Menu
Football Manager Handheld
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Football Manager Handheld sur PSP /

Test du jeu Football Manager Handheld sur PSP

Test : Football Manager Handheld
PSP
Football Manager Handheld
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
05 avril 2006 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.3/20
Partager sur :

Bien pratique pour les amateurs de jeux de management ne possédant pas de PC et souhaitant pouvoir coacher leur équipe favorite à tout moment, cette mouture PSP de Football Manager se présente comme un portage très simplifié. Qui dit simplifié dit forcément moins riche et moins complet mais surtout moins passionnant pour les amateurs du genre. Il s'adressera donc aux possesseurs de la portable ne pouvant pas s'adonner aux joies de la gestion footballistique sur PC.

Football Manager Handheld

Sacré défi que se lancent Sega et l'équipe de Sports Interactive que d'adapter leur fameuse série de management sur un support qui ne se prête absolument pas à ce genre de titre au départ. Outre les difficultés que l'on a régulièrement pour naviguer dans les menus, dues à l'absence de souris, on constate souvent que la durée de vie se voit sérieusement diminuée par un nettoyage massif dans la base de données, faute de mémoire suffisante. Cet opus PSP n'a malheureusement pas la prétention de réussir à gommer ces tares mais se prend tout de même rapidement en mains. En effet, on jongle d'onglet en onglet à l'aide des touches L et R dans une logique de "précédent" / "suivant". De plus, même s'il y a un manque cruel de place sur l'écran, l'interface se veut assez claire et accessible, ce qui évitera aux initiés de rester longtemps sur les mêmes menus pour chercher désespérément une information. Malgré cela, on s'aperçoit dès le début que les possibilités sont extrêmement limitées. L'option "préférences" en est le parfait exemple puisque les seuls paramètres que l'on peut modifier concernent la langue, la monnaie, l'ajout ou non d'un autosave et l'activation ou non des effets sonores. C'est maigre...

Football Manager Handheld
C'est une façon de suivre les rencontres. Les commentaires en bas et les notes des joueurs au-dessus.
Ne vous attendez pas non plus à pouvoir choisir parmi une pléthore de championnats nationaux. Seules sept nations sont jouables : Allemagne, Angleterre, Ecosse, Espagne, France, Italie et Pays-Bas. De plus, on ne peut pas devenir sélectionneur national. Pire encore, lors d'une création d'une partie, il vous faut choisir la seule et unique nation qui sera concernée, on ne peut donc pas les sélectionner toutes et voyager au cours de notre carrière d'entraîneur, ce qui est vraiment dommage. Pour continuer avec la base de données, les divisions s'arrêtent à la seconde, les clubs de National ne sont pas contrôlables contrairement à la version PC. Difficile donc de continuer à pousser la comparaison plus loin puisque l'impression qui découle de cet opus PSP est qu'il s'adresse davantage aux débutants ou aux joueurs mobiles qu'à ceux qui sont déjà fans de la série depuis des années. De toutes les manières, ce n'est pas vraiment une surprise puisqu'on ne peut pas demander à la PSP de réitérer les performances d'un PC en terme de contenu même s'il faut avouer que c'est tout de même un peu succinct ici. Sachez enfin que vous ne pourrez pas jouer à plusieurs car on ne peut pas ajouter de nouvel entraîneur durant une partie et qu'aucun mode multi n'a été prévu.

Football Manager Handheld
Les résultats de la journée de L1 qui vient de s'écouler.
Une fois de plus, c'est le sentiment de simplification dans tous les sens du terme qui prédomine. De nombreuses fonctions chères à Football Manager ont été sucrées dans cette version PSP. Déjà, il est étonnant qu'on ne puisse pas ajuster ses tactiques en modifiant le positionnement des joueurs sur le terrain. On doit donc se contenter des schémas par défaut (qui restent nombreux) sans pouvoir y apporter une touche personnelle qui aide parfois à trouver le meilleur positionnement de certains joueurs. Out la possibilité de choisir son tireur de penalty, d'envoyer des recruteurs superviser le prochain adversaire, de demander aux joueurs de faire des courses précises sur le terrain, de leur donner des autorisations de vacances, de les reléguer en équipe B (puisqu'il n'y en a pas), de leur tenir un discours à la mi-temps ou à la fin du match, de réclamer quoi que ce soit au comité directeur, de recruter du staff, d'avoir accès au détail des finances du club, de connaître les préférences de postes des joueurs, de choisir la façon dont on gère les blessures etc... La liste est encore beaucoup plus longue, mais cela ne servirait pas à grand-chose de continuer à l'énumérer. Tous ces manques font que notre pouvoir est franchement limité. D'autant que la communication avec la presse est quasi nulle.

Football Manager Handheld
Tirage difficile mais faisable quand même !
S'il innovait à quel que niveau que ce soit, Football Manager Handheld pourrait être amusant mais lorsqu'on connaît les longues parties de son aîné sur PC, on a vraiment du mal à adhérer à une telle mouture amputée d'une longue liste d'actions et donc de véritables interactions entre l'entraîneur et son environnement. Ici, on se sent très passif et il devient assez compliqué de ne pas s'ennuyer. Seulement voilà, la concurrence sur le support est inexistante ce qui fait du titre de Sega la "référence" par définition. Il n'est donc à conseiller qu'à ceux qui ne peuvent pas se le procurer sur PC et qui passent de nombreuses heures sur la portable de Sony car même si l'on avance bien plus rapidement dans le temps que dans un jeu de management classique, les parties durent quand même de nombreuses heures. D'autant qu'elles peuvent ne jamais s'arrêter si vous le décidez ! Le bilan est donc mitigé. Peut-être était-il un peu trop tôt pour adapter un Football Manager sur PSP. La console a les clairement les capacités de nous offrir mieux et c'est ce qu'elle aurait dû faire. Enfin, notons tout de même qu'aucune modélisation des matchs n'est de la partie. C'est le retour aux commentaires, comme dans les anciens volets de Football Manager.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    L'interface, bien qu'assez remplie est claire et agréable à parcourir. Dommage que les rencontres ne soient pas modélisées sur un plan 2D ou 3D et que l'on doive se contenter des seuls commentaires.

  • Jouabilité 12 /20

    Le système de navigation principalement commandé par les boutons L et R se prend en mains rapidement et permet de ne pas se perdre dans les menus en pouvant revenir sur ses traces à tout moment. Seulement voilà, rien ne remplace une souris...

  • Durée de vie 10 /20

    Sept petits championnats européens sont au rendez-vous. Même pour un portage PSP, c'est bien peu d'autant qu'on ne peut en sélectionner qu'un à la fois. Le joueur n'a pas la liberté d'action généralement constatée dans les Football Manager PC.

  • Bande son /

    A part quelques bruitages dans les menus, rien, même pas durant les matchs.

  • Scénario /

A qui est destiné Football Manager Handheld ? A ceux qui ne possèdent pas de PC ou qui n'ont pas de config assez poussée pour s'offrir le vrai Football Manager. Et encore, eux aussi seront déçus par un titre qui n'a rien de savoureux à offrir. A l'heure actuelle, Football Manager a le mérite d'exister, sans concurrent direct.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
05 avril 2006 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.3/20
Mis à jour le 05/04/2006
PlayStation Portable Gestion Sport Sega Sports Interactive
Dernières Preview
PreviewGears Tactics : Réflexion et action pour une alliance explosive Hier, 14:00
PreviewHearthstone : Retour en Outreterre avec une 10ème classe 17 mars, 18:15
PreviewBorderlands 3 - Flingues, Amour et Tentacules, un DLC à la frontière de la folie 16 mars, 15:11
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020