Menu
Shrek : SuperSlam
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Shrek : SuperSlam / Shrek : SuperSlam sur GBA /

Test Shrek : SuperSlam sur GBA du 19/12/2005

Test : Shrek : Superslam
GBA
Shrek : SuperSlam
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 décembre 2005 à 18:00:00
4/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
6/20
Tous les prix
Prix Support
4.99€ PC
5.69€ PC
19.99€ GBA
25.90€ DS
34.90€ DS
34.90€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

Ah, moi qui croyais que Shrek : Superslam était mauvais sur DS, je n'avais encore rien vu. Il me suffisait, pour relativiser mon opinion, de faire tourner la version GBA du jeu, plus pauvre, plus laide, plus débile. Définitivement, il faut que Shrek se tienne éloigné de tout support ludique. J'en appelle à une décision de justice.

Shrek : Superslam

Très proche dans son principe de base de la version DS, Shrek : Superslam sur GBA se contente de supprimer certains éléments. Il est donc toujours question ici d'aller taper sur la tronche des personnages du film sans comprendre pourquoi. Mais si sur DS on avait déjà du mal à ne pas laisser le jeu sombrer dans le chaos, sur GBA, c'est carrément l'apocalypse. Ici, pas de 3D, mais des arènes 2D en hauteur, composées de plusieurs plates-formes qui serviront de théâtre à vos échanges de coups. Des coups au nombre de 8, dont un seul a l'air de vraiment marcher. Le principe reste également le même que sur la portable à double écran, à savoir qu'on vous demande de cogner un maximum vos adversaires dans un temps donné. A la fin, on vous dira qui a gagné, et c'est une chance parce que sinon, on aurait bien du mal à le savoir.

Shrek : Superslam
Les décors sont plutôt réussis.
Ce jeu est un grand n'importe quoi. Je ne sais pas s'il a subi une phase de test avant d'être commercialisé, mais si c'est le cas et que les bêtas testeurs ont rendu des rapports favorables, c'est que ces types ont été drogués. Je ne peux même pas vous expliquer ce qui se passe à l'écran, j'ai rien compris. D'un coup il y a une sorte de bestiole sous acide ressemblant vaguement à un personnage du film qui vous latte la tronche et vous propulse à l'autre bout de l'arène. Et alors que vous pensez pouvoir aller vous venger, voilà qu'il y en a un autre qui vous fait le même coup. La plupart du temps, on n'a tout simplement pas la possibilité de faire un geste avant de se faire envoyer au tapis. De toutes façons, lorsque ce miracle se produit, le jeu est tellement impraticable qu'on trouve soi-même le moyen de se projeter partout sauf là où on voulait aller. J'avais rarement vu un tel fatras sur un si petit écran. Ca saute dans tous les sens pendant 2 minutes, on capte rien et à la fin, il suffit de voir qui a gagné.

Shrek : Superslam
Surtout, ne me demandez pas comment je suis arrivé là.
En dehors du mode solo, vous trouverez quelques mini-jeux, mais sur GBA, pas de memory ou de Space Invaders, non, uniquement des combats, avec les mêmes protagonistes, dans les mêmes arènes. Il suffit de changer les objectifs en les remplaçant par de la collecte ou un nombre de K.O. En gros, c'est exactement comme le mode solo, si ce n'est qu'il y a des choses à faire en plus. Résultat : on comprend encore moins ce qui se passe et on est à deux doigts de faire un carton avec la console qui pourrait bien finir dans la tête d'un de mes petits voisins de bureau. Le petit là par exemple, celui qui aime le foot. Evidemment, au lieu de faire de mes collègues des ennemis en leur lançant des consoles à la figure, j'aurais pu les amadouer pour qu'ils deviennent mes camarades de jeu afin que nous pratiquions ensemble le mode multijoueur, mais je me demande s'ils ne préfèrent pas que je leur jette des trucs finalement.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Le jeu a au moins le mérite de présenter des décors assez bien fichus mais l'animation des personnages est tout bonnement ridicule.

  • Jouabilité 3 /20

    Frappez un bouton et ne le lâchez plus, vous aurez saisi toute la finesse du jeu. L'action est indéchiffrable, le personnage incontrôlable et on se demande comment il est possible qu'on vende un produit aussi impossible à gérer.

  • Durée de vie 10 /20

    Le contenu tient sur un Post-it mais la bête est tellement difficile à dompter que si l'envie vous prenait d'en faire le tour, vous en auriez pour un moment. Mais ce serait là une bien étrange envie.

  • Bande son 10 /20

    Effets crachotants et musiques délavées, rien de remarquable dans la bande-son en dehors de sa triste banalité tendance médiocre.

  • Scénario /

Sorte de simulateur de rave party pour personnages de dessin animé sous acide, Shrek : Superslam n'a en tout cas rien de ludique. Passant son temps à encaisser des coups et à en filer un peu, sans jamais rien comprendre, le malheureux joueur ne trouvera rien ici, qu'un peu de désarroi.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 décembre 2005 à 18:00:00
4/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
6/20
Mis à jour le 19/12/2005
Gameboy Advance Action Combat Activision
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce