Menu
Super Monkey Ball : Touch & Roll
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur DS / Super Monkey Ball : Touch & Roll sur DS /

Test Super Monkey Ball : Touch & Roll sur DS du 08/02/2006

Test : Super Monkey Ball Touch And Roll
DS
Super Monkey Ball : Touch & Roll
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Superpanda
L'avis de Superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 février 2006 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Tous les prix
Prix Support
33.50€ DS
40.94€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Dans la famille des jeux crispants, la série des Super Monkey Ball tient une bonne place. Partant d'un concept très simple et néanmoins diabolique d'efficacité, elle a su séduire un large public et débarque pour la première fois sur DS. Evidemment, ce support autorise l'utilisation de l'écran tactile et comme son nom l'indique Touch & Roll ne s'en est pas privé.

Super Monkey Ball Touch And Roll

Cependant, avant de voir comment cette fonctionnalité a été incluse dans le jeu, il semble nécessaire de rappeler quel est le principe général. Eh bien c'est très simple, le joueur doit mener un singe enfermé dans une sphère translucide d'un point A à un point B. Pour ce faire, il peut incliner le plateau de jeu dans toutes les directions ce qui aura pour effet de faire rouler la boule. Un concept assez proche de celui d'un jeu beaucoup plus ancien : Marble Madness. Evidemment, de nombreux pièges sont disposés tout au long du parcours et il vous faudra éviter de tomber dans des trous ou de vous faire pousser par des bumpers sous peine de perdre une vie et de devoir recommencer jusqu'à ce que vous arriviez à passer, ce qui peut occasionner de nombreuses crises de nerfs lorsqu'on refait pour la quinzième fois le même level. Quand je vous disais que les jeux de la série étaient crispants, je ne vous mentais pas ! Remarquez, c'est aussi tout ce qui fait le charme de ce genre de titres.

Super Monkey Ball Touch And Roll
Ce que vous ne pouvez pas voir sur cette image, c'est que les plates-formes bougent.
Pour ce qui est de l'opus DS, vous pouvez contrôler le singe aussi bien avec la croix directionnelle qu'avec le stylet. Sachez cependant que cette dernière possibilité nous a laissé assez dubitatifs. En effet, elle semble beaucoup moins précise que la bonne vieille croix, si bien qu'on a laissé tombé assez vite l'écran tactile. Le mode de jeu principal (Défi) est divisé en 10 mondes contenant chacun une dizaine de petits niveaux, ce qui nous fait au total, une centaine de levels. Précisons cependant qu'une cinquantaine d'entre-eux ne sont pas inédits et qu'on les a déjà vus dans d'autres jeux Super Monkey Ball par le passé. Attention, il ne suffira pas de tenter de rallier l'arrivée par tous les moyens, car il est aussi essentiel d'essayer de ramasser les bananes disséminées çà et là. Ce sont en effet elles qui détermineront le nombre de vies dont vous disposerez, et vous avez intérêt à en avoir beaucoup car si jamais votre compteur tombe à zéro, vous êtes bon pour recommencer depuis le premier niveau du monde où vous avez échoué. Le jeu réclame donc beaucoup de doigté, de la prudence pour ne pas tomber dans les pièges mais aussi une certaine vivacité car tout se déroule sous la pression du chronomètre. Et autant dire tout de suite que la difficulté de certains niveaux est à s'arracher les cheveux.

Super Monkey Ball Touch And Roll
Attention de ne pas sortir des rails : il serait dommage de tomber.
Si on ne peut pas reprocher grand-chose au concept de base, quelques détails énervent. Et tout d'abord la caméra qui, lorsqu'on fait pencher le plateau vers l'avant, se place pile derrière notre singe ce qui occasionne bien souvent quelques problèmes pour voir ce qui se passe juste devant nous. L'angle aurait dû rester plongeant, cela nous aurait évité de devoir stopper l'inclinaison du plateau juste pour vérifier qu'il n'y a pas de piège devant nous. En faisant cette manipulation, on perd quelques secondes qui peuvent être cruciales puisque les épreuves sont toutes chronométrées. Deuxième chose qui est très dommage : si on dispose bien de quatre singes différents (AiAi, Meemee, Gongon et Baby) il est regrettable qu'ils soient identiques sur le plan des caractéristiques (vitesse...). Il y avait là matière à enrichir véritablement le gameplay. Problème aussi concernant la séquence de fin de chaque monde. On nous ressert constamment le même générique durant plusieurs minutes qu'il est impossible de zapper. En fait, pendant ce dernier, on peut gagner des points et des bananes en touchant les lettres des noms qui défilent. Si ça peut sembler marrant la première fois, je vous rappelle qu'il y a 10 mondes en tout et pour tout et qu'il faut entre chacun d'entre eux se coltiner ce satané générique.

Super Monkey Ball Touch And Roll
Ca commence bien !
Mais la plus grosse déception provient cependant du traitement qui a été fait des six mini-jeux jouables seul où à plusieurs (jusqu'à 4 avec une seule cartouche) dont deux inédits : le Monkey Hockey (sorte de pong amélioré) et le Monkey Wars (un FPS simplifié). Le principe des quatre autres n'a pas changé d'un iota comparé aux versions sur console de salon (il y a toujours le Monkey Race, le Monkey Fight, le Monkey Mini-Golf et le Monkey Bowling), c'est la jouabilité qui laisse un peu à désirer. Imposant l'utilisation du stylet, certaines de ces épreuves en deviennent de ce fait moins intéressantes en perdant une grande partie de leur fun à cause des difficultés que l'on ressent à bien contrôler son personnage. J'en veux pour preuve le mode course dans lequel vous devez contrôler votre singe avec le stylet alors que vous ne pouvez utiliser vos armes qu'avec les touches de base. Ce n'est vraiment pas facile et un système proche de celui utilisé par Mario Kart aurait vraiment été plus pratique. Même reproche pour l'épreuve Monkey Fight où il s'agit de pousser ses adversaires en dehors du niveau. Problème : on dirige toujours son perso avec l'écran tactile et on peut donner des coups de poings avec les touches L et R. C'est vraiment plus drôle sur les consoles de salon et on se demande bien pourquoi les développeurs ont absolument voulu profiter de l'écran tactile. Ce n'est pas parce qu'un jeu est sur DS qu'ils doivent se sentir obligés de s'en servir. Cet outil ne doit être utilisé que s'il apporte un plus. Or, dans le cas présent, c'est plutôt un moins qu'il inflige à certains mini-jeux. Au final, ce premier jeu Super Monkey Ball sur DS laisse une impression mitigée. Certes, on retrouve tout ce qui fait le charme de la série avec des niveaux alambiqués et difficiles, mais la jouabilité des mini-jeux pâtit de l'obligation qui nous est faite d'utiliser l'écran tactile.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    C'est correct... sans plus. Les plateaux sont constitués de textures assez simples mais néanmoins jolies. En revanche, les décors de fonds sont un peu décevants car trop "vides".

  • Jouabilité 13 /20

    Si le mode principal est parfaitement jouable (malgré de petits problèmes de caméra), certains mini-jeux sont difficilement maîtrisables à cause de commandes mal placées. En course par exemple, il faut contrôler son personnage avec l'écran tactile et utiliser les armes avec les touches. Pas super pratique. Dans de telles situations, on aurait aimé pouvoir se déplacer avec la croix directionnelle.

  • Durée de vie 12 /20

    C'est bien sur le plan de la durée de vie que le bât blesse. Même si le mode de jeu principal comporte 100 niveaux, on en fait le tour en quelques heures. Quant aux six mini-jeux (jouables aussi bien en solo qu'à plusieurs) ils n'ont pas un grand intérêt.

  • Bande son 12 /20

    Ce sont toujours les mêmes musiques qui nous accompagnent tout au long de la partie. Un peu plus de diversité n'aurait vraiment pas été de trop.

  • Scénario /

Ce premier jeu de la série des Super Monkey Ball à paraître sur DS est plutôt sympathique et aurait même pu atteindre le niveau de ses homologues sur consoles de salon, dont il reprend une grande partie des épreuves, si seulement le gameplay n'avait pas été aussi maltraité à cause de l'utilisation de l'écran tactile. Dans certains mini-jeux, cela ne s'imposait vraiment pas et ça nuit au titre plus que cela ne le sert. Du coup, l'intérêt des épreuves concernées baisse considérablement et on a moins de plaisir à y passer des heures ce qui, par la même occasion, fait chuter la durée de vie. Reste néanmoins un petit jeu sympa mais surtout pas un hit.

Profil de Superpanda
L'avis de Superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 février 2006 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Mis à jour le 08/02/2006
Nintendo DS Adresse Sega Amusement Vision
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce