Menu
Torino 2006
  • Tout support
  • PC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Torino 2006
PS2
Torino 2006
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 janvier 2006 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Partager sur :

Les Jeux Olympiques, il y a ceux qui y participent, ceux qui les commentent, ceux qui les regardent et ceux qui, comme nous, préfèrent les vivre virtuellement. Cette année, c'est Take Two qui s'y colle pour nous offrir une vision plutôt réussi du "Petit Coubertin à la neige".

Torino 2006

Le gros problème avec les jeux multisports, c'est de trouver une façon de jouer adaptée à chaque épreuve, qui soit suffisamment fun pour s'éclater entre amis sans pour autant être trop simpliste au risque de lasser les participants trop rapidement. Si l'on se souvient avec beaucoup d'émotion des doyens du genre (au hasard, l'incontournable Track and Field), rares sont les titres plus récents à avoir su séduire réellement le public. Il faut dire que depuis la nuit des temps, les jeux multisports basent une grande partie de leur jouabilité sur le matraquage frénétique de touches du controller, ce qui peut probablement expliquer la lassitude ressentie par nombre de joueurs. Cela dit, le cas des JO d'hiver est un peu différent puisque cette compétition regroupe davantage de sports de glisse que d'épreuves de force telles qu'on peut en voir en été. Du coup, les sports de neige et de glace se basent généralement sur des façons de jouer un peu plus subtiles que la simple destruction de manette ou de clavier. Ce qui n'est pas un mal et permet à Torino 2006 de se démarquer agréablement des derniers multisports parus.

Torino 2006
L'épreuve est plus technique qu'elle n'en a l'air.
Le titre de Take Two renferme 8 disciplines pour un total de 15 épreuves différentes. En clair, il n'y a que 8 sports, donc 8 façons de jouer à Torino 2006. Le reste n'est qu'une question de règles et de difficultés. Par exemple, la discipline bobsleigh regroupe en fait deux épreuves : le bobsleigh féminin et le bobsleigh à quatre. La suite des disciplines se compose de ski alpin (descente, super-G, slalom géant et slalom), de saut à ski, de patinage de vitesse, de ski de fond, de biathlon, de luge, et de combiné nordique. Si on comprendra facilement qu'inclure la compétition de hockey sur glace soit un brin difficile, on a plus de mal à comprendre pourquoi le surf, le curling ou le patinage artistique ne sont pas représentés. Dommage. Ceci dit, les disciplines présentes sont suffisamment réussies pour nous faire oublier ces manques.

Torino 2006
Impressionnant, vu d'en haut.
Sans s'attarder en détails sur le gameplay de chaque discipline, on retiendra globalement qu'un effort a visiblement été effectué pour nous permettre de varier les plaisirs au long d'une compétition. On passera ainsi sans aucun mal d'une épreuve d'endurance (biathlon) à une épreuve d'équilibre (saut à ski) en trouvant à chaque fois un gameplay parfaitement adapté. Même le patinage de vitesse, qui aurait pu se réduire à appuyer frénétiquement sur deux touches en alternance, fait preuve d'un peu de finesse en incluant une notion de timing essentielle à l'obtention d'un bon chrono. Même chose pour les départs des courses de bobsleigh pour lesquels il faut appuyer en rythme sur une touche pour donner suffisamment d'impulsion à l'engin.

Torino 2006
Le rythme cardiaque jouera sur la précision des tirs.
Niveau réalisation, Torino 2006 s'en tire aussi plutôt pas mal avec des graphismes situés dans la bonne moyenne et des effets de vitesse franchement bien rendus, notamment dans les épreuves de luge et de bobsleigh. En fait, il n'y a qu'au niveau des animations du public et des quelques mouvements de nos sportifs que ça coince. En effet, les uns comme les autres sont programmés pour répéter inlassablement la même gestuelle en cas de victoire ou de défaite. Leurs réactions sont du coup toujours les mêmes, et bien trop stéréotypées pour faire "vrai". Qu'à cela ne tienne. Le principal attrait de Torino 2006 tient dans son gameplay propice aux compétitions entre amis (jusqu'à 4 joueurs).

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Torino 2006 est plutôt joli et offre même de bonnes sensations de glisse lors des épreuves qui s'y prêtent. Cela dit, le public a un côté "automate" assez prononcé, de même que les sportifs ayant tendance à répéter les mêmes mouvements de satisfaction ou de déception en fin de courses.

  • Jouabilité 14 /20

    Chaque épreuve dispose de sa propre jouabilité. Force est de constater que toutes sont appropriées à leur discipline respective et savent éviter les sempiternels matraquages de touches.

  • Durée de vie 12 /20

    Si l'esprit de compétition vous habite, vous prendrez certainement du plaisir à tenter de battre vos propres exploits ou à affronter 3 de vos amis. Cela dit, vous regretterez probablement le peu d'épreuves réunies.

  • Bande son 12 /20

    Malgré des bruitages réussis, et quelques musiques suffisamment discrètes pour ne pas nuire aux épreuves, la bande-son se compose aussi de commentaires bien peu inspirés et récités sur un ton plutôt monocorde.

  • Scénario /

    -

Bien réalisé et respectueux des disciplines représentées, Torino 2006 séduira à coup sûr les joueurs en quête d'un jeu simple d'accès et suffisamment fun pour y revenir régulièrement. Le mode multijoueur n'enlève rien à sa convivialité.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 janvier 2006 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Mis à jour le 30/01/2006
PlayStation 2 Sport Take-Two Interactive 49 Games
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019