Menu
Ghost Recon Advanced Warfighter
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Ghost Recon Advanced Warfighter
PC
Ghost Recon Advanced Warfighter
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
04 mai 2006 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (85)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Tous les prix
Prix Support
7.99€ PC
9.99€ 360
11.99€ 360
14.00€ PC
16.50€ Xbox
45.00€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Et le voilà, le dernier volume de Ghost Recon Advanced Warfighter, la quatrième et dernière version et la seule capable de rivaliser avec l'opus Xbox 360. Deux jeux à la fois proches et bien différents comme nous allons pouvoir le constater.

Ghost Recon Advanced Warfighter

Si sur Xbox 360 Ghot Recon Advanced Warfighter avait opté pour la voie d'un shooter mêlant tactique et une grosse dose d'arcade mixées dans une atmosphère et une réalisation hautement immersives. sur PC, oubliez l'arcade puisque Ghost Recon renoue avec ses origines, avant tout en imposant une vue à la première personne et surtout en restaurant l'importance de la carte tactique. Si on pouvait, sur Xbox 360, progresser un peu à l'aveuglette et réagir instinctivement face au danger, ici, ce genre d'attitude c'est la mort assurée, avec retour au dernier checkpoint en l'absence de quick save. Ainsi, non content de donner vos ordres classiques aux trois soldats qui vous accompagnent, vous pourrez employer la carte tactique pour les contrôler de façon extrêmement précise. Une fois vos hommes positionnés, vous pourrez définir leur angle de vue et faire en sorte qu'ils constituent la couverture indispensable à la traversée d'une zone dégagée ou à l'attaque d'un poste bien défendu. Une étape devenue incontournable car la menace survient de n'importe où, y compris des hauteurs puisque les rebelles mexicains n'hésiteront pas à vous canarder depuis les toits de la ville. Contrairement aux derniers volets de la série et à la tendance générale qui frappe les jeux de tactique, GRAW sur PC renoue avec un rythme très lent, semblable à celui que l'on connaissait dans le tout premier épisode.

Ghost Recon Advanced Warfighter
L'interface d'ordre rapide est des plus banales.
La carte tactique prouvera également son intérêt au regard de la taille et surtout de l'ouverture des environnements urbains du jeu, notamment par l'option offerte de définir des waypoints à la volée. Entre grands axes et ruelles dérobées, le Mexico que nous offre Ubisoft regorge de chemins de traverse qui sont autant de raccourcis et de coupe-gorge périlleux. Précisons, au cas où certains en douteraient, que l'architecture des niveaux diffère totalement des autres itérations du jeu (sur X360, Xbox et PS2). Bien sûr, toute la prudence du monde ne saurait éliminer tout danger. D'autant que le titre conserve une tension et une action nerveuse, rendant notre propre approche (lente et prudente) encore plus délicate à mettre en place au milieu de cette guerre civile chaotique. Des actions simples vous permettront de faire face aux situations imprévues, se pencher, évidemment, mais surtout la possibilité de courir et de plonger au sol en cas de mauvaise surprise.

Ghost Recon Advanced Warfighter
Ubisoft, premiers sur la pub in game.
Des mauvaises surprises qui sont fréquentes car même s'il revient aux sources d'un gameplay tactique, Ghost Recon Advanced Warfighter ne néglige pas les scripts qui feront déferler sur vous des vagues d'ennemis vous prenant d'assaut, qu'ils soient troufions d'infanterie ou planqués dans les blindés. Plutôt futés, les rebelles ne se laissent pas dégommer facilement, abusant des couvertures, des positions élevées et faisant preuve d'une certaine habileté au tir. La diversité des situations rencontrées justifie alors assez bien la customisation de votre équipement entre deux missions, idéale si l'on veut être certain de pouvoir faire face à des snipers aussi bien qu'à des blindés en veillant à ce que vos hommes embarquent un équipement complémentaire. A ce titre, les choix se devront d'être judicieux car la gestion de l'inventaire prend en compte le poids transporté, aussi bien total que pour chaque outil. Ainsi, un fusil mitrailleur peut être équipé d'une lunette, d'un lance-grenade ou encore d'une poignée avant, mais chaque accessoire affectera ses propriétés, précision, poids, stabilité, etc.

Ghost Recon Advanced Warfighter
Cette petite animation lorsque l'on se jette au sol est fort bien rendue.
Voici donc un paquet d'éléments qui donnent de sérieux atouts à Ghost Recon Advanced Warfighter et confirment son rapprochement avec ses propres débuts. Néanmoins, il est un point sur lequel le jeu pèche, parfois assez grossièrement, l'intelligence artificielle des ghosts. Si en utilisant la carte tactique on rencontre peu de problèmes, force est de constater que leur obéissance aux ordres rapides donnés à la volée est assez discutable. Trop souvent, on se sent obligé de réitérer un ordre visiblement non reçu, ou simplement mal (comme une destination qui en devient une autre). Le pathfinding fait également des siennes à l'occasion, faisant traîner les équipiers loin derrière nous mais la pire des situations, heureusement assez rare, demeure le classique allié perdu. Ma triste expérience personnelle aura consisté à devoir quitter le véhicule d'extraction pour aller récupérer un ghost n'ayant pas suivi le groupe afin de le ramener pour terminer la mission, tout ça pour me prendre une balle en pleine tête sur le chemin du retour. Game Over, retour au checkpoint et coup de fusil dans le genoux du gros nase qui me sert d'équipier. Ca détend. Cette I.A. défaillante constitue un écueil assez dommageable au jeu. On lui trouvera une agréable compensation en s'essayant au mode coopératif, jouable sur les cartes du mode solo et dans lequel un leader dirige une équipe de bout en bout de la carte mais sans checkpoint ni vies supplémentaires.

Ghost Recon Advanced Warfighter
A vous de gérer votre inventaire en veillant au poids et à l'impact des composants ajoutés à vos armes.
Le comportement des ghosts n'est malheureusement pas le seul reproche qu'on adressera au jeu. Ardu, GRAW risque de vous contraindre assez fréquemment à refaire certains passages, vous laissant tout loisir de constater que vivre et revivre des scripts peut vite devenir pénible, surtout si ces derniers concernent plus des communicatiosn radio que de l'action pure. En outre, même si le jeu profite d'une réalisation impressionnante, le faire tourner à un framerate décent demande de sérieux sacrifices, même une grosse machine. En dépit de restrictions drastiques sur la qualité des textures, des effets et une croix sur le filtrage anysotrobidule X8, ça rame sec.

Ghost Recon Advanced Warfighter
La nouvelle séquence d'intro vous fera sauter en parachute au-dessus de Mexico.
Mais il est vrai que c'est fort joli et que l'on profite de nombreux effets d'esbroufes parmi lesquels on retient étrangement les plus inutiles. Jetez un oeil sur la lunette de votre arme et constatez qu'elle reflète ce qui se trouve dans votre dos, jetez-vous au sol et notez la poussière qui s'écrase sur la visière de votre casque. Appréciable, la qualité des animations l'est également, en particulier lorsque l'on fauche en pleine course un soldat ennemi qui s'écrase au sol comme si on lui avait fait un fourbe croche-patte. La séquence d'intro suffit d'ailleurs à démontrer que votre PC va souffrir (et que votre onduleur va se mettre à pleurer) avec un largage en parachute au dessus de l'immense ville de Mexico vers laquelle on descend lentement jusqu'à toucher le sol. Notez enfin que ceux qui se sentent prêts à investir dans une carte physique trouveront ici l'un des premiers jeux à en tirer parti. Optant pour un gameplay qui revient à ses origines, GRAW parvient à le transposer dans un nouvel univers et une ambiance bien plus dynamique et spectaculaire. Si la sauce peut sembler difficile à réaliser, force est de reconnaître qu'elle prend bien.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Ghost Recon Advanced Warfighter profite d'une réalisation impressionnante mais bien trop gourmande et dont on ne jouira qu'à condition de posséder un PC de brute. En attendant d'investir ou de peaufiner les options graphiques, le framerate chaotique est une vraie plaie.

  • Jouabilité 17 /20

    La prise en main demandera un temps d'apprentissage pour ce qui est de la gestion tactique mais les commandes intuitives se mémorisent rapidement. En revanche, gare aux sautes de framerate qui peuvent devenir gênantes.

  • Durée de vie 16 /20

    Loin d'être évident, Ghost Recon Advanced Warfighter vous donnera du fil à retordre et a de quoi occuper pendant un bon moment. Dommage cela dit que le multijoueur soit un peu faible comparativement aux efforts fournis sur Xbox 360.

  • Bande son 16 /20

    Les thèmes musicaux soulignent avec brio les temps forts du jeu sans pour autant empiéter sur des effets sonores très convaincants et immersifs.

  • Scénario 15 /20

    Le scénario vous plonge au sein d'une crise dont les évolutions subites permettent de dynamiser la progression du jeu et dont le joueur est informé en direct. Pour une fois, l'histoire a un intérêt dans un shooter tactique.

On pensait voir arriver sur PC une sorte de version FPS de Ghost Recon sur Xbox 360, un peu de tactique et beaucoup d'arcade dans un enrobage resplendissant. Pourtant, on est surpris de constater que si le paquet est toujours aussi séduisant, que l'action environnante est toujours aussi infernale, notre façon de l'aborder change totalement, imposant l'approche subtile à grands renforts de carte tactique et de positionnements réfléchis. On n'avait pas vu ça depuis longtemps.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
04 mai 2006 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (85)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Mis à jour le 04/05/2006
PC Action Tactique Ubisoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live