Menu
Marvel Nemesis : L'Avenement des Imparfaits
  • Tout support
  • DS
  • NGC
  • PS2
  • PSP
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Marvel Nemesis
DS
Marvel Nemesis : L'Avenement des Imparfaits
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 novembre 2005 à 18:00:00
7/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.6/20
Partager sur :

Après un passage pas franchement remarqué sur la plupart des consoles du marché, c'est la Nintendo DS qui accueille le Marvel Nemesis d'Electronic Arts. Si vous suivez l'actualité de près, vous devez donc savoir qu'on pouvait s'attendre au pire sur la portable de Nintendo sachant que le titre brille désormais d'une aura de médiocrité. Eh bien, je vous rassure, la version DS remporte la palme de la plus mauvaise adaptation, qui se paye le luxe de mélanger un gameplay inachevé, des graphismes datés et quelques dizaines de bugs qui auront au moins le mérite de vous faire rire.

Marvel Nemesis

J'avais espéré, j'avais vraiment espéré pour ce Marvel Nemesis, en bon nostalgique que j'étais des Titan et autres Nova. Ayant pris un pied monstrueux sur les deux Spider-Man de m'sieur Raimi, je me délectais de pouvoir incarner Tête de toile ainsi qu'un de ses petits compagnons de jeu. Les premières images de L'Avenement Des Imparfaits étaient superbes et alors que les vidéos pouvaient laisser planer un doute sur la qualité intrinsèque du produit, je n'en démordais pas, je voulais incarner un super-héros. Et là patatra, c'est le drame, les femmes et les enfants d'abord, "Sautez madame, je vous rattrape". Le jeu sort, on y joue, on s'énerve, on hurle en pensant à ce qu'aurait pu donner un tel titre de baston/action et finalement on sèche nos larmes en revenant aux X-Men de Singer. Mais alors que les moutures PS2, Xbox, GameCube et PSP étaient passées entre nos mains expertes, restait encore le titre DS à décortiquer. Vous ne pouvez pas savoir combien j'ai prié pour que ce test n'échoue pas entre mes paluches mais il faut croire que mes Pater Noster ont été mal récités puisque me voici aujourd'hui en train de déverser un flot de caractères à propos du titre d'Electronic Arts. Dans tout ça, je décidais de ne partir avec aucune appréhension, compte tenu que je demeure un éternel optimiste. Malheureusement après une poignée de minutes, le constat s'avère catastrophique, ce qui me fait dire que le jeu ici présent n'arrivera sans doute jamais dans votre console, que vous soyez ou non fan de comics, de Marvel et de super-pouvoirs.

Marvel Nemesis
La barre rouge représente votre santé, alors que la bleue vous permettra de lancer une attaque spéciale.
Le plus embêtant est qu'en continuant à taper frénétiquement sur mon clavier, je me demande encore si je vais réussir à trouver des circonstances atténuantes à ce Marvel Nemesis. Challenge difficile, infaisable pour ainsi dire. Mais ne précipitons pas les choses et revenons quelques heures en arrière, lors de mon arrivée sur le menu principal. Un mode Multijoueur pour s'affronter avec un ami, un mode Histoire et une Partie Rapide. Nom d'un petit sac en papier, c'est ce qu'on appelle un minimum syndical. Qu'à cela ne tienne, commençons d'emblée par une partie en Multi grâce à laquelle je vais pouvoir combattre un de mes camarades émérites. Bigre, il faut deux cartouches de jeu, ce que nous n'avons pas... Bon, eh bien tant pis, passons donc à la Partie Rapide où nous attendent 18 super-héros parmi lesquels on trouve des créations Marvel (Iron Man, Elektra, Tornade, La Chose...) et EA (Eclipse, Van Roekel, Bunker, etc.). Allez, hop, un petit combat Wolverine/Magneto, histoire de me rappeler quelques chapitres homériques parus dans Special Strange ! Ensuite, vous devrez opter pour un dix décors du jeu (Manoir des vengeurs, Daily Bugle, rues de New-York, Grand Central...) et à vous les joutes explosives. Enfin, dans l'absolu, c'est ce qu'aurait dû nous proposer le titre. La réalité est malheureusement toute autre.

Marvel Nemesis
Des artworks sont à débloquer avec l'argent amassé mais le tout vaut cher et vous oblige à jouer encore et encore.
Avant toute chose, un conseil, réglez le niveau de difficulté sur Normal ou Difficile et oubliez le mode Facile. Pourquoi ? Eh bien disons, qu'en choisissant Facile, vous vous retrouverez face à des adversaires qui ne bougent pas, qui ne vous frappent pas, pire, qui ne cessent de sauter partout afin de vous éviter. Là-dessus, on pourra se dire que j'exagère mais il n'en est rien. Je suis même allé de ma petite expérience qui a démontré que sur un combat de 90 secondes, un adversaire essaie tout au plus de vous balancer une ou deux attaques et basta. Après avoir halluciné plusieurs minutes, on opte donc pour le mode Normal, mais ho surprise, c'est quasiment la même chose ! Sidérant, tout simplement sidérant qu'une telle chose puisse se voir dans un jeu. En parallèle de ce triste constat, on déplore également des bugs graphiques (avec des personnages qui traversent certains éléments du décor) et une maniabilité approximative, due en grande en partie aux environnements 3D dans lesquels on évolue. Ensuite, une fois, qu'on a plus ou moins dompté le gameplay, on déplorera un manque flagrant de coups (double saut, parade, attaque de proximité ou à distance), des effets graphiques indignes d'une Nintendo DS et un principe de jeu basé sur l'obligation de recommencer plusieurs fois le mode Histoire pour débloquer divers bonus.

Marvel Nemesis
Voici à quoi équivaut un effet spécial dans Marvel Nemesis : L'Avenement Des Imparfaits. Etonnant non ?!
D'ailleurs, on ne peut que baisser les bras en évoluant dans ce défi scénarisé qui n'est autre qu'une succession de combats entrecoupés de quelques artworks en guise de fil rouge. Dommage qu'une partie se termine en moins de vingt minutes et que nous n'ayons aucune envie de poursuivre chaque histoire en Normal ou en Difficile, ou de reprendre l'aventure avec un autre super-héros. En définitive, le seul intérêt de tout ça est de gagner de l'argent en pariant sur l'issue de certains combats afin d'empocher le pactole qui vous servira à acheter des croquis, des arènes ou des costumes. Et encore, si les dessins demeurent très jolis, on est un peu énervé quand on doit payer plein pot pour certains costumes qui sont simplement synonyme d'un changement de couleur. En somme, payer 3500 crédits pour avoir un Wolverine gris (sa version "Imparfait"), excusez-moi du peu, mais je trouve qu'il y a de l'abus. Pour en terminer avec la jouabilité, citons aussi la possibilité de jeter des objets à la figure de son ennemi ou d'utiliser des bonus pour acquérir une super force, ralentir la vitesse de votre adversaire, restaurer votre santé. Tiens, le test se termine et je n'ai pas encore parlé des possibilités de la console. Rien de plus normal vu que l'écran tactile ne sert à rien si ce n'est pour activer les mouvements spéciaux de votre héros (se balancer à une toile, escalader un mur...) ou pour activer un coup fatal à la fin du combat. C'est bien beau mais vu qu'on essaie déjà de se dépatouiller avec tous les problèmes précédemment cités, on a un peu de mal mettre à profit le stylet ou la dragonne pour user de quelques astuces construites autour d'un système de jeu maladroit. Dans ce cas, inutile de travailler ma sortie, Marvel Nemesis : L'Avenement Des Imparfaits est un très mauvais jeu de baston qui ne convaincra absolument personne. Vous ne pouvez pas dire qu'on ne vous aura pas prévenu.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    18 personnages qui ressortent plutôt mal sur la portable de Nintendo. Les animations sont minimalistes quant aux effets spéciaux et décors, ils font pitié à voir. Par contre, il est sympathique de pouvoir détruire entièrement certains environnements et de continuer les combats sur plusieurs niveaux ou dans une maison après en avoir fracassé le mur.

  • Jouabilité 7 /20

    Une catastrophe, un point c'est tout. Le fait de pouvoir bouger dans des environnements en trois dimensions représente un calvaire pour toucher son adversaire et l'IA des ennemis est la pire qu'il m'a été donné de voir dans un jeu. Vos adversaires n'essaient quasiment pas de vous toucher (en Facile ou Normal), les possibilités tactiles ne servent pas à grand-chose et sont difficilement exploitables, plusieurs bugs graphiques se disputent la vedette, etc.

  • Durée de vie 9 /20

    Le mode Histoire n'est qu'une succession de combats avec deux ou trois artworks, histoire de donner un semblant de crédibilité à l'ensemble. De plus, pour débloquer les combattants en Partie Rapide, vous devrez recommencer les scenarii du défi principal plusieurs fois, ce qui s'avère impossible tant c'est inintéressant. A noter que c'est en faisant des paris dans ce mode (ou en Multijoueur) que vous obtiendrez des pièces pour obtenir des bonus comme des images, des arènes ou des costumes.

  • Bande son 11 /20

    Les musiques ne s'en sortent pas trop mal au milieu de ce marasme cosmique mais les bruitages et digits vocales auraient mérité un peu plus de travail.

  • Scénario /

Comment Electronic Arts a pu valider un tel produit, bâclé jusqu'à l'os ?! Tout, du gameplay à l'IA des combattants en passant par l'aspect graphique, nous fait dire que les développeurs ont travaillé à la va-vite. Problèmes de délais ? D'ambitions ? Impossible à dire mais le résultat est là. Ce n'est certainement pas avec un tel "joyau" que le jeu de baston va se démocratiser sur Nintendo DS. Ca me donnerait presque envie d'aller pleurer dans les jupes de Stan Lee.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 novembre 2005 à 18:00:00
7/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.6/20
Mis à jour le 07/11/2005
Nintendo DS Combat Electronic Arts
Dernières Preview
PreviewNeed for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride Il y a 2 heures
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
PreviewOverwatch sur Switch : le fun à 30 fps ? 03 oct., 18:18
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019