Menu
Mega Man Powered Up
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Mega Man / Mega Man Powered Up sur PSP /

Test Mega Man Powered Up sur PSP du 03/05/2006

Test : Mega Man Powered Up
PSP
Mega Man
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 mai 2006 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Tous les prix
Prix Support
39.99€ PSP
49.19€ PSP
Voir toutes les offres
Partager sur :

Tous ceux qui avaient acheté une bonne vieille NES à l'époque de sa sortie doivent sans doute se souvenir de l'un des titres majeurs de la machine, à savoir Mega Man. Développé par Capcom que personne ne connaissait vraiment à ce moment là, ce titre mettant en scène un petit robot bleu tentant de préserver la justice a ouvert la voie à une saga encore d'actualité. Proposant une progression multidirectionnelle (de haut en bas et de gauche à droite) au sein de niveaux gigantesques et garnis de "salles" secrètes, le soft laissait entendre un appel à l'aventure excitant. Dynamique, intransigeant et immersif, Mega Man devint rapidement une référence. Cette version PSP en fera t-elle de même ?

Mega Man Powered Up

Suivant la volonté initiée dans Mega Man Maverick Hunter X, cet épisode Powered Up est un remake graphiquement retravaillé utilisant étrangement des ressources 3D qui n'ont jamais vraiment fait de bien à la série. Pourtant, lorsqu'elles sont utilisées à bon escient elles peuvent aboutir à la création d'un univers cohérent, original et attachant. Bien moins froide que celle utilisée dans l'opus X rénové assez paresseusement, la 3D du titre qui nous intéresse aujourd'hui a bénéficié d'un traitement lui permettant de se rapprocher, non de la finesse des traits d'un sprite, mais du côté chaleureux qui en découle. D'autre part, le jeu utilise à son avantage l'aspect angulaire de cette modélisation pas vraiment admirable pour en tirer un environnement plastique innovant et lorgnant vers une approche "design" de l'ensemble. De fait, on ne remarque que peu la présence de ces éléments découpés grossièrement, tant ils s'insèrent dans un univers enfantin, équilibré et assumé. Poussé par cette vision totalement renouvelée du soft qui permettra, espérons-le, de rameuter nombre de jeunes joueurs peu enclins à se remettre dans un état d'esprit 8 bits, il est particulièrement facile de se jeter dans l'aventure sans aucun a priori. Une impression de joie confirmée sur le coup par la présence de nouveaux modes fort intéressants, mais qui s'étiole quelque peu dans les phases de progression "habituelles", durant lesquelles rien n'a véritablement évolué. Car si vous découvrirez des stages réarrangés, offrant des voies nettement différentes et un challenge légèrement modifié, vous aurez également la mauvaise surprise de profiter d'un level design pour le coup assez terne. Effectivement, on retrouve avec plaisir le système séculaire du niveau à tiroirs, masquant des passages entiers par des stratagèmes bien voyants, mais l'architecture des diverses phases de jeu reste un peu trop "plate" pour totalement convaincre.

Mega Man Powered Up
Parfois, la situation devient vraiment tendue.
Pour autant, ce n'est pas cela qui vous empêchera de prendre un réel plaisir à parcourir une nouvelle fois ces lieux empreints de nostalgie, tout en ayant la possibilité de fouler de vos doigts les corridors et les forêts des niveaux originaux. Réintroduits à la sauce plastique Powered Up, tout en conservant leur construction datant pratiquement d'une vingtaine d'années, ces derniers offrent une difficulté bien corsée qui aboutira sûrement à des pleurs en cascade et à des immolations de statuettes de Mega Man. De fait, vous aurez tout le loisir de vous entraîner sur les passages retravaillés pour passer le baptême du feu en vous axant sur la partie old-school. Une complémentarité intéressante qui donne de plus l'occasion de se trouver face à quatorze destinations au lieu de huit. Les amateurs l'auront sans doute compris, les six robots renégats du premier opus de la saga se voient aujourd'hui rejoint par deux petits nouveaux assez peu originaux, nommés Time Man (plus qu'inspiré de Quick Man de Mega Man 2 sur NES) et Oil Man, possédant chacun leur propre habitat de métal. Le premier vous donne la possibilité de ralentir le déroulement de l'action, tandis que le second vous permet de glisser sur une sorte de vague d'huile à la manière d'un surf. Un ajout sympathique dans le fond, même si l'on aurait apprécié davantage d'imagination dans la création de ces jeunots à la solde du Dr Willy, que ce soit au niveau du design ou à celui des armes utilisables. Néanmoins, et ce pour faire oublier cette légère bévue, Capcom vous offre un présent qui ne se refuse pas. Loin de vous menacer, le soft vous laisse le pouvoir de contrôler n'importe quel boss défait, à partir du moment où vous l'avez achevé à l'aide de votre buster personnel et non d'une arme spéciale. Une percée amusante du code de l'honneur du combat de robot qui exaucera enfin le rêve de chaque joueur fan de Mega Man premier du nom, à savoir diriger Cut Man au sommet de sa forme.

Mega Man Powered Up
Là, on sait très bien que l'on se trouve chez Time Man.
Voilà donc une initiative louable qui, sans donner un nouveau souffle au soft, aboutit à une variation de l'expérience de jeu empêchant la lassitude de s'installer. En revanche, vous serez forcé de recommencer l'aventure si vous désirez changer de "héros" au cours de votre quête. Dans la petite famille des rajouts agréables, notons les challenges, là aussi divisés entre le robot bleu adepte du SD et ses amis/opposants. Dans chacun des cas, vous devrez néanmoins ressortir victorieux de dix épreuves de force assez originales et poussant à répondre favorablement à ce clin d'oeil aguicheur. En plus de tout cela, vous dénicherez un éditeur de niveaux réellement passionnant. Intuitif, didactique, relativement complet et surtout laissant libre cours à vos délires pervers dans le but de traumatiser vos amis, ce programme est un plus non négligeable. De même, dans un souci d'exhaustivité, il vous sera possible d'échanger vos créations, de les placer à la vue de tous sur un serveur dédié, d'en télécharger et de noter vos acquisitions. Un système propre à générer rapidement une communauté et à partager sa fougue dirigée vers Mega Man. Possédant un gameplay sans faille, un design attachant et digne d'intérêt, ainsi qu'une richesse suffisamment imposante pour vous charmer, Mega Man Powered Up semble être digne de l'achat réflexe, voire passion. Néanmoins, de par son level design assez monotone, son manque de réelles idées et son rythme un tantinet éteint, il reste tout de même en deçà de ce que l'on aurait pu attendre. Encore une fois, au risque de passer pour un cliché géant, les fans apprécieront grandement les efforts de Capcom, tandis que les novices passeront peut-être difficilement le cap de trois ou quatre niveaux. En tout cas, pour une fois que la firme japonaise soigne un remake, autant le signaler. Un casque bleu pour les gouverner tous.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Bénéficiant d'un univers très attachant, Mega Man Powered Up réussit là où Maverick Hunter X avait échoué et donne enfin de la chaleur à cette troisième dimension qui a si souvent nuit à la série de Capcom. Cet opus PSP parvient donc à nous réconcilier quelque peu avec les remakes selon Capcom. Le chara design reste comme toujours de grande qualité, et l'on prend un réel plaisir à évoluer dans les divers environnements. Il est juste regrettable de ne pas bénéficier d'une animation plus souple.

  • Jouabilité 15 /20

    De ce côté-là, le petit robot n'a rien perdu de sa superbe et reste aussi maniable que dans sa prime jeunesse. Précis, intransigeant et intuitif, le gameplay conserve la marque de l'époque 8 bits tout en donnant la possibilité aux jeunes joueurs de se sentir à l'aise. De fait, on parcourt les niveaux avec un plaisir nostalgique et bien réel, tout en regrettant tout de même un manque de dynamisme et un level-design sans grande imagination. Les environnements old-school vous mettront quand même à rude épreuve.

  • Durée de vie 15 /20

    Si la quête principale ne vous prendra pas plus de quatre heures, il vous faudra compter sur beaucoup plus si vous vous engagez dans l'aventure originale ou si vous désirez diriger chacun des robots neutralisés. De plus, l'arrivée des challenges et surtout de l'excellent éditeur de niveaux vous collera sur votre stick tout granuleux durant de nombreuses soirées de création et de jeu pur.

  • Bande son 12 /20

    Bien que les mélodies soient assez entraînantes, on ne peut pas dire qu'elles jouent en faveur de l'immersion. Réorchestrées pour l'occasion (et heureusement en comparaison de celles présentes dans la version old-school du jeu), ces dernières bénéficient de sonorités de bonne qualité. Les effets sonores s'avèrent quant à eux convaincants et le doublage reste crédible.

  • Scénario /

    -

Gommant la légèreté de l'adaptation PSP de Mega Man X, celle du tout premier épisode de la saga comporte suffisamment de points positifs pour donner l'envie irrépressible de se plonger dans le complot du Dr. Willy. Graphiquement abouti, intuitif, complet, retravaillé avec passion et conservant quasiment son charme d'antan, le titre de Capcom diffuse des sensations de jeu fort agréables, et ce tout au long de l'aventure. Il est simplement dommage de ne pas avoir insufflé un peu plus de rythme dans l'ensemble. Mega Man Powered Up prend la grosse tête, mais c'est pour son bien.

Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 mai 2006 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Mis à jour le 03/05/2006
PlayStation Portable Action Plate-Forme Capcom
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live