Menu
Sniper Elite
  • Tout support
  • PC
  • Wii
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Sniper Elite
Xbox
Sniper Elite
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 septembre 2005 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Tous les prix
Prix Support
29.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Le snipe n'est souvent qu'un parent pauvre du shooter, une arme que l'on emploie, surtout sur console, un peu à tort et à travers en oubliant les nobles règles de cet art délicat qu'est le plombage de crânes à distance. Sniper Elite, lui, est entièrement dédié aux amateurs de camping, tireurs patients et fourbes. Ca fait plaisir.

Sniper Elite

Ce qu'il y a de bien avec le sniper, c'est que c'est une unité très intemporelle. Prenez un soldat d'infanterie, si vous jouez en pleine seconde guerre mondiale, vous morflez facilement avec petit uniforme mal cousu alors que si vous partez dans le futur, vous devenez le Master Chief dans son armure en "teflon que les balles elles glissent dessus". Le sniper, lui, tout ça, il s'en fout, parce que de toutes façons il passe son temps couché par terre là où on ne le voit pas. Voilà pourquoi on peut le jouer de la même façon quel que soit le contexte historique. Etonnant non ? Dans le cas qui nous intéresse aujourd'hui, on va le jouer très roots puisqu'on fonce en Allemagne, peu de temps avant la fin de la guerre. Une ville assiégée par les soldats russes qui ne vous feront pas de cadeau puisque vous serez vous-même déguisé en soldat allemand. Oui, c'est compliqué mais le scénario vous expliquera tout ça très bien. Pour faire simple, disons que vous n'avez aucun ami dans le coin et que vous avez tout intérêt à vous déplacer ventre à terre et à planquer vos miches derrière tout ce qui peut retenir une balle. Car Sniper Elite, ce n'est pas qu'un jeu de tir, c'est aussi un parcours du combattant à travers un Berlin en ruine, bombardé de toutes parts et traversée de blindés furibonds. Oui, un char d'assaut peut être furibond.

Sniper Elite
Un camion peut faire une très bonne couverture
Chaque mission commencera de la même façon, on vous plante quelque part et c'est à vous de déterminer le meilleur itinéraire vers vos objectifs, évitant des confrontations qui ne tourneraient pas nécessairement à votre avantage et tentant de trouver des postes de tir efficaces. On ne peut qualifier autrement la progression d'un point à un autre que de crapahutage. Au ras du sol, scrutant régulièrement les environs avec vos jumelles afin de repérer les patrouilles ou pire, les snipers ennemis. En clair, ce qu'on vous demande, c'est de vous infiltrer, d'ailleurs votre équipement comporte un indispensable pistolet à silencieux. Dommage en revanche, qu'on ne trouve pas de poignard. Et on ressent assez bien l'urgence qu'il y a à ne pas laisser dépasser sa tête, l'IA ennemie étant assez intransigeante et pourvue de sens aiguisés. Bien sûr tout ceci n'est qu'une partie de votre tâche.

Sniper Elite
Allez savoir pourquoi j'ai tendance à faire "gniarf, gniarf" très souvent dans ce jeu.
Pour la suite, tout dépend de ce qu'on vous demande. Parfois il s'agira de couvrir des alliés en dégommant leur poursuivant, d'autres d'assassiner un officier voire même carrément de faire sauter un char d'assaut. Si, si, on peut faire ça, soit en visant le bouchon du réservoir d'essence, soit en arrivant à placer une charge de dynamite près de lui et en la faisant sauter à distance. Deux exercices particulièrement ardus puisqu'il va de soi que le blindé bouge. Voilà donc que nous en sommes à l'usage du fusil de snipe. Vous avez trouvé un bon spot, vous êtes là tranquillement installé, paré à faire un carton. Il vous reste à viser, vider vos poumons pour stabiliser vos mains et bang, à rater votre coup si vous ne jouez pas en mode débutant. Parce qu'on ne tire pas aussi facilement dans Sniper Elite. En fonction du mode de difficulté choisie, on passera d'un tir arcade quasiment en ligne droite à un art qui demandera de prêter attention à la gravité et à la force et au sens du vent, des facteurs qu'il faudra compenser par une visée décalée. Faire un carton n'est donc pas si évident qu'on pourrait le croire. Je vous laisse donc imaginer l'angoisse éprouvée lorsqu'on vous demande de faire sauter un char en lui balançant de la dynamite.

Sniper Elite
Un peu de mise en scène empruntée à Max Payne and Co.
Sniper Elite a de forts bons atouts dans son jeu. Une grande liberté d'action et de mouvement, un système de tir assez complexe et crédible et une IA plutôt performante lui assurent un gameplay profond et plein de challenges, un tout vraiment intéressant, mais terriblement alourdi par des défauts parfois à la limite du supportable. On commencera par le niveau de difficulté mal calibré avec des situations dont on a un mal fou à se tirer. Et on sent clairement que le problème vient d'un manque de finition du jeu et pas d'un niveau d'exigence élevé. D'autres facteurs viennent encore compliquer les choses comme les déplacements poussifs et imprécis extrêmement énervants, le manque de réactivité de la commande servant à activer la lunette ou la mauvaise gestion des collisions qui vous fait heurter des murs invisibles lorsque vous essayez de franchir une porte sans penser à passer bien au centre de l'ouverture. Il m'a même semblé m'être fait tirer dessus à travers un murs une ou deux fois. Enfin, il reste un point discutable : la visibilité. On n'y voit que pouic dans ce jeu. D'un côté on pourra arguer que cette difficulté à discerner les ennemis, même lorsqu'ils vous canardent copieusement, ajoute à la dimension réaliste du jeu. D'un autre côté on pourra simplement trouver ça super lourd. C'est au choix. D'autant que la dimension réaliste en prend un sale coup quand on finit par détecter quelques scripts et autre frontières infranchissables par vos poursuivants. Ainsi, si vous alertez une patrouille, il vous suffira d'avoir repéré une ligne de découpe du niveau pour redevenir un fantôme.

Sniper Elite
Alors, on fait le malin parce qu'on a un gros blindage ?
On a du mal à ne pas s'avouer un peu déçu par Sniper Elite qui propose de bonnes idées, un gameplay ouvert et un usage du snipe vraiment jouissif, vous laissant vous mettre à couvert derrière n'importe quoi pour glisser votre canon et votre lunette dans le moindre petit jour entre deux planches de bois. Malheureusement, on sent le manque de finition à plusieurs niveaux. La difficulté mal dosée, les collisions un peu folles et des bugs divers souvent pénibles. On oscille entre petits moments de bonheur et grandes frustrations. Du coup, Sniper Elite n'est ni bon ni mauvais, il est rageant et frustrant.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Le Berlin réduit en ruine est travaillé en ce qui concerne l'architecture des niveaux mais graphiquement, ce n'est pas la panacée avec des textures souvent baveuses, un peu d'aliasing sur PS2 et des effets pas vraiment bluffants.

  • Jouabilité 13 /20

    Sniper Elite laisse au joueur une grande marge de manoeuvre avec ses niveaux ouverts, à chacun de trouver un cheminement et un poste de tir. L'usage du fusil de snipe est exigeant si l'on active la gravité et le vent et que l'on réduit sa capacité à retenir son souffle, l'ensemble donne vie à un gameplay intéressant mais qui croule sous les lourdeurs d'une finition bâclée.

  • Durée de vie 16 /20

    Les missions sont longues et le niveau de difficulté peut se montrer particulièrement corsé. De quoi s'occuper un bon moment.

  • Bande son 14 /20

    L'ambiance sonore se compose de bruits sourds, d'explosions lointaines et de cris affolés. Le bruit de la guerre en somme. Malheureusement ce fond plutôt réussi dépareille avec des speeches assez moyens.

  • Scénario /

Encore un soufflé qui se dégonfle au moment d'arriver sur la table. Sniper Elite a plein de bonnes choses pour lui, se balader à plat ventre dans les ruines en esquivant les défenses ennemies jusqu'à trouver un trou de souris pour y vider son fusil est un défi stimulant, mais qui tourne au vinaigre quand on finit par pester contre un personnage lent et raide comme un piquet et des objectifs d'une difficulté parfois exaspérante.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 septembre 2005 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Mis à jour le 29/09/2005
Xbox Action Tir Rebellion Ubisoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Wolcen : Lords of Mayhem – Une alternative à Diablo III ?
    PC
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce