Menu
Dynasty Warriors
  • Tout support
  • Wii
  • PS1
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Dynasty Warriors / Dynasty Warriors sur PSP /

Aperçu Dynasty Warriors sur PSP du 18/07/2005

Preview : Dynasty Warriors
PSP
Partager sur :

La PSP ayant déjà prouvé ce qu'elle valait en matière de 3D, il était temps qu'elle passe à la vitesse supérieure. Et quoi de mieux qu'un test grandeur nature avec des dizaines de personnages à afficher simultanément, des effets spéciaux dans tous les sens et une action survoltée induisant des combats déchaînés ?! Ne bougez plus, on a trouvé notre crash test, il s'appelle Dynasty Warriors et il est en provenance directe de la PS2.

On aurait pu penser que la série des Dynasty Warriors allait évoluer en arrivant sur un support tout beau, tout neuf. Malheureusement, hormis quelques concessions et autres astuces pour coller au mieux à la portable de Sony, le titre de Koei reprend ce qui a été fait dans les précédents opus 128 bits sans essayer d'apporter du sang neuf à l'entreprise. Comme pour chaque épisode de la saga, avant de nous vendre un jeu, on choisit de nous vendre un contenu toujours aussi consistant. Cette fois, vous pourrez contrôler 42 personnages différents, échanger des officiers grâce à votre Memory Stick ou profiter de 7 histoires dans les modes Libre et Musou. En plus des batailles de masse, des éléphants ou des chevaux qui reviennent à la charge, un nouveau système vous permettra d'utiliser à votre convenance les capacités de chacun de vos officiers. Voici ce qui constitue en gros le premier volet de la série phare de Koei et ceci mérite qu'on s'y attarde un peu plus longuement.

Dynasty Warriors
Sans effets spéciaux, ce n'est déjà pas très lisible mais alors avec...
Avant tout, un petit constat s'impose concernant les modes de jeu. Il faudrait en effet que Koei comprenne que ça ne sert vraiment pas à grand-chose d'en inclure deux si un seul suffit. Ainsi le Free Mode vous servira uniquement à rejouer les différents scénarii du mode Musou, ce qui ne sert strictement à rien, sachant qu'il n'y a quasiment rien à y gagner. Le Musou mode, lui, s'apparente quelque peu au mode Histoire. Tout d'abord, vous devrez opter pour un des trois royaumes disponibles (Wei, Wu ou Shu) puis choisir votre personnage parmi une quarantaine de combattants, certains étant à débloquer. Ensuite, il sera simplement question d'une succession de combats, de montée d'EXP et de customisation d'officiers. La recette ne change pas, pire elle régresse vu que la PSP a beaucoup de mal à gérer tout ce beau monde à l'écran. De plus, le support a imposé à Koei de revoir sa copie en ce qui concerne le système de jeu. Ainsi, on évolue avant toute chose sur une map constituée de plusieurs cases reliées entre elles par des lignes. Chaque case équivaut à une bataille et pour pouvoir y accéder, vous devrez tout d'abord avoir conquis un terrain qui est directement connecté à l'endroit où vous voulez vous rendre. Ceci va donc vous obliger à combattre comme un beau diable et à conquérir de plus en plus d'endroits. Malheureusement, ce système a le désavantage de morceler l'aventure en d'innombrables batailles de quelques minutes, ce qui n'est pas très engageant.

Dynasty Warriors
Chaque case de la map sera à conquérir et il sera également possible de mettre des soldats dans les casernes conquises.
Ensuite, si vous parvenez à rentrer dans le jeu en lui-même, vous devrez vous heurter à un gameplay extrêmement perfectible. C'est bien simple, tous les problèmes des versions antérieures sont au rendez-vous. Nous avons donc un brouillard qui masque la majeure partie des décors (vides pour la plupart), une caméra qui ne permet pas de comprendre ce qui se passe à l'écran (seul le repositionnement derrière le personnage étant possible) ou encore des ralentissements assez grossiers lorsqu'une dizaine de combattants sont à l'écran. Il est aussi assez frustrant que les objectifs de missions ne soient pas très variés ou qu'à peine après avoir réalisé l'un d'entre-eux, la mission se termine et ce même si vous êtes en plein combat. La 3D a beau être de bonne facture, on a un peu de mal à être conquis par ces affrontements de masse malgré quelques effets visuels lors des attaques Musou ou des coups spéciaux. Un autre souci lié directement à la jouabilité nous empêche également de frapper comme bon nous semble, enfin du moins au tout début. En effet, bien que la touche Carré vous permette de charcler tout ce qui se trouve dans les parages, le nombre de coups que vous porterez ne sera pas proportionnel au nombre de fois que vous appuierez sur la touche. En fait, il s'agit ici d'un combo de quatre coups qui pourra évoluer au fur et à mesure de votre expérience. Si on peut atteindre les six coups à partir du niveau 6, je pense tout de même que Koei aurait dû revoir le tout. Question mouvements, vous pourrez toujours utiliser des armes de jet (en passant en vue subjective), effectuer des Dashs, des Charges (à savoir des enchaînements de coups qui évolueront également suivant votre niveau), des attaques sautées ou bien utiliser des chevaux ou des éléphants comme montures. Par contre, le maniement de ces derniers est une fois de plus assez chaotique, surtout lorsque vous désirez vous retourner rapidement.

Dynasty Warriors
Bien que la carte ne soit pas très lisible, focalisez-vous sur les points rouges pour dénicher vos ennemis.
Une autre nouveauté est liée à vos officiers. Lors de chaque combat, vous pourrez en choisir quatre parmi une sélection de plus de 200. Outre des capacités (d'attaque, de défense, d'habileté...) différentes, ils disposeront de techniques de combat que vous pourrez mettre à profit durant la bataille. Pour ce faire, vous aurez juste à utiliser la croix directionnelle (le personnage principal étant contrôlé par le pad analogique) pour choisir votre officier et ainsi activer sa technique. Lesdites techniques pourront vous octroyer un surplus de puissance, de rapidité, ou vous permettre d'utiliser des pouvoirs magiques, etc. Tout comme vous, vos officiers remporteront de l'expérience à mesure qu'ils combattront et il sera même possible d'obtenir de nouveaux subalternes à l'issue de certains affrontements. Rien de bien original si ce n'est qu'il sera possible d'échanger des officiers avec un ami. Mais ici aussi, on reprochera à Koei de ne pas avoir utilisé la connexion Wireless puisque ces échanges se feront uniquement par le biais de cartes Memory Stick. Ceci témoigne quelque peu de la précipitation dans laquelle ce titre est sorti et on peut penser que tous ces défauts ne seront nullement corrigés d'ici à sa sortie européenne. Au final, je serai franc en vous disant que je me suis ennuyé à mourir en réalisant cette preview, les problèmes techniques succédant au manque d'envergure de cette version portable. Si au moins un mode Deux joueurs avait été inclus pour apporter un peu de vivacité à l'ensemble.. Apparemment ça n'a pas été à l'ordre du jour et tout ceci mis bout à bout fera qu'on rangera bien vite notre épée dans son fourreau en pensant à un avenir meilleur pour le beat'eam all de masse sur la portable de Sony.

Mis à jour le 18/07/2005
PlayStation Portable Beat'em All Stratégie Koei
Commander Dynasty Warriors
PSP
15.00 €
PSP
21.90 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Boutique
  • Dynasty Warriors PS1
    49.90 €
  • Dynasty Warriors PSP
    15.00 €
    21.90 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Oninaki : Une thématique intéressante saccagée par des défauts majeurs
    PC - PS4 - SWITCH
  • Test : Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist - Link Evolution : l’art du bon duel
    SWITCH
  • Test : Dicey Dungeons : Un Rogue-Like d'une intelligence redoutable !
    PC
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce