Test Freedom Force vs the 3rd Reich- PC

PC

Smack ! Bang ! Pif ! Rrrrrrr ! Poom ! Quoi de mieux que ces quelques onomatopées pour se retrouver plongé dans l'univers de la bande dessinée, et plus précisément dans celui des comics. C'est justement le cadre du jeu de rôle orienté action qui nous occupe aujourd'hui : Freedom Force Vs The Third Reich. Les plus observateurs d'entre vous auront déjà remarqué que ce soft est la suite de Freedom Force, un titre du même genre sorti en 2002. Ce second opus en reprend d'ailleurs le principe et le remet quelque peu au goût du jour.

Freedom Force vs the 3rd Reich

Et bien oui, disons le tout de suite, FFVTTR (vous n'allez quand même pas croire que je vais taper à chaque fois le titre du jeu !) est une sorte de comics sur PC. Le scénario fait d'ailleurs penser à celui des comics books des années 1940 et 1960, lorsque les auteurs et les dessinateurs utilisaient leur talent pour dénoncer l'idéologie nazie et le communisme avec beaucoup de finesse, pas mal d'humour et de kitsch. On retrouve tout cela dans le jeu qui nous fait voyager non seulement dans l'espace, mais aussi dans le temps. En effet, les différents niveaux se déroulent aux Etats-Unis, dans le Cuba des années 60, en Europe lors de la Seconde Guerre Mondiale... Les situations sont souvent drôles et à prendre au trentième degré.

Test Freedom Force Vs The Third Reich PC - Screenshot 80Une flèche rouge apparaît au bord de l'écran pour nous indiquer où se situe le prochain objectif. Pratique !

La grande réussite du jeu c'est justement d'avoir pu mettre en place une ambiance totalement délirante. Celle-ci est soutenue par plusieurs éléments et tout d'abord par les super-héros présents. En fait, les développeurs n'ont pas obtenu les licences Marvel ou autres (Batman, Superman...) mais ils ont créé des personnages au look très particulier, avec des costumes moulants aux couleurs criardes, des robots totalement à côté de la plaque... Cependant, que ceux qui souhaitent créer leurs propres super-héros se rassurent, un éditeur très simple d'accès est présent. Outre l'apparence, il est aussi possible de choisir les aptitudes (force, agilité...) et les pouvoirs que l'on veut donner à ses personnages. Et attention, car ce n'est pas une simple liste déroulante de pouvoirs parmi lesquels on pioche : c'est bien vous qui pouvez créer vos propres pouvoirs et leurs effets (portée, type de dégâts, coût en énergie...). Il y a largement de quoi s'occuper et il est fort probable que l'on voit apparaître en téléchargement sur le net, de nouveaux héros créés par les fans du jeu. En tous les cas, tout est fait pour encourager une communauté à se former.

Test Freedom Force Vs The Third Reich PC - Screenshot 81Il est possible de détruire ou même d'utiliser beaucoup d'éléments du décor en guise d'arme.

Pour ce qui est du gros morceau du jeu, à savoir la campagne solo, il faut dire qu'elle est assez différente des RPG PC classiques tels que Baldur's Gate. Déjà, FFVTTR fait plus penser à un hack'n slash. Et ensuite, les niveaux s'enchaînent de façon linéaire. Certains joueurs regretteront certainement cet état de fait, car il est vrai que le soft ne laisse pas une grande liberté d'action. On ne peut donc pas se balader librement d'un lieu à un autre : on est contraint de faire les niveaux dans l'ordre et de réussir à accomplir les objectifs si l'on veut progresser. En effet, une fois que vous avez accompli votre mission, le niveau se termine et vous revenez à la base de la Freedom Force (l'organisation des super-héros que vous dirigez). C'est dans cet endroit que vous pourrez choisir d'enrôler de nouveaux personnages, de faire évoluer vos héros en augmentant leur force, leur agilité, de leur acheter d'autres super-pouvoirs ou d'améliorer les anciens. Mais tout cela n'est pas gratuit. Il vous faut des points de prestige, points que vous acquérez selon vos performances dans l'accomplissement des objectifs. C'est donc bien dans la base que l'on voit véritablement le côté RPG du jeu, en l'occurrence les possibilités d'évolution des personnages qui gagnent de l'expérience au fil des niveaux.

Test Freedom Force Vs The Third Reich PC - Screenshot 82La pause active permet d'arrêter l'action ou de mettre le ralenti. Idéal pour donner des ordres à ses héros.

Un autre des aspects important qui a lieu dans la base, c'est le choix des personnages pour la mission suivante. Avant chaque niveau, il faut sélectionner 4 personnages au maximum parmi ceux que vous avez achetés ou créés. Il est bien entendu conseillé de faire sa sélection en fonction des aptitudes de chacun et des objectifs qui vous sont assignés. Seuls les super-héros qui ont participé à la mission gagnent des points d'expérience et peuvent ensuite être améliorés. Le choix est donc cornélien : vaut-il mieux prendre toujours les mêmes personnages pour booster leurs aptitudes au maximum, ou alors faire progresser de façon égale les héros dont on dispose en faisant tourner les membres de son équipe ? Un choix difficile n'est-ce-pas ? Surtout qu'il est assez déchirant de changer de personnages une fois qu'on a peaufiné les caractéristiques de certains et que l'on s'est habitué à leurs remarques pleine d'humour. L'ambiance du jeu doit d'ailleurs beaucoup à l'excellente localisation française. Les comédiens s'en sortent admirablement en adoptant des accents exagérés, et en sortant des plaisanteries à longueur de partie qui font référence à la chanson, au cinéma, à la BD...

Test Freedom Force Vs The Third Reich PC - Screenshot 83Ma mission : libérer les prisonniers.

FFVTTR ne s'arrête cependant pas à la campagne solo puisqu'il propose aussi des modes escarmouches et multijoueurs. Hélas, on remarque vite que les escarmouches se limitent à du deathmatch et que l'on ne peut pas jouer aux modes multijoueurs en solo. Dommage car ces modes sont très intéressants. Au nombre de 9, ils comprennent évidemment des variantes du deathmatch, mais aussi un mode "destruction" dans lequel une équipe tente de détruire un objet alors qu'une autre équipe le protège et un mode "tag" où chaque joueur sélectionne 4 super-héros parmi ceux dont il dispose et les lance à l'assaut de ceux choisis par son adversaire en match un contre un. Lorsqu'un des héros meurt, le prochain entre en scène et ainsi de suite. Le premier joueur qui perd ses 4 super-héros est vaincu. Bref, tout cela est plutôt bien et FFVTTR est globalement un très bon RPG/action. Il aurait même pu prétendre au titre de gros hit si la liberté d'action en solo avait été plus grande, et si le mode escarmouche avait proposé autre chose que du deathmatch.

Superpanda, le 27 avril 2005

Les notes

  • Graphismes 16/20

    Les graphismes respectent à merveille l'univers des comics : les décors sont très colorés et l'utilisation des super-pouvoirs donne lieu à un déluge d'effets.

  • Jouabilité 16/20

    Le gameplay de Freedom Force allie simplicité de prise en main et richesse tactique. En effet, en mode normal et difficile il faut vraiment connaître au mieux ses super-héros et leurs compétences pour se sortir de situations parfois délicates.

  • Durée de vie 16/20

    Si la campagne est d'une longueur moyenne, les différents modes multijoueurs boostent la durée de vie. On apprécie aussi beaucoup la possibilité qui nous est offerte de créer nos propres super-héros mais aussi les pouvoirs dont on souhaite les doter. Et on peux même trouver un éditeur de maps sur le net.

  • Bande son 17/20

    Splendide ! Les musiques sont absolument superbes, de même que les bruitages. A signaler aussi, la très bonne qualité des voix françaises.

  • Scénario 16/20

    Beaucoup d'humour, une histoire intéressante et une mise en scène parfaitement maîtrisée grâce à des cinématiques utilisant le moteur du jeu et à des séquences dessinées rappelant les comics.

  • Note Générale15/20

    Un univers délirant inspiré des comics, un gameplay à la fois simple à prendre en main et riche, un éditeur de super-héros complet et des modes multijoueurs sympathiques, Freedom Force Vs The Third Reich cumule les bons points. On peut cependant émettre deux petits bémols. Tout d'abord au sujet de la campagne solo qui s'avère être un peu trop linéaire ce qui entraîne une certaine répétitivité. On aurait aimé avoir une plus grande liberté d'action. Enfin, il est dommage de ne pas avoir accès en solo aux différents modes multijoueurs : l'escarmouche se limite de fait à du deathmatch.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 14/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Focus
  • Développeur : Irrational Games
  • Type : Jeu de Rôle / Action
  • Multijoueurs : 2 à 4 joueurs
  • Sortie France : 28 avril 2005
  • Version : Française intégrale
  • Config minimum : Win 98/2000/ME/XP, PIII 733 Mhz, 128 Mo de Ram, carte 3D 32 Mo
  • Config conseillée : Win 98/2000/ME/XP, PIV 1,8 Ghz, 256 Mo de Ram, carte 3D 64 Mo (ATI Radeon 9600 ou GeForce FX 5700)
  • Classification : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Web : Site web officiel
  • Similaire à :
    Freedom Force
Mots-clefs : Freedom Force vs. the 3rd Reich Freedom Force versus the 3rd Reich, Freedom Force vs The Third Reich Freedom Force vs. The Third Reich Freedom Force versus The Third Reich, Freedom Force 2