Menu
Shamu's Deep Sea Adventures
  • Tout support
  • DS
  • GBA
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Shamu's Deep Sea Adventures
DS
Shamu's Deep Sea Adventures
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 mars 2006 à 18:00:00
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Sorti tout récemment sur consoles de salon, Shamu's Deep Sea Adventures nous fait une petite visite sur portable dans l'idée de nous laisser une meilleure impression. Une gageure bien audacieuse quand on voit à quel point le résultat final se révèle médiocre. Le soft n'ayant que peu d'intérêt, on évitera donc de s'éterniser plus que de raison à son sujet.

Shamu's Deep Sea Adventures

Puisque vous semblez tout de même avoir envie d'en savoir un peu plus sur ce titre, commençons par préciser de quoi il s'agit. Dans la peau luisante d'un orque baptisé Shamu, vous décidez un beau jour de cesser de faire votre numéro devant les badauds pour vous lancer dans une grande aventure. Faire le pitre dans un aquarium, c'est bien joli, mais lorsque la faune marine est en danger, il faut bien quelqu'un pour remettre les choses en ordre. D'autant que, pour une fois, ce n'est pas l'homme qui est derrière tout ça, mais un terrible calmar géant. Le scénario flirte allégrement avec le fantastique, puisque le voyage entamé par Shamu le mènera carrément à la découverte de l'Atlandide, la fameuse cité engloutie, et à la rencontre de Poséidon, le dieu des mers.

Shamu's Deep Sea Adventures
Les fonds marins recèlent quelques secrets.
Côté jeu, la comparaison avec Ecco the Dolphin est inévitable. Tout le monde se souvient avec un brin de nostalgie du gentil dauphin qui a oeuvré pour le bien de la nature pendant des années, en particulier sur les consoles de Sega. Le titre ici présent s'en inspire très largement, puisqu'il adopte la même perspective en scrolling horizontal, et qu'il propose le même type de progression que dans les premières versions d'Ecco the Dolphin. Mais si le soft de Sega avait pu nous marquer en son temps, celui d'Activision nous fait davantage l'effet d'un somnifère. Chaque niveau se présente en quelque sorte comme un parcours semé d'embûches où abondent des ennemis très difficiles à distinguer. Ceux qui ne se camouflent pas lâchement dans le plancton sont trop petits pour être parfaitement visibles, et ça n'arrange pas le confort de jeu. Mais encore faut-il passer le cap de la maniabilité, le simple fait de faire évoluer l'orque sous l'eau étant déjà un vrai calvaire.

Shamu's Deep Sea Adventures
Vous n'imaginez pas à quel point la jouabilité est navrante.
Sur Nintendo DS, plusieurs configurations nous sont proposées. Le fait est qu'aucune ne se révèle réellement adaptée, que l'on opte pour les contrôles avec la croix directionnelle ou avec le stylet. Dans ce dernier cas de figure, on se rend compte qu'il faut des doigts de poulpe pour arriver à s'en sortir. Alors soit on s'improvise gaucher, soit on s'arrange pour utiliser le stylet de la main droite en posant l'auriculaire sur les boutons pour les valider. Avouez que ça n'est pas la panacée. Pour le reste, les niveaux proposés accusent un manque flagrant d'originalité. La carte nous gâche tout le plaisir de la recherche puisque la position des objectifs est mise en évidence pour nous guider. De plus, le manque total de précision dans les phases d'action nous incite la plupart du temps à foncer droit devant nous pour contourner les ennemis sans les éliminer. Du coup, on termine les différents stages à une vitesse fulgurante, du moins lorsque les mouvements demandés ne sont pas trop horripilants à exécuter. Par ailleurs, l'orque que l'on contrôle possède quelques similitudes avec Sonic qui ne sont pas pour arranger les choses. A l'instar du hérisson bleu, Shamu ne peut survivre que grâce aux diamants qui sont en sa possession à un instant donné, chaque coup reçu entraînant une dispersion des diamants acquis, exactement comme les fameux anneaux de Sonic. Là encore, on sent un manque flagrant d'inspiration de la part des développeurs, comme s'ils n'étaient parvenus à mettre en place aucune idée réellement originale. Il en résulte un titre sans âme et forcément plus que médiocre.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Les graphismes sont identiques à ceux de la version GBA, ce qui veut tout dire. Les arrières-plans sont vides et les animations moins convaincantes que celles d'Ecco en son temps. Le double-écran n'apporte rien de pertinent.

  • Jouabilité 5 /20

    Même si plusieurs configurations sont proposées, on ne parvient jamais à se sentir à l'aise. Pour ne rien arranger, les actions de l'orque sont imprécises et incitent le joueur à éviter les ennemis pour foncer droit au but.

  • Durée de vie 7 /20

    En dehors des passages où l'on bloque parce que les mouvements demandés sont pénibles à exécuter, le jeu se traverse très rapidement. Il y a peu de chances que vous ayez envie d'y revenir après.

  • Bande son 7 /20

    La bande-son déçoit presque autant que le reste, avec ses bruitages qui ne ressemblent à rien et ses musiques exagérément enjouées. On a vite fait de couper le son.

  • Scénario /

    -

Copié directement sur le fameux Ecco the Dolphin, Shamu's Deep Sea Adventures comporte trop de lacunes pour risquer de détrôner la place prise par le dauphin de Sega dans nos coeurs. On s'empressera donc d'oublier son passage furtif sur consoles, car aucune version proposée n'est là pour rattraper l'autre.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 mars 2006 à 18:00:00
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Mis à jour le 22/03/2006
Nintendo DS Action Réflexion Activision Humagade
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : The Dark Pictures Man of Medan : Une aventure horrifique à vivre en coopération
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce