Menu
World Snooker Championship 2005
  • Tout support
  • PC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : World Snooker Championship 2005
PS2
World Snooker Championship 2005
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 avril 2005 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Tous les prix
Prix Support
10.76€ Xbox
11.59€ Xbox
13.33€ PS2
17.76€ PS2
20.00€ PC
20.16€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Posant la problématique du rapport à la réalité, les jeux de billard amènent une réflexion sur le statut du sport vidéoludique. Autant s'adonner à un jeu de foot, ou de hockey sur glace demeure fun et ludiquement légitime, car on ne peut réaliser les exploits présents dans cet univers virtuel, surtout dans les conditions mises en scène. Personne n'a les capacités immédiates et suffisantes pour accéder au rêve sans un long entraînement au préalable. Alors que dans le cas du billard, n'importe qui peut s'approcher d'une table et réaliser des fautes de jeu, à l'image de celles visibles dans World Snooker, tout autant que des miracles réalisés à son insu. Dans ce cas là, pourquoi ne pas faire des simulations de Baby Foot ou de pétanque ? Peut-être parce que la science du tapis vert et des boules de couleurs s'auréole d'un côté très prestigieux, présentant des hommes en costumes, droits et sérieux. La classe quoi. Du moins à l'extérieur...

World Snooker Championship 2005

En effet, en fouillant dans les étroites poches du trois pièces de WSC 2005, on trouve bien plus que des mouchoirs en soie d'une blancheur éclatante. Mais j'y reviendrais par la suite. Pour commencer, il est évident, dès les premiers pas dans le monde feutré du titre de Sega, que les amateurs découvriront un monde enchanteur, véritable pot-pourri de leurs attentes, tandis que les novices seront tout de même stupéfaits par les nombreux modes disponibles. Une approche en force donc, qui possède, de ce fait, le mérite de ne pas laisser de côté les individus d'habitude peu sensibles au monde du billard. N'apparaissant pas de manière austère, les divers menus présents ne donnent pas envie de partir en courant, comme dans GTR par exemple (attaque gratuite, mais pas méchante dans le fond). Dévoilant l'exhaustivité flagrante du soft, ils permettent à tout un chacun de se retrouver aisément et de naviguer en confiance. La première étape, après cette visite guidée, sera de créer votre avatar parmi un choix dramatiquement restreint de visages, de coiffures, ou encore de vêtements. Néanmoins, cela joue une part importante dans l'immersion nécessaire au plaisir pris en titillant les vertes étendues de feutre. Ce n'est qu'ensuite que vous devez définir l'axe que vous vous donnez dans la progression au sein d'un univers tout en ronce de noyer, en choisissant parmi un panel de 10 modes de jeu. Se scindant en deux groupes distincts, Snooker et Jeux Supplémentaires, ces derniers contiennent des règles souvent très différentes et demandent une adaptation parfois bien trop rapides. Certes, vous disposez d'une sorte de tutorial, mais il vous sera quasiment obligatoire de vous faire ridiculiser au moins une fois pour commencer à saisir les subtilités des principes de jeu les plus originaux. Notamment dans le cas du Bar Billard, au sein duquel il vous incombera de rentrer les diverses boules présentes dans des trous conférant un certain nombre de points, sans renverser les "champignons" disposés sur la piste. Un concept amusant et bien moins contraignant que d'autres dérivés du billard, résistant davantage à votre bonne volonté. Inclus dans les Jeux Supplémentaires, le bar Billard se trouve de plus accompagné du jeu en double, portant bien son nom, et du "snooker plus" reprenant les impératifs du snooker classique en ajoutant simplement deux boules. De même vous y dénicherez le "Pool" séculaire, jouable à huit boules dans le cas de sa version d'outre-manche (billard anglais) que l'on peut apercevoir dans de nombreux lieux de perdition, ou à neuf, concernant sa variante américaine. Et si vraiment, vous ne savez où donner de la tête, vous vous risquerez peut-être à la Carambole, dont la finalité est une espèce de duel pour une boule rouge.

World Snooker Championship 2005
Le pool américain se dispute avec 9 billes.
Un ensemble de visions intéressantes, complétant agréablement le mode "principal" évoqué ci-dessus, qui lui se place plus dans une optique du snooker originel. Reprenant l'ensemble des principes de cette façon spécifique d'appréhender le billard, ce dernier vous donne accès à un mode Exhibition des plus classiques, suivi par le célèbre "Trickshots", vous proposant divers petites épreuves d'adresses, ressemblant au billard artistique, à effectuer avec finesse. Néanmoins, l'attrait principal de ce domaine reste le mode "Tour", s'apparentant à un championnat du monde, autorisant, une fois terminé, à participer au fameux "Trophée des Champions". Et si vous ne parvenez jamais à dépasser les qualifications, il vous sera également possible de fabriquer vous-même votre propre tournoi. Et ce sera le seul moyen de ne pas perdre toute confiance en vous. Effectivement, devant la toute-puissance de vos adversaires, il se pourrait bien que vous terriez derrière votre ficus en rejetant tout contact avec l'extérieur, tiraillé par la honte. Vous vous direz alors que vous avez dû effectuer une fausse manoeuvre, que maladroitement vous avez réglé la difficulté de l'I.A en "hard". Et bien que nenni ! Même dans une configuration logiquement accessible, vos opposants développent une sorte de capacité spéciale qui leur permettent de ne rater un coup qu'une fois sur 15 d'après les dernières statistiques en vigueur. Un degré de professionnalisme qui pourrait pousser à s'améliorer, mais qui demeure si frustrant, qu'il pousse plutôt à un abandon accompagné de grognements et de marmonnements. Il est sérieusement désespérant de passer trente bonnes secondes à préparer son coup pour aboutir à une erreur d'un petit centimètre, quand juste après, votre adversaire rentre une dizaine de boules d'affilées sans même lever un sourcil. Un déséquilibre flagrant qui donne nettement plus envie de défier un ami avec qui on pourra au moins discuter, voire s'insulter. Il est légitime de proposer un certain niveau de résistance, mais sans tomber dans la surenchère comme c'est le cas ici.

World Snooker Championship 2005
Le but est de ne pas renverser les champignons disposés sur la table.
Toujours dans le registre des défauts, il est effarant de constater la gestion totalement bancale du stick analogique responsable du déplacement de la queue. Démesurément sensible, ce dernier rend un ciblage précis pratiquement impossible, si ce n'est après une gymnastique digitale de haute volée. Se servir des deux pouces pour bloquer l'axe du joystick, tout en tentant de ne pas trop appuyer dans une direction, afin de définir correctement le point de chute de la boule est une tâche dont on se serait bien passé. Le gameplay se voit donc complètement désarçonné par cette lacune, qui nuit grandement à l'aspect ludique indispensable dans un type de soft où celui-ci demeure le seul garant d'une progression constante. Devant le manque de marge de manoeuvre affinée, vous aurez tôt fait d'abandonner votre destin à la chance, voire à l'"à peu près". Un écueil véritablement dommageable, lorsque l'on voit la qualité stupéfiante de la physique des boules. Subissant le moindre frottement, le plus petit échange de force, les différentes sphères de couleurs obéissent aux lois de la physique avec une rigueur de tous les instants. Si vous parvenez à aligner votre canne sur l'une d'elle, vous pouvez être certain de la trajectoire qu'elle va suivre, si tant est que vous ayez un tantinet le compas dans l'oeil. Un travail sincèrement digne d'éloges. Dans un autre registre, la qualité graphique de l'ensemble demeure relativement correcte, sans vraiment tenir compte des capacités de la machine. En effet les environnements, bénéficiant d'une luminosité chaleureuse de pubs anglais, présentent des textures convaincantes, rejoignant dans ce créneau la modélisation des boules, ainsi que des tables de billard, épousant les reflets avec réussite et disposant d'une finition très correcte. En revanche, les êtres humains représentés tendent à se ressembler tous, et exposent des visages peu expressifs, et surtout mal définis. Pétris de polygones saillants, ces derniers offrent une certaine impression cadavérique, dans une raideur de mouvement notable. Au final donc, WSC 2005 se présente comme un titre mitigé. Très agréable lorsque l'on réussit à viser correctement, de part la physique des boules, et vraiment exhaustif, il pèche énormément par le biais de sa maniabilité bien trop sensible, poussant souvent à l'abandon. Je vous conseille donc de l'essayer avant tout achat, si possible.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Disposant d'une qualité graphique correcte, WSC 2005, parvient même parfois à étonner, par exemple concernant la modélisation des boules, offrant des textures fines et s'adaptant magnifiquement à la lumière. Les environnements, relativement travaillés et détaillés contrastent vraiment avec les personnages présents, raides et disposant de visages peu propices à l'admiration. A noter pour finir l'atmosphère feutrée très bien rendue.

  • Jouabilité 10 /20

    Très déstabilisante, la jouabilité se trouve fortement handicapée par la sensibilité exacerbée des sticks, aboutissant à une absence de précision terrifiante, qui vous tiendra en haleine de longues minutes durant. Rien n'assure d'ailleurs que vous poursuivrez l'expérience après avoir tenté de modérer le joystick rebelle. En revanche, la physique des boules est admirable, tout comme la gestion du point de contact entre la queue et ces dernières. Dommage donc.

  • Durée de vie 14 /20

    Etant donné le nombre conséquent de modes, eux-mêmes subdivisés en de nombreuses épreuves, et la présence d'un mode réseau, vous n'avez pas fini de participer à des tournois afin de redorer votre blason terni par l'I.A très agressive du soft. Entre des occupations plus ludiques et d'autres où la concentration s'avère être le maître-mot, les expériences de jeu varient, sans tomber dans la lassitude.

  • Bande son 9 /20

    La présence d'un seul et même thème musical durant les parties pousse rapidement à couper le son dans le but d'échapper à une monotonie angoissante. De ce fait, vous vous rabattrez sans peine sur un CD de Rage Against The Machine, de Noir Désir, ou de Deep Purple, afin de continuer à profiter de l'ambiance en toute quiétude. A ce propos, les effets sonores concernant les divers chocs sont vraiment très réalistes, augmentant encore un tant soit peu l'immersion.

  • Scénario /

Fier de sa licence WCS lui permettant d'afficher les noms véritables des joueurs présents ici sous forme de modèles 3D, World Snooker Championship 2005 propose la mise en place d'un univers très cohérent et à l'exhaustivité plus que louable. Prenant et à première vue abouti ludiquement, il s'empressera cependant de vous faire déchanter par sa maniabilité handicapante. Pourtant, si vous dépassez cette lacune imposante, et que vous faites fi de la difficulté globale, le titre de Sega se montrera à vous sous un angle un peu plus avenant, exposant du coup son petit secret, à savoir un moteur physique stupéfiant. On ressent donc une certaine déception, qui on l'espère sera comblée dans le prochain opus.

Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 avril 2005 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 19/04/2005
PlayStation 2 Sport Sega Blade Interactive Studios
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Call of Duty : Mobile, du multi accessible dans le creux de la main – E3 2019
    IOS - ANDROID
  • Preview : Destroy All Humans ! – Vers un remake respectueux et déjanté – E3 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Carrion - L'horreur inversée dans un Metroidvania brutal et jouissif - E3 2019
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce