Menu
Raiden III
  • Tout support
  • PC
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Raiden III / Raiden III sur PS2 /

Test Raiden III sur PS2 du 31/08/2006

Test : Raiden 3
PS2
Raiden III
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
31 août 2006 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Tous les prix
Prix Support
99.90€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Présentée par son éditeur comme un retour, cette production de la série Raiden sera pour moi comme pour beaucoup d'autres une découverte puisqu'elle ne s'était introduite discrètement dans les foyers qu'avec la sortie en 1995 de Raiden Project Original sur Psone. Cette compilation avait donc inauguré le shoot'em up sur la 32 bits de Sony. Onze ans après, ce Raiden 3 issu de la carte arcade Type-X fait partie des toutes dernières salves. Fin de l'historique, place au jeu.

Raiden 3

Débarrassons-nous d'entrée des problèmes de localisation. Taito est un de ces développeurs nippons qui se dirige à pas hésitants vers l'exportation occidentale. Félicitons-les pour avoir le courage de prendre au moins l'initiative à défaut de le faire correctement. Le transfert en version PAL est franchement impropre puisque le bouton rond est assimilé aux fonctions principales tandis que la croix devient le bouton secondaire. Le petit pitch promotionnel au dos de la jaquette est tronqué, tandis que plusieurs fautes d'orthographe entachent les textes in-game. Les dommages s'arrêtent heureusement là, ce qui nous laisse l'essentiel : le seyant 60Hz et un contenu séduisant. Placardé à l'écran-sommaire, le Time Attack et le Boss Challenge (succession des boss vaincus) présagent une rejouabilité convenable. Surtout que ce dernier versant n'est disponible qu'une fois le mode arcade terminé. De 7 niveaux, comme tous les autres Raiden, cette campagne est un bloc uni, sans sélection de la difficulté ni avatars différents. Le tour du proprio se poursuit avec une annexe consacrée à vos replays et une galerie de médias alloués pour vos succès dans les trois modes jouables précédemment cités. Du tout classique, du solide, encore une fois au service de la rejouabilité ce qui est, après quelques heures de jeu cela ne fait plus de doute, le credo de cette saga, ou du moins de cet épisode. Pour en arriver à cette synthèse, disgressons et dégraissons un peu les sensations "physiques" du titre, et c'est peu dire dans le cas présent.

Raiden 3
Une bombe pour chaque écran trop chargé. Chaque chose à sa place et sa place à chaque chose.
Raiden III est d'une bêtise mousseuse. C'est fou comme son fonctionnement régressif, qui renvoie Chaos Field au stade de schmup nébuleux, finit par avoir raison du coeur malgré les cris à corps perdu de la raison. Et c'est connu, l'abrutissement est inné en chaque être humain. Le plus animal d'entre nous saura ainsi apprécier un armement limité à deux alternatives : le tir et le lâcher de bombes définitif. La pyramide des améliorations est tout aussi limpide. Les bonus de l'arsenal sont restreints à trois couleurs (rouge, vert et bleu), représentantes respectives du feu en éventail, et de deux rayons élastiques des mêmes couleurs susdites. On privilégiera rapidement ces deux dernières solutions, féroces et franchement très maniables. Ca marche par impulsion, le faisceau se tord comme un fouet permettant d'aller choper les coins et d'asperger sur une bonne largeur l'écran bien plus efficacement qu'avec le tir en flabellum. L'évitement sera aussi à la portée du simple poilu grâce à un masque de collision très tolérant, le bout des ailes n'en fait pas partie, et une lisibilité grossièrement exagérée, mise à part la seconde partie du niveau 3 avec ces ennemis métalliques sur fond de structures navales. Preuve extrême du côté rentre-dedans du titre : la fréquence du lâcher de bombes, autorisée par une distribution généreuse. Déjà, à chaque respawn on vous en octroie trois nouvelles, et comme si ça ne suffisait pas, un ennemi sur 5 vous lâche le bonus correspondant. C'est chouette, nous voilà revenus au Thunder Force de la Megadrive, à charger l'écran d'une seule explosion aveuglante toutes les 10 secondes.

Raiden 3
Fin du 3eme niveau : ca commence à chauffer un peu. Dans dix minutes, ca sera la guerre.
Le rythme de votre progression est là, aussi idiot que basique : nettoyer le gros de la masse adverse en les cinglant avec vos rayons, tout en évitant calmement les tirs ennemis, et lâcher la pression dès que ces saletés commencent à colorier le cadre. La vitesse de votre vaisseau est calculée pour que vous craigniez chaque petit point jaune, c'est-à-dire lente mais pas trop, une célérité fielleuse, pas franc jeu, à l'image de la difficulté. Sa courbe est mathématique : trois niveaux et demi pour s'échauffer, et le même nombre pour souffrir. Et vous aller crier. Vous déchirer. Peut-être même pleurer, mes amis, de vous être ravis lors des trois premières étapes de finir enfin un schmup avec dignité. Et ben non. Mais on y revient, forcément, on ne cesse de remettre un crédit parce qu'on est bête et fier et qu'une telle traîtrise, un tel faux-semblant est intolérable. Alors, bon, la direction artistique du titre est quelconque, la musique d'un kitch très crétin, et le jeu dénué de la moindre technicité ou finesse, il reste le plaisir de l'essai retenté de multiples fois. Ca ne durera pas longtemps, deux ou trois jours au mieux, mais à 30 euros, Raiden III est tout simplement fendard.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    C'est moche. Fac-similé d'un titre arcade franchement plus très frais, c'est forcément ridicule face à Gradius 5, et les seuls effets de rayons amusent vraiment le regard. Par contre, voilà du scrolling tendu comme un asticot "caféinomane", mon bon monsieur. Pas un ralentissement, du 60Hz très solide, l'animation est liquide à force de couler.

  • Jouabilité 14 /20

    J'ose l'association avec un bon vieux rock. Les morceaux sont courts et se relancent invariablement, pas un temps mort à signaler. C'est carré, vous n'aurez pas besoin de lire la notice pour comprendre que A (un bon rayon-fouet vert ou bleu qui claque) + B par intermittence (une bombe pour moissonner tout l'écran) = un jeu aussi crétin que jouissif. L'accélération est soudaine et acérée, carrément en plein milieu du jeu, comme un bon coup derrière la tête. Alors, on s'accroche. Il n'y a absolument rien d'original, et pas beaucoup de prétentions, mais c'est fichtrement bien fait.

  • Durée de vie 11 /20

    Il faut tabler sur 2 heures de jeu, avec les relances, pour compléter une seule fois le mode arcade. Même temps, à peu près, pour graver son nom dans les high-scores et une petite heure de plaisir pur pour triompher du boss challenge. Je ne sais pas quelles sont les conditions exactes pour débloquer tous les artworks de la galerie (sans doute, finir le jeu en mode difficile puisque celui-ci se débloque une fois le versant normal complété), mais je doute que le titre se renouvelle suffisamment jusque-là.

  • Bande son 6 /20

    C'est assez moyen. Les bruitages manquent de relief et de piquant. La musique est pour ainsi dire "non significative", comme on dit.

  • Scénario /

    -

Alors là, c'est plaisant. Imaginez : des airs de fonds de tiroirs, ce genre de jaquette à perdre ses couleurs sous le pâle éclairage des boutiques spécialisées qui vendent tout et n'importe quoi, et au final une montagne russe aussi primaire que grisante. Il m'aura fallu attendre 2006 pour découvrir un Raiden, un shoot'em qui en veut. Je le regretterai presque et vous le conseille particulièrement. Raiden III est proposé 30 euros, et sera certainement bradé bien vite. Il y a de la bonne affaire sous la caillasse.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
31 août 2006 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Mis à jour le 31/08/2006
PlayStation 2 Shoot'em Up Codemasters MOSS
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live