Menu
Hippodrome Tycoon
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Hippodrome Tycoon
PC
Hippodrome Tycoon
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 décembre 2005 à 18:00:00
5/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.3/20
Tous les prix
Prix Support
19.99€ PC
28.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Comme son nom l'indique, Hippodrome Tycoon est un jeu de gestion ayant pour cadre l'univers des chevaux. Cependant, il ne s'agit pas de gérer des hippodromes, hauts-lieux des courses et des paris, mais bien de s'occuper de sa propre écurie et d'élever des champions pour gagner fortune et gloire.

Hippodrome Tycoon

La partie commence alors que vous disposez déjà d'un domaine situé au sud-est de la carte. Premier regret, tout le jeu se déroule dans le même environnement. Il n'y a pas, comme c'est de coutume dans la plupart des jeux de gestion, plusieurs maps. Impossible donc de créer un haras en Arabie saoudite ou en Angleterre ce qui aurait pourtant été intéressant du point de vue de la richesse du gameplay : on aurait pu imaginer des problèmes différents selon la région où est située notre écurie, des courses de niveau plus ou moins élevé... Rien de tout cela dans Hippodrome Tycoon qui se contente du strict minimum. Sur la seule et unique carte du jeu, vous n'êtes pas seul car trois autres éleveurs sont sur les dents et eux aussi auront pour objectif de remporter des courses. C'est l'IA qui les contrôle et une IA assez peu efficace il faut bien l'avouer. Il n'y a pas de mode multijoueur pour remédier au problème.

Hippodrome Tycoon
Cet écran présente les caractéristiques du cheval sélectionné.
En dehors des quatre élevages en compétition, la carte est aussi le lieu où l'on peut faire appel aux services de plusieurs corps de métier. Il y a tout d'abord le vétérinaire que vous pouvez appeler (moyennant finances) lorsque la jauge de santé de l'un de vos chevaux est trop basse. Ensuite, on trouve un garde-chasse qui vend des chevaux sauvages. Lorsqu'on achète un tel animal (qui étrangement est déjà dressé), il faut signaler qu'on ne connaît pas ses caractéristiques (vitesse, accélération, endurance) ni même son sexe. A chaque fois, c'est la surprise. Un autre moyen de se procurer un canasson, c'est d'en acheter un lors des ventes aux enchères qui sont organisées périodiquement. Vous pouvez aussi proposer l'un de vos petits protégés à la vente si vous êtes en difficulté financière. L'argent étant le nerf de la guerre, celui-ci se gagne en remportant des courses ou même en faisant un emprunt auprès de la banque qui est là pour ça.

Hippodrome Tycoon
Seuls six chevaux peuvent participer à une course.
Mais revenons à l'écurie. Au début, elle est vide, il va donc falloir la développer. Pour cela, il faut construire des infrastructures, infrastructures particulièrement peu nombreuses dans Hippodrome Tycoon puisqu'il n'y a en fait que six éléments à bâtir : un herbage, une écurie (qui ne sert qu'à la reproduction), une maison de palefreniers (pour engager des palefreniers), une maison d'entraîneurs (pour engager des entraîneurs capables de faire progresser vos chevaux), une piste d'entraînement (cela booste les capacité de vos pur-sang) et finalement une maison de jockeys (qui évite de devoir louer les services de jockeys à chaque course). Sachez que ces constructions se font dans cet ordre : impossible donc de bâtir une maison d'entraîneurs sans avoir une écurie. Six constructions, vous allez dire que c'est bien peu pour un jeu de gestion et vous avez raison car une fois qu'on a construit tout ça, on ne sait plus trop quoi faire.

Hippodrome Tycoon
Lorsqu'on achète un cheval sauvage, celui-ci est parfaitement dressé. Et ce n'est pas la seule incohérence du jeu.
Et c'est là qu'apparaît l'une des plus grosses lacunes du jeu : la pauvreté de son gameplay. Toutes les infrastructures fonctionnent seules. On ne peut rien régler soi-même. Impossible de paramétrer les entraînements de chaque cheval pour améliorer un point faible ou développer un point fort, impossible de choisir d'engager tel ou tel palefreniers pour ses compétences puisque celles-ci ne s'affichent pas lors du recrutement. Bref, on ne sait tout simplement pas que faire pendant la partie hormis attendre. Attendre quoi ? Et bien attendre la prochaine course. Espérant fébrilement que ces épreuves vont mettre un peu de piment dans un jeu qui en avait bien besoin, on inscrit un ou deux chevaux et on attend la date fatidique. Ah oui, car je ne vous ai pas précisé, mais il est impossible de zapper pour aller directement à la prochaine course : il faut patienter, attendre de longues minutes que le temps passe. Inutile de vous dire que l'ennui est omniprésent.

Hippodrome Tycoon
Un de mes petits protégés est malade.
Lorsque le moment de la course arrive enfin, on ne peut que crier au scandale. Il n'y a aucune catégorie (pas de course attelée, pas de sauts d'obstacles, pas de différenciation entre le trot et le galop...) si bien qu'on peut très bien faire toutes les courses avec le même cheval. Pitoyable ! En plus, les épreuves se déroulent toujours sur le même hippodrome (de toutes façons, il n'y en a qu'un sur la carte). Et attendez car le meilleur reste à venir. Tenez-vous bien, seuls six chevaux au maximum y participent ! Et puisque ce sont toujours les mêmes éleveurs, on se retrouve bien souvent avec les mêmes concurrents. Lamentable ! Pour ce qui est du challenge et de la pression c'est raté. Mais le plus décevant, c'est encore que le joueur n'est que spectateur : impossible de choisir de faire la course en tête, de privilégier la pointe de vitesse du cheval en tentant un débordement dans la dernière ligne droite, ou encore de mettre des oeillères, car on ne fait que regarder une pauvre cinématique. Déjà que l'aspect gestion est très limité, même les courses sont ratées, c'est le fiasco total. Il y avait vraiment matière pour faire un jeu de gestion très complet avec la richesse et la complexité du monde équin, mais au lieu de ça, les développeurs nous ont pondu un jeu simpliste, répétitif et ennuyeux au possible. Une catastrophe.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Bon, n'y allons pas par quatre chemins, ce n'est pas très beau. On dirait que beaucoup de chevaux ont été clonés tellement ils se ressemblent, les décors sont simplistes et pour couronner le tout, des bugs graphiques sont de la fête.

  • Jouabilité 3 /20

    L'aspect gestion, qui aurait dû constituer le principal intérêt de ce titre, est trop léger. Il n'y a pas grand-chose à faire hormis attendre de longues minutes les prochaines courses, sur lesquelles on ne pourra de toute façon pas agir puisque ce ne sont que des cinématiques. Le gameplay est vraiment trop pauvre.

  • Durée de vie 4 /20

    Ca pour être répétitif, le jeu est répétitif. On n'a quasiment rien d'autre à faire que d'attendre, attendre la prochaine course, attendre que ses poulains deviennent adultes, attendre la prochaine vente aux enchères... Pas très motivant tout ça.

  • Bande son 7 /20

    Les mêmes morceaux musicaux dans le plus pur style mauvaise country se répètent en boucle tout au long de l'aventure. On a vite envie de couper le son, d'autant que les effets sonores eux non plus ne sont pas du meilleur niveau.

  • Scénario /

Hippodrome Tycoon pèche par son énorme manque d'intérêt. L'aspect gestion de l'écurie est vraiment trop limité, si bien qu'on passe le plus clair de son temps à ne rien faire. Pas beaucoup de bâtiments à construire, un système de reproduction et de recrutement simpliste et des courses bâclées. Bref, ce n'est pas encore cette fois qu'on aura droit à un bon jeu de gestion dans l'univers équin.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 décembre 2005 à 18:00:00
5/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.3/20
Mis à jour le 30/12/2005
PC Gestion Gost Publishing
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Monster Sanctuary : Un pokémon-like en 2D classique, mais déjà plaisant
    PC - SWITCH
  • Preview : No Straight Roads : Le jeu d’action-aventure qui bat la mesure
    PC - PS4
  • Preview : Assetto Corsa Competizione : une version presque finalisée, mais déjà hypnotisante
    PC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce