Menu
Le Monde de Narnia : Chapitre 1 : Le Lion, la Sorcière Blanche et l'Armoire Magique
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • DS
  • Box SFR
  • Box Orange
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • PSP
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Le Monde De Narnia : Chapitre 1 : Le Lion La Sorciere Blanche Et L'Armoire Magique
PS2
Le Monde de Narnia : Chapitre 1 : Le Lion, la Sorcière Blanche et l'Armoire Magique
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 novembre 2005 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Tous les prix
Prix Support
13.00€ PC
24.00€ PC
29.69€ GBA
29.90€ DS
33.52€ DS
49.48€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

Précédant de peu la sortie du long métrage dans les salles obscures, le premier chapitre des Chroniques de Narnia se voit adapté en jeu vidéo par l'équipe de Traveller's Tales pour nous donner l'occasion de revivre les temps forts de cette fresque héroïque. Sur le papier comme à l'écran, ce classique de la littérature enfantine n'est pas sans rappeler les péripéties du jeune Potter ou encore des orphelins Baudelaire.

Le Monde De Narnia : Chapitre 1 : Le Lion La Sorciere Blanche Et L'Armoire Magique

Vous savez certainement que C.S.Lewis est l'auteur des Chroniques de Narnia, mais vous ignorez peut-être que l'homme était aussi un grand ami de Tolkien. Tous deux formèrent, avec un certain nombre d'autres écrivains britanniques, le groupe des Inklings, un club littéraire où ces érudits se retrouvaient pour partager leurs écrits. Même si leurs oeuvres diffèrent beaucoup dans leur style et dans leur propos, les romans de Tolkien et de C.S.Lewis ont comme point commun leur intérêt pour les mondes imaginaires. Destiné plutôt à un lectorat d'adolescents, le cycle des Chroniques de Narnia est composé de sept volumes qui forment une épopée fantastique dont la lecture est fortement conseillée. Très accessibles, ces romans nous racontent comment quatre orphelins soudés par des liens de fraternité vont pénétrer dans un monde moyenâgeux dont ils deviendront les princes.

Le Monde De Narnia : Chapitre 1 : Le Lion La Sorciere Blanche Et L'Armoire Magique
Les enfants doivent trouver un moyen d'échapper à la vigilance de leur gouvernante.
Comme évoqué dans l'introduction, les nombreuses similitudes que partage le Monde de Narnia avec Harry Potter d'une part, et avec Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire d'autre part, ont incité les développeurs à s'inspirer des adaptations relatives à ces oeuvres. On ne leur en tiendra pas vraiment rigueur dans la mesure où il paraît difficile de trouver un système de jeu convenant mieux au roman original que celui qui nous est proposé ici. Concrètement, le titre s'oriente à la fois sur l'action et sur la complémentarité entre les personnages. Rapidement, la progression linéaire et scriptée à outrance rappelle les productions Electronic Arts, et les premières phases de jeu sont exagérément assistées. Les explications données durant la partie sont toutefois plutôt bienvenues, car les actions utilisées ne sont guère intuitives. Ces dernières reposent essentiellement sur un système d'interactions qui dépend du héros que vous contrôlez.

Le Monde De Narnia : Chapitre 1 : Le Lion La Sorciere Blanche Et L'Armoire Magique
Enflammer les buissons fait partie des nombreuses interactions possibles.
Les quatre protagonistes qui interviennent dans le Monde de Narnia étant frères et soeurs, les occasions de combiner leurs talents ne manquent pas tout au long de l'aventure. Chacun possède bien sûr des aptitudes privilégiées ainsi qu'un certain nombre de compétences qui s'acquièrent progressivement entre chaque niveau. Peter, l'aîné de la famille Pevensie, est de loin le plus fort des quatre, usant de sa puissance pour enfoncer les portes et éliminer ses ennemis au corps-à-corps. Vient ensuite Susan, qui préfère privilégier les attaques à distance à l'aide de son arc. En cas de nécessité, elle peut aussi faire appel à sa flûte de pan et lancer des boules de neige avec précision. Edmund, quant à lui, dispose de capacités assez similaires à celles de son frère aîné. Son gabarit plus svelte lui permet tout de même de faire preuve d'agilité. Enfin, la benjamine Lucy est la seule à pouvoir soigner ses compagnons et à se faufiler dans les ouvertures étroites. A partir de là, vous imaginez facilement le genre d'embûches que l'on nous propose. La progression est globalement prévisible, mais elle se prête surtout aux parties à deux joueurs.

Le Monde De Narnia : Chapitre 1 : Le Lion La Sorciere Blanche Et L'Armoire Magique
C'est dans ce genre de situation qu'on se rend compte des gros problèmes de gameplay.
A l'instar de la Coupe de Feu, le soft est ainsi fait que l'on peut à tout moment faire intervenir un second joueur pour qu'il puisse prendre part à l'aventure. Une option plus importance qu'il n'y paraît puisqu'elle constitue le seul moyen de pallier les faiblesses de l'IA, réellement pénalisantes dans le jeu. En solo, on se rend compte que les personnages contrôlés par le CPU sont de véritables larves, donnant moins d'un coup par minute et faisant tout pour vous ralentir. On se voit donc contraint de changer sans arrêt de personnage pour avancer, et l'on ne sait rapidement plus où donner de la tête lorsque les ennemis nous arrivent dessus par vagues. Seuls Peter et Edmund sont habilités à parer les coups, les deux filles étant condamnées à être sans arrêt interrompues par des adversaires que leurs frères ne font rien pour contrer. Si cela n'est pas trop gênant au début du jeu où la progression est extrêmement facile, ça devient un vrai calvaire face à des boss comme l'ogre des neiges. Dans ces conditions, le peu de plaisir que l'on aura pris à jouer le reste du temps s'évanouit en fumée à cause de la lourdeur du gameplay.

Le Monde De Narnia : Chapitre 1 : Le Lion La Sorciere Blanche Et L'Armoire Magique
Vous pourrez acquérir toutes sortes de compétences et de techniques de combat.
Un constat d'autant plus regrettable que le soft ne manque pas de bonnes idées et jouit d'une réalisation plutôt honnête. En plus de disposer chacun de talents particuliers, les personnages peuvent en effet agir conjointement pour effectuer des actions inédites. Il suffit par exemple d'attraper un des frangins à bout de bras pour le faire tournoyer pour qu'il dévaste tout sur son passage. Dans le même ordre d'idée, l'un des aînés pourra donner la main à la benjamine pour l'aider à avancer dans la neige, tandis que l'autre lui proposera carrément de monter sur ses épaules. Un système d'entraide qui fonctionne bien mais qui n'affiche un intérêt que lors des phases qui le demandent réellement. On apprécie néanmoins de voir l'éventail des actions de chaque personnage s'étoffer au fil du déroulement de l'aventure, avec l'apparition d'enchaînements de coups spéciaux qui renvoient totalement à un jeu comme le Retour du Roi avec le nom des techniques qui s'affiche à l'écran lorsque vous les utilisez. Malgré tout, cela ne suffit pas à rendre le jeu plus jouissif, et encore moins à nous inciter à revenir dans les niveaux déjà terminés pour y trouver les bonus cachés. Le soft souffre par ailleurs d'une durée de vie relativement faible, l'aventure ne comportant pas plus de 15 niveaux en tout et pour tout. Le Monde de Narnia est donc une adaptation plutôt moyenne, à conseiller uniquement aux fans du film s'ils ont l'intention d'y jouer en duo.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Une réalisation honnête qui bénéficie de l'attrait que représentent ces environnements enneigés baignant dans une atmosphère fantastique. En contrepartie, les niveaux ont un peu de mal à se renouveler.

  • Jouabilité 10 /20

    Si la notion d'aptitudes et la complémentarité entre les personnages demeurent de bonnes idées, le nombre de combinaisons possibles alourdit le système de jeu. Le gameplay souffre par ailleurs de vrais problèmes au niveau de l'IA qui rendent laborieuses les parties en solo.

  • Durée de vie 11 /20

    Les chapitres sont généralement courts et surtout très linéaires. De plus, le caractère facultatif des bonus à dénicher n'incite absolument pas à revenir dans les niveaux déjà terminés.

  • Bande son 14 /20

    La bande-son est assurée par des musiques de qualité et un bon doublage français.

  • Scénario 14 /20

    On retrouve l'essentiel des événements constituant le premier chapitre de la saga, et les multiples extraits du film facilitent la compréhension pour qui ne connaît pas du tout l'histoire.

Un bilan en demi-teinte pour cette première adaptation du Monde de Narnia. Si le système de jeu part d'une bonne intention, le gameplay ne permet pas de concrétiser convenablement les idées mises en place. La faute à une IA défaillante qui rend la progression plus pénible que plaisante.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 novembre 2005 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Mis à jour le 24/11/2005
PlayStation 2 Action Traveller's Tales Buena Vista Interactive Cinéma Livres
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live