Menu
King Kong
  • Tout support
  • PC
  • 360
  • DS
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • PSP
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : King Kong
DS
King Kong
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 décembre 2005 à 18:00:00
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
6.5/20
Partager sur :

Adorée par certains, conspuée par d'autres, l'adaptation de King Kong a créé pas mal de remous dans notre microcosme vidéoludique. Presque toutes les consoles ayant été servies, il nous restait cependant la version Nintendo DS à accueillir. C'est désormais chose faite. Malheureusement, le résultat se veut catastrophique au possible, tant dans la forme que dans le fond. Un vrai coup au ventre en quelque sorte.

King Kong

Développer sur tous les supports afin de toucher le plus de monde est une donnée essentielle dans la grande équation de la rentabilité. Cependant, doit-on pour autant privilégier une version au profit d'une autre, en sachant pertinemment lesquelles font faire rentrer le plus d'argent dans les caisses ? C'est ce qu'on peut se demander après avoir essayé King Kong sur Nintendo DS. De prime abord, tout semble normal. Nous avons droit aux phases en vue subjective, aux joutes homériques entre le grand singe et des dinosaures et les capacités de la DS en matière de 3D ont été mises à profit pour se rapprocher au plus prés de ce qu'on trouve sur consoles de salon. Jusque-là, rien de bien particulier. Malheureusement, le choc est d'autant plus violent lorsqu'on commence à jouer. Néanmoins, ce n'est pas la construction du jeu qui a de quoi surprendre. Très logiquement, elle est calquée sur celle de ses aînés. On alterne donc les passages entre Jack et Kong, il est toujours question de leviers à trouver pour ouvrir des portes et on devra parfois faire appel à un compagnon pour nous aider. Ceci dit, il est dommage de constater que le tout est encore plus limité que sur les autres versions.

King Kong
Ann, ne te retourne surtout pas, ne bouge pas, ne t'enfuies pas, ne te défends pas !
Premièrement, les phases de FPS n'ont aucun intérêt, ce qui est assez embêtant vu qu'elles représentent 90% du jeu. Ceci est dû en grande partie à une jouabilité exaspérante, de multiples lourdeurs, des bugs en pagaille et une difficulté mal calibrée. Si ce n'est pas tant la linéarité qui irrite, il est un peu pathétique de voir que les personnages que vous rencontrez sont totalement dépourvus d'IA. De ce fait, ils ne se défendent jamais (même s'ils ont une arme à cinq centimètres d'eux) et restent statiques quand ils se font attaquer. Ensuite, afin qu'ils se déplacent en même temps que votre personnage, il vous faudra automatiquement rester très près d'eux. Dans le cas contraire, ils ne bougeront pas d'un millimètre. On déplorera aussi l'idée ridicule qui veut que Ann, qui vous colle aux basques, monte à certains moments sur un petit rebord surélevé (qui vous est inaccessible) pour suivre le même chemin que vous. Rien ne légitime cette action si ce n'est le fait d'avoir droit un peu plus loin à un combat contre un boss, auquel la demoiselle ne doit pas participer. Et c'est tant mieux car les choses sont bien assez difficiles comme ça.

King Kong
Quelques croquis vous présenteront les moments les plus importants de l'histoire.
Ainsi, on est surpris de voir qu'une lance suffise à tuer un crabe géant alors qu'il vous faudra cinq ou six balles de pistolet pour en venir à bout. Et que de dire des vélociraptors qui demandent six ou sept balles de fusil à pompe pour être éliminés. On pointera aussi du doigt les endroits bien chauds où on doit se coltiner plusieurs dinosaures sans avoir davantage de munitions. On trouve bien plusieurs caisses de balles ici ou là, plusieurs lances d'indigènes mais pourquoi avoir supprimé les os de dinosaures ? En somme, on se retrouve parfois à déambuler pendant plusieurs minutes en évitant des monstres lors de parties de cache-cache, à activer des leviers tout en essayant de tuer des hordes d'ennemis, et tout ça pour se retrouver coincé devant un boss. Le plus gavant est qu'on meurt très souvent et que le manque de checkpoint nous oblige à tout nous retaper. Sachant que le jeu est assez laid d'un point de vue visuel, je vous laisse imaginer le calvaire. Mais les problèmes ne s'arrêtent pas là. Si on laisse de côté les bugs graphiques, comment ne pas mettre en exergue les problèmes de collision ?! Ces derniers, déjà présents sur les autres supports, sont encore plus visibles et pénibles dans le sens où vous pourrez parfois manquer votre cible alors qu'elle est juste sous votre nez. On citera aussi une lenteur de déplacement problématique quand on se retrouve encerclé par plusieurs dinosaures. De plus, on note d'énormes ralentissements qui nous donnent l'impression d'évoluer en Bullet Time. Bref, les passages avec Jack n'ont rien pour eux et ne réussiront qu'à vous énerver d'autant que la maniabilité tactile est peu précise, peu intuitive et au final pas du tout adaptée au jeu.

King Kong
Les phases avec Kong sont plus jouables sans être diablement intéressantes.
Il nous reste alors les passages avec Kong qui bien que peu nombreux, sont plus jouables vu qu'ils s'appuient uniquement sur la croix directionnelle pour avancer et les boutons pour frapper. Bien que ces phases soient plus sympathiques on dispose de peu de coups pour varier les combats, le tout est très linéaire et on ne s'amuse pas le moins du monde. Minute papillon c'était déjà le cas sur 128 bits ! Erreur, car si le tout était effectivement redondant et limité, la réalisation était telle qu'on ressentait vraiment la puissance de Kong. Sur Nintendo DS, nous avons juste l'impression d'assister aux ébats d'un gibbon et d'un jouet en forme de T-Rex. Il n'est plus possible de profiter du mode Furie et le challenge est quasiment absent vu que ces phases sont trop faciles. Décidément, on a vraiment l'impression que le jeu n'a pas dû subir beaucoup de phases de bêta test. Bref, inutile d'enfoncer le clou plus longtemps, King Kong ne vaut même pas une poignée de cacahuètes sur DS et aura juste le droit de retourner illico presto dans sa jungle, histoire de grignoter deux ou trois indigènes de plus.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Si les versions "consoles de salon" étaient en retard sur le plan technique, la composition des plans accordait à King Kong une beauté esthétique à nulle autre pareille. Malheureusement, la version DS n'a pas cette chance et doit se contenter d'une 3D affreuse qui ne rend à aucun moment hommage à l'oeuvre cinématographique. La modélisation des dinosaures n'est pas trop mal mais les décors n'ont pas dû demander plus de dix minutes de travail.

  • Jouabilité 8 /20

    Les phases avec Jack manquent de souplesse, sont bourrées de ralentissements et de bugs de collision. Il n'est pas facile d'utiliser le stylet (ou la dragonne) pour regarder autour de soi tout en usant de la croix de direction pour avancer ainsi que du bouton L pour tirer. Les passages avec Kong sont plus jouables mais restent beaucoup trop basiques à cause du peu de coups disponibles. On notera aussi l'absence du mode Furie ou le fait que la puissance du grand singe ne transparaisse jamais durant les affrontements.

  • Durée de vie 7 /20

    Très court, le jeu peut se finir en une après-midi, malgré une difficulté mal dosée, avec des passages monstrueusement difficiles ou des checkpoint trop lointains. Néanmoins, il vous faudra une sacré dose de courage pour supporter les phases en vue subjective et continuer une aventure terne et sans saveur. De plus, contrairement aux autres versions du jeu, le potentiel de refaisabilité est quasi nul, à moins d'être masochiste.

  • Bande son 11 /20

    Les musiques sont de bonne qualité et sans être du niveau de celles entendues sur PC ou consoles de salon, on retrouve la majeure partie des compositions. Ceci dit, on peut s'étonner de retrouver lors des phases d'action l'exacte réplique (à deux ou trois accords près) d'un des thèmes composé par Alan Silvestri à la fin du film Predator. Un coup à se manger un procès ça ! Dommage, par contre, que les cris des dinosaures ou les détonations d'armes à feu soient moyennement réussis et que les deux ou trois digits vocales soient étouffées.

  • Scénario 12 /20

    Les écrans fixes nous présentant l'avancée du scénario sont un peu kitsch et auront bien du mal à satisfaire l'amateur éclairé. Cependant, le jeu suit scrupuleusement l'histoire du film et pourra vous permettre de prendre un peu d'avance avant l'aller voir le chef-d'oeuvre de Peter Jackson.

Si l'adaptation de King Kong a subi plusieurs critiques (bonnes ou mauvaises) sur les autres supports, nul doute que la version Nintendo DS mettra tout le monde d'accord. Moche, peu jouable, pleine de bugs et autres ralentissements, utilisant maladroitement les possibilités de la console, il n'a rien à retirer de cette mouture si ce n'est beaucoup d'ennui et d'énervement pour avoir déboursé 42 euros dans l'histoire.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 décembre 2005 à 18:00:00
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
6.5/20
Mis à jour le 13/12/2005
Nintendo DS Action FPS Ubisoft Cinéma
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019