Menu
Heroes of the Pacific
  • Tout support
  • PC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Heroes of the Pacific
Xbox
Heroes of the Pacific
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 septembre 2005 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.7/20
Partager sur :

Les Heroes Of The Pacific - à ne pas confondre avec les Heroes Of The Anisette, rien à voir - se sont les braves pilotes d'avions qui ont bataillé dur au cours des affrontements aériens de la seconde guerre mondiale dans le bien nommé océan Pacifique. Codemasters nous offre gentiment de prendre leur place dans d'exigus cockpits à la poursuite des Zéros nippons, pendant que les héros de l'anisette eux, poursuivent les 51.

Heroes of the Pacific

Fans de Papy Boyington et des Têtes Brûlées, ne bougez plus, voilà le jeu qu'il vous faut, celui dans lequel vous pourrez piloter le mythique Corsair en pourchassant des chasseurs Zéros au-dessus des vagues de l'océan Pacifique. Ca et bien d'autres choses d'ailleurs puisque le soft embarque une jolie fournée d'appareils aux usages multiples, des emblématiques chasseurs aux torpilleurs en passant par les bombardiers, chacun ayant son usage propre en fonction de vos missions. Des missions qui débuteront lors de la catastrophe de Pearl Harbour et qui vous conduiront jusque dans les plus grandes batailles qui ont secoué le Pacifique, Midway, Guadalcanal, Les Iles Marianes ou encore Iwo Jima. La plupart du temps, c'est l'exercice du dog fight que vous pratiquerez, le bon vieux combat aérien comme on l'aime avec ses manoeuvres de poursuite et d'évitement. D'ailleurs, on passera par une série de tutoriels certes facultatifs mais recommandés, afin d'apprendre à manipuler notre engin avant de se risquer au combat. Décollage, maîtrise de la vitesse et des risques de décrochages, entraînements au torpillage, tout y passe, ce qui permet d'identifier le jeu comme un titre qui tout en s'orientant clairement vers l'arcade, s'enorgueillit de quelques finesses.

Heroes of the Pacific
Papy Boyington addict 4ever !
Après le dog fight, donc, on devra impérativement maîtriser les délicates manoeuvres de torpillage et de bombardement en piqué. Et le terme "délicates" n'est pas galvaudé. Afin de réussir un tir de torpille, il vous faudra voler au ras de la crête des vagues, à la bonne vitesse, de façons à éviter que la torpille ne rebondisse ou explose au contact de l'eau. A l'entraînement c'est très simple, en situation de combat avec des ennemis qui volent comme un essaim de guêpes, ça devient nettement plus ardu. C'est un peu ça Heroes Of The Pacific, un mélange d'actions particulièrement périlleuses qui lui donnent un aspect simulation, mais une action frénétique typique d'un jeu d'arcade. Votre appareil virevolte comme un oiseau sous acide et les combats aériens se montrent très vifs, mettant vos terminaisons nerveuses à rude épreuve si vous souhaitez faire un carton. Heureusement, vous êtes équipés, en premier lieu, d'une quantité d'engins volants de légende pouvant être upgradés et un tantinet customisés. Mais vous disposerez également d'un équipement humain, si je puis me permettre de qualifier de la sorte vos ailliers, auxquels vous pourrez donner quelques ordres simples disposés sur la croix de direction. Demandez leur de se maintenir en formation ou au contraire de la rompre, de défendre une zone ou de se concentrer sur une cible en particulier, ils s'exécuteront sans broncher. Gentils comme ils sont, ils iront jusqu'à vous donner quelques indications que ce que vous avez à faire. Des précisions souvent inutiles puisque le HUD dispense déjà quantité d'informations visant à vous guider vers vos objectifs, souvent nombreux et fluctuant au cours des missions fortement scénarisées.

Heroes of the Pacific
De la fumée, un nouvel objectif et en plus un dialogue en travers de l'écran, ça devient rude là.
Sur le papier, Heroes Of the Pacific a beaucoup de charme. Pourtant, l'esprit chagrin trouvera à redire et pas qu'un peu. Pour commencer doucement, on ne peut que pester sur les sous-titres énormes qui n'ont rien de plus intelligent à faire que de venir se coller pile sur votre avion. Or, les doublages sont en V.O. (du moins dans la version testée), alors si vous avez du mal avec la langue de Benny Hill, vous devrez choisir entre comprendre ce qui se dit, ou voir ce qui se passe puisqu'à chaque fois qu'un intervenant prend la parole, on n'y voit plus rien. Et ça c'est exaspérant. Mais ce n'est pas le plus irritant dans le jeu. Le parti pris de se présenter comme un titre tentant de mêler arcade et nuances subtiles de "simulation" est risqué. Le mixage est difficile à stabiliser. Or, Heroes Of The Pacific se retrouve un peu avec le séant entre deux tabourets, à la fois très nerveux et exigeant parfois des approches réfléchies. Le résultat est un niveau de difficulté souvent élevé, avec en sus des missions assez longues, et ce même en mode Bleu et avec des commandes de types arcade. La mauvaise balance entre les deux aspects du jeu finit par le rendre frustrant, nous promettant monts et merveilles en matière de pur fun, pour finalement nous contraindre à des prises de têtes exigeant une précision qu'on n'a plus nécessairement envie de fournir après avoir goûté au style arcade du reste de la partie en cours. A titre de comparaison, ceux qui ont connu Rogue Squadron dans ses moments les plus ardus seront heureux d'apprendre que HOTP est bien plus difficile. Après une phase d'excitation, on traverse sa petite phase de frustration et au final, si on a le courage de s'accrocher on est récompensé, mais Heroes aurait pu faire mieux en nous accrochant dès le départ.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Les décors au sol sont assez dépouillés, ce qui est regrettable puisque le vol en rase-motte est plus que fréquent. Bon point ceci dit pour les modèles d'avions et surtout pour les condition climatiques ou les nuages de fumées qui encombrent le ciel et rendent les escapades en altitude tout à fait crédibles.

  • Jouabilité 14 /20

    Des commandes simples pour des manoeuvres qui ne le sont pas toujours. Le gameplay de Heroes Of The Pacific est plus exigeant qu'il n'y paraît et terminer une mission n'est pas toujours une partie de plaisirs, tenez-vous prêt à de multiples tentatives et à quelques colères.

  • Durée de vie 16 /20

    26 missions au total et pas que des simples, ajoutez plusieurs modes de difficultés, de nombreux appareils à débloquer et un mode multijoueur, vous obtenez une durée de vie conséquente, pour tout ceux qui auront assez de cran.

  • Bande son 14 /20

    Une bande-son malheureusement pas mémorable dans un genre qui profite pourtant beaucoup d'une atmosphère sonore prenante et immersive. On fera avec des effets corrects, sans plus, et un doublage en V.O. dans la moyenne. C'est bien mais ça manque de patate.

  • Scénario /

Heroes Of The Pacific rejoint la liste des shooters arcades mais s'en démarque un peu par quelques exigences qui pourraient en dégoûter certains. Parfois frustrant, il n'en reste pas moins fun et plaisant, mais préparez-vous à vivre l'amour vache avec ce jeu.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 septembre 2005 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.7/20
Mis à jour le 20/09/2005
Xbox Action Codemasters IR Gurus
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? 10 déc., 16:05
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020