Menu
L'Entraîneur 5 : Saison 04/05
  • Tout support
  • PC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : L'Entraineur 5 : Saison 04/05
PS2
L'Entraîneur 5 : Saison 04/05
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Superpanda
L'avis de Superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 mai 2005 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Alors que l'équipe qui mit sur les rails la série des L'Entraîneur, j'ai nommé Sports Interactive, est partie chez Sega pour travailler sur Football Manager, Eidos n'a pas voulu abandonner cette poule aux oeufs d'or qu'est ce jeu de management de foot et confia le développement des versions consoles à Gusto Games. Cette nouvelle équipe n'a évidemment pas l'expertise des vieux briscards de Sports Interactive et cela se sent dans le jeu qu'ils nous proposent.

L'Entraineur 5 : Saison 04/05

Et oui, disons-le tout de suite, ce coup d'essai de Gusto Games en matière de jeu de management d'équipe de foot est loin d'être un coup de maître. A commencer par l'interface qui n'est pas un modèle du genre. Déjà, il faut batailler pour trouver ce que l'on cherche dans la forêt dense des onglets, des menus et autres tableaux qui remplissent l'écran. Ensuite, le système des transferts et des entraînements réclame un énorme temps d'adaptation pour être maîtrisé. Et même après plusieurs heures de jeu, on a envie de déléguer ces tâches à ses adjoints tellement l'interface est peu agréable à utiliser. Et là, grosse erreur car ceux-ci ne sont pas des modèles de bon sens. En effet, ils ne font pas les meilleurs choix. Il n'y a donc qu'en vous occupant de tout dans votre équipe que vous pourrez tutoyer les sommets. Mais ne comptez pas y arriver très facilement car le niveau de difficulté est très (trop ?) élevé.

L'Entraineur 5 : Saison 04/05
Voici toutes les infos dont on dispose sur un club : pas d'historique, pas de palmarès.
Cet opus se vente d'avoir une nouvelle représentation des matches. Et en effet, on voit qu'en plus de la classique représentation en 2D qui fait s'affronter des pions sur un rectangle vert, on dispose d'une vue de ce même rectangle vert légèrement inclinée. C'est censé permettre une meilleure visualisation de la hauteur du ballon, mais il faut bien avouer que c'est plus un gadget qu'autre chose vu que les matches sont un peu foullis. Une des lacunes importantes concernant justement les matches, c'est qu'il est impossible de les zapper. Dommage qu'il n'y ait pas une option pour aller directement au résultat comme dans la majorité des jeux de management. Dans L'Entraîneur 5 il faut se contenter de l'accélération du temps pour faire passer plus vite les matches.

L'Entraineur 5 : Saison 04/05
Voici la vue dont les développeurs sont très fiers. Ca se passe de commentaires.
Mais la première chose que l'on demande à un jeu de management, c'est évidemment que sa base de données soit importante et très soignée. Et bien ce n'est pas le cas de celle de L'Entraîneur 5 alors que c'était justement l'un des points forts des précédents volets sur PC. Certes, on retrouve un nombre d'équipes raisonnable puisqu'on a droit à 25 championnats nationaux (dont la France évidemment) et à 59 divisions (les 3 premières pour la France). Bon, on est loin d'un Football Manager 2005 sur ce point, mais il y a quand même de quoi faire. Le principal problème n'est pas là, mais bien dans les données qui composent la base. Ainsi, les statistiques de certains joueurs sont contestables. Des footballeurs moyens se retrouvent avec des stats de folie. En outre, les valeurs de plusieurs joueurs sont bien souvent assez fantaisistes et peu crédibles. Plus grave encore, alors que la jaquette du jeu précise que le dernier Mercato d'hiver a été pris en compte, on se retrouve avec certaines données périmées. On est à la limite de la publicité mensongère. Pour vous donner un exemple, il s'avère que dans le jeu Fabrice Pancrate est toujours au Mans alors qu'il joue au PSG depuis le début de la saison 2004-2005 ! Ce genre d'erreur est pardonnable lorsque le jeu ne prend pas en compte certains transferts récents, mais pour ce qui est de Pancrate, le changement de club date tout de même de plusieurs mois.

L'Entraineur 5 : Saison 04/05
C'est un vrai calvaire que de gérer les entraînements.
Toujours concernant la base de données, celle-ci ne comprend aucun historique ! Les renseignements sur les clubs et sur les joueurs se limitent au strict nécessaire c'est à dire à ce qu'il se passe à partir de 2004. On aurait aimé avoir accès à des éléments plus complets sur ce qu'ont fait les joueurs avant cette date, sur leur carrière passée, sur les équipes dont ils ont fait partie, bref avoir leur CV en quelque sorte. De même pour les clubs, on n'a pas accès à leur palmarès, à leur histoire. C'est vraiment décevant. Les développeurs ont visiblement été partisans du moindre effort sur ce point et c'est bien dommage ! Au final, ce cinquième volet de L'Entraineur est bien en deçà de son prédécesseur et n'arrive pas à faire oublier la concurrence (LFP Manager 2005, Roger Lemerre...).

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Bon, ce n'est pas sur ce point qu'il faut juger un jeu de management. On retrouve les traditionnels tableaux de statistiques et les matches sont constitués de petits pions qui s'agitent sur un rectangle vert.

  • Jouabilité 9 /20

    Interface peu intuitive, système des transferts et des entraînements à revoir, absence d'option pour zapper les matches... Je continue ?

  • Durée de vie 10 /20

    Plusieurs lacunes handicapent la durée de vie du jeu : l'absence d'historique des clubs et des joueurs, l'absence de mode multijoueur et surtout la base de données limitée et remplie d'erreurs.

  • Bande son 9 /20

    L'ambiance des stades est ratée et la musique rappelle beaucoup ce à quoi on a droit dans les ascenseurs des grands immeubles.

  • Scénario /

L'Entraîneur 5 n'a plus rien à voir avec ses illustres prédécesseurs. L'équipe de développement a changé et ça se voit. En effet, le jeu s'avère moyen et même médiocre sur bien des points. L'interface est assez confuse, les statistiques des joueurs sont parfois contestables, la difficulté est trop élevée, on ne voit pas trop l'influence de l'entraînement sur les résultats de l'équipe, les tactiques sont inutiles puisque les matches se font dans l'anarchie la plus totale, il y a de nombreuses erreurs dans la base de données (Pancrate est toujours au Mans par exemple) et pour couronner le tout, il est déconseillé de déléguer aux entraîneurs adjoints qui sont souvent incapables de faire les bons choix.

Profil de Superpanda
L'avis de Superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 mai 2005 à 18:00:00
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Mis à jour le 13/05/2005
PlayStation 2 Gestion Sport Eidos Interactive Beautiful Games Studio
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Maneater, l'improbable RPG aux commandes d'un requin - gamescom 2019
    PC
  • Preview : Humankind : un concurrent sérieux pour Civilization ? - gamescom 2019
    PC
  • Preview : Marvel's Avengers, une formule jeu-service qui interroge - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce