Menu
Rogue Trooper
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Rogue Trooper / Rogue Trooper sur PS2 /

Test Rogue Trooper sur PS2 du 28/04/2006

Test : Rogue Trooper
PS2
Rogue Trooper
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
28 avril 2006 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.6/20
Tous les prix
Prix Support
1.26€ PC
1.90€ PC
18.69€ PS4
18.99€ PS4
20.49€ ONE
20.99€ ONE
Voir toutes les offres
Partager sur :

Tiré d'un comics au succès reconnu chez nos lointains voisins d'Amérique, Rogue Trooper est une invitation au voyage dans un futur paisible et enjoué, dans lequel les humains de la République de Nort et des êtres génétiquement modifiés tout bleus passent leur temps à pratiquer un sport sain et auréolé de franche camaraderie : la guerre.

Rogue Trooper

Comme toujours, la vision du futur qui nous est offerte ici n'a rien de très réjouissant. D'un côté, nous avons les Norts, des humains, de l'autre, les FGM, Fantassins Génétiquement Modifiés, et au milieu, un peu des uns et un peu des autres, mais morts après une bataille. Car ces deux petites bandes se font la guerre, et vous allez en faire les frais dans le rôle de Rogue, un FGM bien décidé à se venger de l'un de ses officiers qui a sacrifié son régiment. L'une des particularités des FGM, mis à part le fait d'être d'un élégant bleu schtroumpf pas facile à assortir avec ses fringues, c'est d'être en réalité des clones dont la personnalité est stockée sur une biopuce que l'on peut implanter sur un autre corps ou support électronique. Alors oui, une fois qu'on a compris ça on a un peu de mal à comprendre pourquoi faire tout un plat du fait que le régiment de Rogue se soit fait descendre mais on va pas commencer à se torturer l'esprit sur des considérations aussi futiles, sinon on n'est pas sorti.

Rogue Trooper
L'action brute domine tout de même le jeu.
Quoi qu'il en soit, cet ingénieux système de sauvegarde tourne rapidement à votre avantage puisque vous pouvez récupérer les biopuces de vos camarades qui se trouvent être des spécialistes de divers domaines. A commencer par monsieur Bagman, un as du recyclage que vous placerez dans votre sac à malice. Bagman deviendra alors votre fournisseur officiel de munitions, de medikits ou d'améliorations pour votre équipement, il suffira de ramasser un peu de ferraille sur le sol pour qu'il ne manque pas de la matière première nécessaire. Gunnar (on ne se moque pas des noms) pour sa part viendra se placer sur votre arme et vous permettra de la déployer comme une tourelle défensive, couvrant vos autres activités, l'idéal pour rester tranquille pendant qu'Helmet, dans votre casque, piratera pour vous une porte blindée. Original, ce petit système d'assistance fait un peu sortir Rogue Trooper du lot. Rogue a cependant d'autres cordes à son arc. Ainsi, il lui est également possible de projeter un hologramme afin de faire diversion et d'attirer les tirs de snipers, nous laissant tout loisir de les repérer et de les éliminer en toute sécurité.

Rogue Trooper
Bagman se charge de vous fabriquer du matériel.
Autant d'outils qui seront mis à contribution dans un titre qui offre à la fois une grosse action velue mais aussi quelques passages plus axés sur l'infiltration (du pauvre), le tout assemblé dans un mélange finalement très convenu et sans grande surprise. Principalement, il vous faudra jouer des flingues, des gros, ou des grenades. Pour ce faire, Rogue Trooper vous balance une visée semi-assistée qui rend l'exercice du tir un peu trop simple et primaire. On apprécie en revanche quelques commandes contextuelles liées à l'environnement grâce auxquelles on se mettra à couvert ou franchira des obstacles sans souci. Bien planqué, on pourra même se mettre à tirer à l'aveuglette. Malheureusement, les contrôles flanchent sérieusement sur d'autres points, essentiellement la gestion des armes puisque pour changer de jouet, il faut commencer par la sélectionner avec la croix directionnelle, faire défiler la liste et confirmer la sélection, tout ça en pleine action, une méthode pataude et totalement dénuée d'intérêt.

Rogue Trooper
Gunnar me couvre pendant qu'Helmet pirate la porte. Et moi ? Ben je glandouille.
Outre le combat ouvert, Rogue Trooper réserve quelques mouvements plus subtils en donnant la liberté au joueur de se promener en canard et d'approcher discrètement d'un ennemi pour lui ôter la vie d'un preste geste assassin. L'occasion d'admirer de fort jolies animations. Seulement voilà, malgré les apparences, Rogue Trooper n'est pas aussi varié qu'il n'y paraît. Assez répétitif, le titre souffre surtout d'une trop grande facilité. Si le système de recyclage et de fabrication des munitions et médikits est plutôt sympa dans l'idée, il a un défaut majeur : on ne manque jamais de rien. Virtuellement invincibles et quasiment toujours équipés en munitions, nous voilà en plus face à des ennemis bien douillets et pas spécialement malins. On traverse donc les niveaux à toute berzingue et autant l'intérêt que la durée de vie du jeu en prennent un sérieux coup dans l'aile. Un défaut bien malheureux qui coûte au jeu. Au final, il nous reste un jeu de tir à la troisième personne sans grandes prétentions, défoulant et susceptible de satisfaire les amateurs du genre les moins exigeants. Doté d'une réalisation assez moyenne qui brille principalement par ses animations et quelques effets, Rogue Trooper fera un petit jeu parfait en gamme budget.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Assez grossier dans l'ensemble, Rogue Trooper se pare d'une réalisation moyenne, à l'exception des animations des stealth kills bien rendues.

  • Jouabilité 12 /20

    Hormis la gestion des armes bien loufoque et pesante, on ne note guère de problèmes de prise en main. Du côté du gameplay, ce dernier partait avec une petite originalité amusante, mais qui rend ce qui était déjà un jeu de tir à la troisième personne sans surprise bien trop simple et dépourvu de réel challenge.

  • Durée de vie 8 /20

    Comptez environs sept heures pour voir le bout de Rogue Trooper, sachant que le mode multijoueur est trop classique pour se faire remarquer.

  • Bande son 14 /20

    Musicalement anecdotique, la bande-son a le mérite de jouir d'une version française intégrale relativement correcte bien qu'un peu surjouée.

  • Scénario /

Finalement plus convenu qu'on pourrait le croire, Rogue Trooper est un petit Third Person Shooter sympathique mais trop facile et trop court pour qu'on s'y attarde vraiment. Un titre que l'on réservera aux amateurs en manque à condition de ne pas y mettre trop de précieux brouzoufs.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
28 avril 2006 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.6/20
Mis à jour le 28/04/2006
PlayStation 2 Action Eidos Interactive Rebellion
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce