est bien la légèreté du contenu qui se distingue comme la grosse faiblesse du titre. Une fois que vous avez mené à la baguette un ou deux animaux et que vous avez pu toucher un peu à toutes les activités liées à ces bestioles, le jeu ne propose aucune richesse supplémentaire. Il y a trop peu de meubles, de boutiques, de jobs, de maisons à louer ou à acheter. On regrette aussi qu'il n'y ait aucune quête annexe ni aucune possibilité de créer des liens sociaux avec des PNJ, autre que le simple ajout du personnage dans sa liste d'amis. Bref, à part multiplier le nombre d'animaux sous sa coupelle, le titre ne vous retient pas comme les versions PC, et à moindre mesure celles des consoles de salon, savent le faire.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Le rendu est de bonne facture pour de la GBA, notamment les animations des personnages. Les menus sont clairs, agréables à consulter et les vignettes 2D des animaux assez comiques et fraîche. Par contre les environnements manquent vraiment de personnalités et d'éléments visuels forts, ce qui aurait permis de s'y repérer plus facilement.

  • Jouabilité 8 /20

    Tout passe par un roulement : job, consommation, élevage de son familier, besoins personnels. Cette dernière partie est encore une fois trop importante et hache complètement votre expérience de jeu. L'élevage et l'attention autour de votre animal consiste en une dizaine d'activités assez simplistes mais pas désagréables. Les jobs sont trop peu nombreux et consistants. Dans l'ensemble, une sensation de pauvreté ludique domine.

  • Durée de vie 5 /20

    C'est assez catastrophique. Une fois que vous aurez mené un ou deux animaux vers le bien-être absolu et certains challenges, comme les concours de dressage, le titre se montre très insatisfaisant. Les moyens de personnalisation de votre appartement sont très limités, la zone de jeu est riquiqui et les PNJ chiches en interactions, mis à part les jobs. On fait le tour en 5 heures grand maximum.

  • Bande son 4 /20

    De la musique pour téléphones portables. Des mélodies de dings et boings simplistes et braillardes. Indigeste, gluant et pas même dans le ton. Quelque chose de calme et de, je ne sais pas moi, jazzy par exemple, aurait bien mieux fait l'affaire.

  • Scénario /

    Non significatif

On vous déconseille cette nouvelle tentative des Sims sur GBA. Déjà parce qu'elle s'avère de deux à trois fois moins épaisse que Permis De Sortir ou Les Sims 2. Ensuite, parce qu'elle est clairement la moins maîtrisée et travaillée des versions autour de Animaux & Cie. Enfin, parce que les Sims sur GBA n'ont plus vraiment de raison d'être : nombreux problèmes de rythme, possibilités ludiques sommaires, musique affreuse... Si vous dénichez le jeu à un prix vraiment intéressant et que vous êtes fans, pourquoi pas. Autrement, passez plutôt à l'adaptation DS.

Profil de aiste
L'avis de aiste
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 novembre 2006 à 18:00:00
7/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Mis à jour le 18/11/2006
Gameboy Advance Gestion Simulation Electronic Arts Maxis
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019