Paradise
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC DS
Créer un contenu
Test : Paradise
PC
Paradise
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 avril 2006 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Tous les prix
Prix Support
5.44€ PC
7.00€ DS
11.90€ DS
24.00€ PC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Après L'Amerzone et les deux Syberia, l'auteur de bandes dessinées Benoît Sokal est de retour dans l'univers impitoyable des jeux vidéo avec Paradise. Evidemment, il s'agit toujours d'un jeu d'aventure point & click qui est d'ailleurs très proche de Syberia 2 aussi bien du point de vue du gameplay que des graphismes.

Paradise

Ceux qui ont déjà joué à l'un des deux Syberia remarqueront immédiatement les nombreux points communs qui les lient à Paradise, le nouveau voyage de Benoît Sokal. Et tout d'abord au niveau des graphismes qui utilisent la même technologie, améliorée pour l'occasion, mélangeant la 2D et la 3D. Chaque décor a été finement dessiné et on voit l'action par le biais d'angles de caméra qui restent fixes. Pour se déplacer, il suffit de cliquer là où l'on veut se rendre. C'est la même chose lorsqu'on veut observer un objet ou le ramasser, un simple clic suffit. Paradise ne fait pas partie des jeux d'aventure à puzzles comme Keepsake ou Myst. En effet, la difficulté principale à laquelle vous aurez affaire sera de ne pas laisser passer un item qui pourrait vous être utile par la suite.

Paradise
Le traitement de la lumière est soigné.
Côté scénario, Paradise vous met dans la peau d'une jeune femme devenue amnésique suite au crash de l'avion dans lequel elle voyageait. Recueillie par des bédouins aux portes du désert, elle se réveille dans un harem au coeur d'un étrange pays imaginaire : la Mauranie. Ce pays, situé en Afrique, est au bord de la guerre civile puisque des rebelles comptent bien prendre le pouvoir au roi. C'est dans ce contexte tendu que notre héroïne va devoir évoluer pour tenter de retrouver la mémoire. Qui sait, peut-être qu'un destin plus grand qu'elle ne l'imagine l'attend dans ces contrées hostiles... Ce scénario nous est narré par des scènes cinématiques en images de synthèse de bonne facture et par des dialogues très bien doublés, si bien qu'on n'a aucun mal à plonger dans cette ambiance mystérieuse. Ambiance qui reste néanmoins un cran au dessous de celle de Syberia 2, certainement à cause des personnages à la personnalité moins attachante.

Paradise
Les phases où on contrôle le léopard sont sans intérêt.
La grosse nouveauté du jeu, c'est qu'il nous permet, lors de certaines phases nocturnes en 3D temps réel, de contrôler un léopard. La prise en main est d'ailleurs totalement différente car il faut alors laisser le bouton gauche de la souris enfoncé pour pouvoir indiquer à l'animal la direction à suivre. Les contrôles se révèlent peu précis et on a beaucoup de mal à bien diriger la bête. Ces passages n'apportent rien et on s'aperçoit vite que l'on peut les zapper, alors on les zappe. Certes, ces problèmes de maniabilité ont été voulus et sont assumés par les développeurs qui, par ce biais, tiennent à rendre compte du fait que le léopard est un animal sauvage et qu'il est difficile à dompter. Néanmoins, on est tout de même en droit de se demander pourquoi ces modules en 3D, sortes d'éléments rapportés sans cohérence avec le reste du jeu, ont été implémentés vu que le fauve n'a pas un rôle primordial dans l'aventure.

Paradise
L'inventaire.
Tout comme dans Syberia, la progression se fait plutôt aisément. Vous ne risquez pas d'être bloqué par un puzzle très compliqué. Ca reste à la portée de tous. Tout juste risquez-vous d'éprouver quelques difficultés à bien cibler les éléments interactifs du décor à cause du curseur de forme ronde se révélant assez peu précis. Les énigmes restent pour leur part plutôt logiques et très loin des actions loufoques que vous devez accomplir dans certains jeux pour avancer. Vous n'aurez donc pas à mélanger du shampooing avec de la crème au chocolat pour obtenir de la colle et ainsi réparer une machine à laver, outil indispensable pour nettoyer le costume dont vous avez besoin pour créer un piège à rats. Ouf ! En revanche, on n'échappe pas aux bugs divers et variés qui émaillent les parties : écrans figés, problèmes de son pendant les cinématiques... Un patch est en préparation, mais on préfère vous avertir que la version finale n'est pas exempte de problèmes techniques. Ne soyons cependant pas trop mauvaise langue car Paradise est tout de même un bon jeu d'aventure point & click avec lequel on passe un excellent moment, bien qu'il ne soit pas le gros hit que l'on attendait. Finalement, peut-être que justement, on attendait trop de ce soft.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Si le design des personnages, des décors, de la flore et de la faune est de grande qualité, Paradise pèche un peu du côté de la technique pure car le moteur graphique est limité à une résolution de 800x600. Quant aux quelques passages en 3D temps réel, ils sont tout simplement loupés.

  • Jouabilité 14 /20

    La prise en main ne pose pas de gros problèmes : c'est du point & click pur jus, et ceux qui ont déjà joué à Syberia retrouveront vite leurs marques. Quelques reproches cependant au niveau des phases pendant lesquelles on contrôle le léopard qui sont sans intérêt car l'animal est peu maniable.

  • Durée de vie 12 /20

    La durée de vie est correcte sans plus. Un joueur moyen mettra une bonne dizaine d'heures pour terminer cette aventure.

  • Bande son 15 /20

    La musique est très jolie, mais il n'y a pas assez de thèmes différents ce qui fait que le côté répétitif prend vite le dessus. Pour ce qui est du doublage de la VF, rien à signaler, c'est du bon boulot.

  • Scénario 16 /20

    Comme d'habitude avec les jeux estampillés Benoît Sokal, le scénario a été au centre de toutes les attentions et se révèle plus noir que celui de ses précédentes productions.

Paradise est un jeu d'aventure point & click de très bonne facture mais un peu en deçà de Syberia 2. L'ambiance est moins accrocheuse et on ne s'attache pas comme on le devrait aux personnages, surtout au léopard nettement moins mignon que le Youki de Syberia. Autre défaut : les quelques passages en 3D temps réel où on contrôle le fauve sont ratés et n'apportent pas grand-chose à l'aventure, si bien que le soft s'en serait mieux porté si elles n'avaient pas été incluses. Mais ne terminons pas ce test par une note négative et disons qu'au final Paradise reste un titre que l'on conseillera volontiers à tous ceux qui voudraient vivre une belle aventure au coeur d'une Afrique envoûtante.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 avril 2006 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Tous les prix
Prix Support
5.44€ PC
7.00€ DS
11.90€ DS
24.00€ PC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 25/04/2006
PC Aventure Micro Application White Birds Productions
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Past Cure : Quand les grandes ambitions ne suffisent pas...
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Steep Road to the Olympics : L'école des champions
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live