Menu
Sword of the Stars
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Sword Of The Stars
PC
Sword of the Stars
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 septembre 2006 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.5/20
Tous les prix
Prix Support
4.03€ PC
11.36€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Mélanger de la gestion spatiale à la Galactic Civilizations 2 et des phases de combat à la Homeworld, c'est à la base une très bonne idée. Oui mais voilà, dans le cas de Sword of the Stars, chacun de ces deux aspects reste très superficiel ce qui grève d'office l'intérêt du titre sur le long terme. Dommage, car le mode multijoueur était plutôt réussi. Revue de détails.

Sword Of The Stars

Sword of the Stars est un jeu qui essaie de mixer deux genres. C'est tout d'abord un titre à la Galactic Civilizations dans lequel il s'agit de conquérir la galaxie en s'emparant de planètes, planètes qui vous permettront de gagner de l'argent et de construire des vaisseaux pour étendre votre empire. Mais vous ne serez pas seul dans l'univers et en cas de rencontre entre deux flottes, un combat est susceptible de s'engager. Vous pouvez aller directement au résultat de l'affrontement ou diriger vous-même vos vaisseaux comme dans un STR. Hélas, les combats se résument à sélectionner votre armée et à cliquer sur l'adversaire. Pas de formations à définir, pas de réactions à paramétrer, bref, on est en grande partie spectateur de ce qui se passe. Inutile de dire que dans ces conditions, les batailles n'ont que très peu d'intérêt.

Sword Of The Stars
La carte de la galaxie.
Voyons maintenant ce que propose exactement l'aspect gestion de Sword of the Stars. Point positif, la carte de la galaxie est en 3D. En clair, les planètes ne sont pas situées sur un seul plan mais peuvent être en haut, en bas, à gauche, à droite. Il est possible de faire tourner la caméra autour d'elles et de changer d'angle. C'est certes plus réaliste qu'un titre en 2D, mais on doit bien admettre que c'est aussi un peu plus délicat à appréhender. La conquête de planètes s'effectue en envoyant un vaisseau colonisateur. Il faut veiller à ce que l'astre convoité soit apte à vous accueillir. L'idéal étant d'avoir une terre qui soit adaptée à votre physiologie pour éviter les coûts prohibitifs d'une terraformation et faire en sorte que la population augmente rapidement. Une fois installé, on s'aperçoit que la gestion d'une planète est très superficielle et se résume à bouger des curseurs pour ajuster la somme allouée aux infrastructures, à la construction de vaisseaux ou encore à la recherche. Il n'y a pas de bâtiments à construire et encore moins de prise en compte des besoins de la population qui se résume à un simple chiffre vous précisant le nombre d'habitants de chaque planète.

Sword Of The Stars
Les combats se déroulent comme dans un STR.
On passe donc le plus clair de notre temps non pas à combattre ou à gérer ses planètes, mais à paramétrer des modèles de vaisseaux et à les construire. Une des grandes originalités de Sword of the Stars est d'ailleurs dans cet aspect. En fait, au début d'une partie, on ne dispose que de trois modèles de vaisseau de base. Pour en avoir d'autres, il va falloir mettre les mains dans le cambouis et les définir vous-même en choisissant de quel armement il va disposer, qu'est-ce-qu'il aura comme moteur... Une fois que votre vaisseau est prêt, vous pourrez le nommer, le sauvegarder et à partir de là, il sera prêt à être produit en masse. Pour accroître le nombre de pièces et ainsi pouvoir créer de nouveaux vaisseaux plus puissants et plus résistants, il va falloir faire de la recherche. Chaque technologie prend évidemment un certain nombre de tours pour être découverte, mais vous pouvez accélérer les choses en allouant plus de fonds.

Sword Of The Stars
L'arbre technologique est dynamique : il ne sera pas identique d'une partie à l'autre.
A l'inverse des autres jeux du genre, la recherche n'utilise pas un arbre technologique fixe que l'on retrouve identique à chaque partie, puisque les développeurs ont préféré opter pour un arbre aléatoire. En clair, on n'aura pas accès aux mêmes recherches technologiques d'une partie sur l'autre ce qui veut dire que vous n'aurez peut-être pas votre arme ou votre bouclier favori à chaque fois. C'est plutôt original et sympathique comme système, puisqu'on n'aura ainsi jamais les mêmes vaisseaux car ils seront toujours équipés différemment. A propos de la progression technologique, on regrette qu'il n'y ait aucune fonctionnalité qui nous permette d'upgrader facilement les vaisseaux déjà construits avec les nouvelles technologies découvertes, ce qui fait qu'on se retrouve bien souvent en plein milieu d'une partie avec une flotte hétérogène comprenant des bâtiments de toute dernière technologie et des vaisseaux totalement obsolètes.

Sword Of The Stars
Vous pouvez personnaliser vos vaisseaux.
Sur le plan des modes de jeu, on retrouve cinq scénarios prédéterminés, mais l'essentiel reste le mode escarmouche et surtout le multijoueur. Pour ces deux derniers modes, il vous faut tout d'abord paramétrer la partie en choisissant le nombre de joueurs (ou d'IA), la forme de la galaxie, le nombre de planètes, les ressources de départ... Une carte sera ensuite créée aléatoirement en fonction de tous ces paramètres. Quatre races (seulement) sont jouables : les humains, les hivers, les tarkas et les liirs. Chacune a des vaisseaux au design différent et des spécificités, surtout au niveau du mode de déplacement. En cours de partie, il vous est possible de conclure des pactes de non agression et même des alliances pour vous envoyer des fonds ou des recherches. Pour déterminer qui est le vainqueur, plusieurs choses seront prises en compte : planètes possédés, technologies, vaisseaux, population et ressources. C'est un classement global qui est effectué sur toutes ces caractéristiques, classement que l'on peut consulter en cours de partie pour savoir où on en est par rapport aux autres et corriger ses lacunes. Sword Of The Stars n'est donc pas foncièrement un mauvais jeu et il peut même s'avérer être sympathique en multijoueur, mais il reste un peu trop superficiel pour tutoyer les sommets.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Graphiquement, ce n'est pas mal. Les vaisseaux apparaissent détaillés en combat et les explosions sont réussies. Néanmoins il faut dire qu'on est loin des standards actuels en matière de textures et d'effets d'ombres et de lumière.

  • Jouabilité 12 /20

    Le gameplay de l'aspect gestion est nettement moins riche en possibilités qu'un Galactic Civilization 2. L'apport des combats en temps réel n'est pas grand, car les batailles restent très limitées et se résument en gros à sélectionner des unités et à cliquer sur l'adversaire. Pas de formations à mettre en place, pas de tactiques, ces phases sont loin de valoir celles d'un véritable STR comme Homeworld.

  • Durée de vie 11 /20

    Si les softs de conquête spatiale tirent habituellement leur épingle du jeu en matière de durée de vie, ce n'est pas le cas pour Sword of the Star qui peine à renouveler son intérêt à cause d'un gameplay trop limité et de la présence de seulement quatre races différentes. Heureusement, le mode multijoueur est relativement intéressant et évite au titre de sombrer.

  • Bande son 10 /20

    Les doublages français sont mauvais, il n'y a pas d'autres mots. On ne croit pas une seule seconde au jeu des comédiens qui adoptent un ton caricatural et des voix très peu naturelles. Pour ce qui est des bruitages et des musiques, c'est un ton au-dessus, mais le mal est déjà fait.

  • Scénario /

En solo, Sword of the Stars souffre de la comparaison avec Galactic Civilizations 2. Moins riche sur le plan du contenu et du gameplay, il peine à convaincre. Oui mais voilà, il a l'avantage d'avoir un mode multijoueur et c'est ce qui le sauve. Néanmoins, on aurait vraiment aimé que le jeu soit moins superficiel dans ses phases de combat et plus complet dans les possibilités offertes en matière de gestion. En l'état, c'est tout de même un peu trop limité pour être intéressant sur le long terme.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 septembre 2006 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.5/20
Mis à jour le 26/09/2006
PC Gestion Stratégie Lighthouse Kerberos Productions
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live